compteur


 

Partagez | .
 

 Event 2 ♜ Alea Jacta Est

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

Groupe C
James B. Barnes

Bucky devait avoir louper un tour. C'était pas vraiment possible autrement. Comment ce fameux soldat de l'équipe rouge n'avait pas put participer à la bataille qui faisait rage dehors ? Des hommes tout bleus qui se baladaient avec des gros fusils en essayant de tous les tuer auraient dus le pousser à taper. Mais non, apparemment pas. M'enfin maintenant que les neurones de son cerveaux étaient revenus dans sa matière grise, il allait pouvoir faire deux trois dégats.

Alors qu'il allait se retourner pour pouvoir faire le bilan de la situation, le jeune homme se fit prendre à partie par un homme en pas trop mauvais état. « Lui et son groupe de nazis complétement tarés » ? Sérieusement, elle était bien trouvé celle là, il ne pouvait pas dire le contraire. Mais alors qu'il allait mettre son poing dans la figure du malotrus, une femme s'avança pour lui répondre. Il se dit que finalement, la réponse était bien. Il la regarda tout de même en ce disant qu'il l'avait peut être déjà croisée sans vraiment savoir où. Il laissa tomber quand la mains de cette femme passa sur son épaule et qu'il eut envie de lui enfoncer son poing dans la gorge. Parce que personne ne le touchait si il ne voulait pas perdre un membre ou finir gémissant sur le plancher. Surtout en temps de guerre comme ça et que les ennemis les entouraient comme maintenant. Nan mais oh !

Alors que la jeune femme partait un peu plus loin en leur lançant de la suivre, le jeune homme se retourna vers le malotru qui l'avait pris à partis tout à l'heure. Non, il ne l'avait pas oublié et oui, il venait de lui faire comprendre le fond de sa pensé. Non, il n'était pas un Nazi complètement taré. Une fois que cela fut compris par le survivant, James suivit tout le petit groupe par un des couloirs qui ne s'était pas effondré. Vipére en tête, James en dernier. Alors qu'il venait d'arriver vers un endroit ou des blocs de pierres s'étaient effondré, Bucky s'avança pour examiner le petit espace. Il mit quelques minutes à rendre son rapport

- Il est possible de passer par progression tactique. D’ici on ne voit pas jusqu’où le couloir est effondré.

En gros, passer un par un, en priant le bon dieu pour que le reste du couloir ne leur tombe pas sur la tête. Vipère cracha à un mec tout maigre de passer en premier alors que celui ci ne semblait pas trop le vouloir. Le mec en collant Rouge fit une remarque à Vipère et s'avança dans le conduit. James le laissa passer en se relevant. Il avait l'air un peu cinglé le corgniaux.

Voyant que le reste ne semblait plus motivé que ça Bucky s'avança pour faire suite à la tapette en collant.

Il passa les pierres et s'avança doucement à travers le couloirs. Il n'entendait pas encore si quelqu'un le suivait mais en essayant de le savoir, il dût taper quelque part et un bloc d'il ne savait quoi lui tomba sur le front et l'entailla. Rien de bien méchant mais surprenant quand même. Il se dit que celui qui le suivrait s'en sortirait sans lui, il avança un peu plus rapidement avant de voir le bout du couloir. Il accéléra et retrouva l'air libre. Plus si libre que ça puisqu'il était envahit par des aliens. Il sortit donc son arme et tira sur quatre extraterrestres. Il en tua deux et rata les deux autres. Un rapport de 50 %. Pas mal.    


Dernière édition par James B. Barnes le Dim 1 Mar - 16:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'James B. Barnes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Six faces' :


--------------------------------

#2 'OUI/NON' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

Groupe C
Nom du joueur

Il y était presque, à ce rythme il allait atteindre le vaisseaux. Mais c'était sans s'attendre à la pire chose qui puisse lui arriver : Une foule affolée lui fonçant dessus pour s'abriter dans un bâtiment. Il n'avait pas trop suivit le pourquoi, trop concentré sur sa tentative de course. Il se retrouva donc bousculé de toute part par cette foule n'ayant donc pour seule possibilité d'avancer dans son sens. Autant dire que sa jambe n'apprécia que moyennement la manœuvre et encore mieux il perdit son arme dans la foulée. A peine arriva t-il dans le bâtiment qu'une explosion le propulsa un peu plus loin à l'intérieur. Après ça plus rien. Puis finalement un gros mal de crâne lui vrilla les tempes, des images lui passant devant les yeux alors qu'il était toujours inconscient. Une vision dans ces conditions? C'était bien le moment! Il y voyait clairement Thor et Odin dans les terres gelées... Mais il ne reconnu pas un des neufs mondes, de plus leurs tenues ne semblaient pas venir d'ailleurs que de Midgard. Après les images qu'il avait eu de Thor défonçant un tank russe, celles-ci étaient des plus étranges, et tout autant incompréhensibles. Mais si Thor était en Russie, ou y avait été, voire y serait... ça ne pouvait être que problématique, surtout qu'Odin était censé être mort! Il n'imaginait même pas les conséquences du retour d'Odin sur Asgard. Enfin bref, la question actuelle n'était pas là et sa vision s'estompa laissant apparaître un groupe de leurs ennemis marcher dans les couloirs d'un bâtiment.

Puis il ouvrit les yeux et se mit à tousser à cause des résidus de poussières. Un poids sur son corps le fit baisser les yeux et il repoussa rapidement le cadavre se trouvant sur son corps. Au moins celui-ci avait-il eu la gentillesse d'amortir le choc des débris qui lui seraient tombé sur la jambe. En parlant de jambe, celle-ci se rappela douloureusement à lui et il grimaça alors qu'il tentait de se lever. Il suivit à peine la conversation, tentant de regarder autour si il pouvait repérer un peu dans quel genre de bâtiment ils étaient. Il remarqua le gars qui s'était attaqué à Phillia un peu plus tôt et reconnu sans mal le soldat de l'Hivers pour l'avoir déjà vu en vision au moins une fois, celui-ci ce battant à ce moment là contre Captaine América. Enfin bref,  mis à part eux, de parfait inconnus. Alors que les autres semblaient absorbés par la pseudo dispute entre le civil et le Soldat de l'Hivers, il chercha des yeux un truc qui pourrait l'aider à se défendre. Non parce que c'était bien gentil mais il avait comme le pré-sentiment que les Kree, parce que c'était bien eux, il en avait déjà vu des représentations, n'étaient pas loin, et même si les couloirs qu'il avait vu n'étaient pas ceux de ce bâtiment, ils étaient toujours en dehors de celui-ci. Il soupira et entrepris d'attraper une barre en fer qui traînait par terre, surement qu'elle avait autrefois été entourée de béton mais là elle gisait là au milieu des décombres.

Puis ils finirent par avancer un peu dans un couloir qui tenait encore à peu près debout avant de faire une nouvelle halte. C'est là que la blondasse s'adressa à lui d'un air supérieur qu'il n'apprécia pas vraiment, ou peut être que c'était le flingue qu'elle pointait sur lui qui ne lui plus pas beaucoup, quoi qu'il en était il n'eut même pas le temps de réagir que Jeanne Masse lui passa devant, lorgnant au passage sur le décolleté de la dame. Il roula des yeux et suivit le mouvement aussi rapidement que possible, il avait déjà les Kree qui les attendaient dehors alors autant éviter de se faire tirer dessus par une blondasse à forte poitrine. Heureusement qu'il n'était pas passé le premier finalement, sa jambe le ralentit plus qu'autre chose, et plusieurs débris lui tombèrent dessus. L'un d'entre eux lui tomba accessoirement sur la tête, pas un gros fort heureusement, mais assez pour accentuer son mal de crâne et lui donner le tournis. A vrai dire il ne remarqua même pas qu'il saignait légèrement du crâne. Après tout celui qui lui était tombé sur l'épaule avait manqué de la lui déboîter alors il n'était pas à ça près. Il manqua de faire tomber sa barre de fer à plusieurs reprises mais finit par arriver de l'autre côté, encore assez vivant pour entendre qu'il y avait du grabuge. Comme quoi c'était bien dans ces couloirs que les Kree avançaient dans sa vision. Sortant par surprise de ce qu'il restait de couloir il enfonça sa barre de fer de tout son long dans la poitrine du premier Kree qui passa là, la ressortit et se dirigea vers sa prochaine cible qui manque de bol l'envoya valser contre le mur, accentua encore un peu plus la douleur. Fort heureusement pour lui le Kree en question fut intercepté avant d'avoir pu lui tirer dessus. Se relevant avec peine, il récupéra l'arme de celui-ci qui traînait maintenant par terre.



Dernière édition par Lilwell Freyson le Dim 1 Mar - 21:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'Lilwell Freyson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Six faces' :


--------------------------------

#2 'OUI/NON' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administrateur
Feat : Stan Lee
Messages : 309
Autre Identité : Le Créateur

Race : Le Divin
Localisation : Partout
Emploi : Je ne lis pas les MPs, j'ai des sbires pour ça !


Groupe C
Participants : Lilwell Freyson - James B. Barnes - Luke Cage - Jay Donovan - Anna Marie - Phillia Jenkins - Deadpool - Morgan Douglas
Lieu : Utopia


Tour 5


« … avons désamorcé les engins et sécurisé les zones … ne reste que la tienne Jay … …ous en êtes où ? » Le lien télépathique qu’elle avait créé avec le Mutant était ténu et inconstant, mais il permettait tout de même de communiquer. C’est ainsi qu’il lui annonçait la nouvelle : eux n’étaient malheureusement pas parvenus à le trouver –contrairement à l’escouade kree qui leur était tombé sur le dos et qui, visiblement, ne semblait pas intéressée par l’échange de recettes de cuisine- et par conséquent le danger était grand car en ignorant où se trouvait la charge, ils étaient dans l’impossibilité de se protéger d’une éventuelle déflagration.
Le dernier soldat Kree tomba sous les coups des Mutants, ces derniers pacifiant la zone. C’est là qu’ils le virent. L’objet qu’ils devaient trouver et désamorcer trônait au cœur de Kennedy Avenue. Au même instant, à quelques pas à peine de là, les Kree venaient de faire face à l’attaque de ce qu’ils prirent pour l’une des leurs. Rogue se tenait à moins d’une rue du groupe lorsque cela arriva.

Une petite lumière bleue clignotait au sommet d’un cylindre métallique accroché au sol par des pattes qui ressemblaient vaguement à celles d’une araignée. Mais alors que le groupe allait l’approcher, la lumière bleue cessa sa danse pour se figer. Le mécanisme se mit en marche en une seconde. Une étrange vibration se fit sentir sous leurs pieds, remuant l’asphalte, faisant grincer les bâtiments qui les entouraient. Un silence absolu régna pendant deux secondes à peine. L’instant qui suivit fut d’une violence rare. L’objet extraterrestre venait d’exploser, arrachant le sol à l’épicentre, l’onde se déployant de l’origine de tous côtés sur un rayon de 300 mètres, dans une vague symétrie parfaite. Sans doute que vue de haut, cela devait être particulièrement esthétique mais sur le plancher des vaches, l’impression était toute autre.

Chacun d’entre eux est balayé par le souffle. Un bombardement de débris fondant sur eux pour les pulvériser. Il n’y avait aucune échappatoire possible. Plus aucun recours. Ils allaient mourir… un jour mais pas certainement aujourd’hui.
Le temps sembla se figer. Les décombres faits d’autant de béton que d’acier ralentirent leur course dans les airs pour doucement se suspendre. Une silhouette se mouvait dans l’ombre et c’est bien d’elle que provenait le murmure qui suivit, empreint d’une rage féroce. « Comment osent-ils… Après tout le mal que nous nous sommes donné… » Puis une autre voix lui répondit, sans que l’on puisse non plus distinguer son possesseur. « On ne devrait pas être là. Tu as limité les dégâts, maintenant viens. » Puis chaque élément, organique ou non, retomba au sol.

***

Le groupe parvint à passer par le dédale sans trop de casse mais c’était sans compter sur la joyeuse troupe d’aliens qui les attendait de l’autre côté. Une chance pour eux que ces créatures n’aient pas su que derrière eux allait s’extirper un groupe hétéroclite de mutants et autres créatures non identifiées. Les Kree furent décimés en quelques instants, ce qui permit au groupe de souffler avant d’apercevoir une lumière pâle montrant la sortie de secours quelques mètres plus loin. Ils étaient sauvés ! Enfin, ils purent le penser lorsqu’ils poussèrent la porte de fer doucement. Le Soldat de l’Hiver put ainsi balayer du regard la ruelle baignée d’une faible lueur. Comme le reste de la cité, elle avait été touchée par les tirs, mais bien moins que les artères principales. Le ciel était voilé mais pas par les nuages. La sphère rouge tendue au-dessus de l’île trônait toujours et de là où il était, il pouvait apercevoir les vaisseaux aliens tirer sur le dôme, provoquant de jolis feux d’artifices… inutiles. La barrière ne semblait pas vouloir céder. Voilà qui compromettait le plan d’évasion…

A quelques mètres de leur sortie se trouvait cependant un vaisseau belligérant et ce dernier semblait appartenir aux soldats s’étant fait surprendre quelques minutes plus tôt. L’idée fut proposée de prendre le vaisseau des extraterrestres pour canarder l’ennemi. Une sorte de cheval de Troie en somme. Autant dire que l’idée ne faisait pas l’unanimité mais au final, cela ne s’avérait pas pire que de rester là à attendre que l’ennemi leur tombe sur le coin du nez. Alors qu’ils s’approchaient, la navette décolla brusquement devant eux et ce qui était le plus surprenant, c’est que les monteurs étaient visiblement éteints. En levant la tête, ils se rendirent compte que c’était le cas de presque tous les vaisseaux de l’île et que certains entraient en collision dans de multiples et successives explosions qui illuminaient le bout de terre, dont celui qu’ils s’apprêtaient à emprunter ! Plus loin, ils entendirent une détonation et le sol vibra, comme si une bombe venait de sauter à quelques rues d’eux.

Alors que les débris tombaient presque à leurs pieds, un hurlement terrible retentit. Une créature éventra l’épave brûlante, fendant l’acier de ses griffes. Effrayante et immense, elle tourna sa face dénuée d’yeux vers le petit groupe. L’utopien qui avait invectivé le Soldat de l’Hiver plus tôt fut pris d’une terreur sans commune mesure et poussa un cri en se mettant à courir pour rejoindre le tunnel d’où le groupe était sorti. Bien mal lui en pris car la bête se jeta sur lui, fendant les individus présents sans s’en soucier une seule seconde. Alors qu’il atteignait la porte, le monstre ouvrit sa gueule et le déchiqueta dans un craquement sonore et macabre.

***

Magneto se dressait au milieu des bâtiments ruinés et brûlés par les tirs. Il portait à sa tête la protection qui lui permettait de résister aux plus puissants télépathes et, bras tendus, partit en guerre contre les envahisseurs. Sa tunique était déchirée à maints endroits et à son front coulait un sang écarlate et frais. Sa figure était tordue à la fois par la douleur et la rage et son pouvoir, exacerbé, se levait contre les infâmes créatures à la peau bleue. Ainsi cherchait-il tous les vaisseaux et une fois trouvés, il les écrasait, les faisait exploser les uns contre les autres ou à terre. Tous les moyens étaient bons pour s’en débarrasser et c’était un ballet terrible qui se jouait dans les airs.

Le Mutant jouait de son pouvoir allant jusqu’à son paroxysme lorsqu’une ombre surgit le long de la nuit. Filant à une vitesse vertigineuse, Magneto sembla ne pas la voir alors qu’elle approchait de sa position pour se jeter sur lui. La scène qui suivit fut d’une brutalité sans commune mesure et d’une fulgurance quasi irréelle. Le Leader n’eut pas le temps de réagir et fut abattu en plein vol, du moins, c’est ce que les yeux des personnes présentes purent voir… peut-être sans y croire. Le Mutant s’écrasa violemment sur le sol pulvérisé, au cœur du cratère, soulevant un nuage de poussière.
Lorsque le voile se fit plus mince, l’ombre grandit, dévoilant la silhouette d’un être à la terrible puissance car il venait de mettre à bas l’un des plus grands Mutants qui soit.


Situation


Pour Rogue, Jay et Phillia.
Là où l’explosion avait eu lieu, au niveau de l’épicentre (où est tombé Magneto) et sur 300 mètres de diamètre, le sol s’était affaissé, complètement démoli. Vous marchez donc sur des ruines !
De plus, vous voilà en fâcheuse posture. Vous avez devant vous un être particulièrement redoutable portant le doux nom de Spectre. C’est un soldat Kree (donc à la peau bleue) et il porte une combinaison noire. Voilà ses mensurations :
Taille : 1m70
Poids : 66,5 kg
Yeux : Rouges foncés
Cheveux : Noirs, avec des mèches blanches
Il possède un pouvoir de régénération mais également une force surhumaine et il est possible qu’il soit immortel. C’est un combattant hors pair, impitoyable et efficace qui écrase systématiquement toute résistance. A noter qu’il est capable d’absorber les décharges énergétiques. En bref, il est badass.

Enfin, Luke Cage qui était avec vous semble avoir disparu depuis l’explosion.

Spectre:
 


Pour Morgan, Deadpool, Lilwell et Bucky.
Vous faites face à une bébête peu commode. Je vais vous la décrire rapidement :
Elle fait environ 2 mètres de haut et se déplace à quatre pattes, cela dit, si elle tenait debout elle ferait sans doute 4 mètres. Elle ne possède pas d’yeux. Sur ce que l’on peut distinguer de sa « face », elle possède des sortes de naseaux mais pas d’oreilles (ou très bien dissimulées). Sa gueule est blindée de lames de rasoir argentées derrière lesquelles elle garde une langue serpentine noire.
Elle a quatre doigts qui se terminent par des griffes acérées qui semblent pouvoir déchirer à peu près n‘importe quoi. Il est robuste, rapide et possède une force surhumaine.
Sa fourrure est urticante ; évitez le contact sinon vous aurez l’impression que de fines aiguilles se sont enfoncées dans votre peau.
Sous sa langue se trouvent des glandes secrétant de l’acide. Si la créature vous crache dessus, votre peau risque de vous brûler (niveau de réaction supérieur à la soude, douleur insupportable ou presque).
Pour terminer sur une note plus joyeuse (ou pas), la grosse bête que nous nommerons Xrii’Tirs (vous pouvez remercier votre ami Jay pour son imagination) ne possède pas d’yeux mais son odorat et son ouïe sont terriblement développées, d’autant plus qu’il a une très forte sensibilité aux vibrations.
Xrii’Tirs vient de vous repérer : commence alors sa chasse.  


Xrii’Tirs:
 


Les dés :

Pour Jay, Rogue et Phillia :
L’explosion a fait mal, même si un Mutant vous a protégé d’une déflagration qui aurait dû vous pulvériser. Lancez 1D6 pour savoir à quel point vous avez souffert, sachant que quel que soit le résultat, cela vous handicapera pour la fin de l’Event.

Pour attaquer, vous lancerez 2 dés OUI/NON sachant qu’un Epic Win est obligatoire pour toucher le Spectre. Même en cas d’Epic Win, il sera loin d’en souffrir réellement.


Pour Bucky, Deadpool, Morgan et Lilwell :
Pour attaquer vous aurez également 2 dés OUI/NON. Il vous faudra obligatoirement un Epic Win pour toucher la bête (et si tel est le cas, vous pouvez vous permettre de lui faire mal, même si cela ne la mettra pas à terre).

Vous lancerez également 1D6 pour savoir si vous parvenez à esquiver ses attaques (1/2 : vous esquivez ou vous cachez à temps. ¾ : peut mieux faire. 5/6 : vous vouliez vraiment esquiver ? C’est râté…)


Le Tour du Slip !!
Comme nous vous en parlons dans le MP, ce tour est le tour du Slip ! CAD : une personne devra passer ce tour en slip, quoi qu’il arrive.

Pour le groupe : Jay/Malicia/Phillia : la justification sera l’explosion (ou autre chose si vous le souhaitez, tant que ça tient debout).
Pour le groupe : Bucky/Deadpool/Morgan : la justification est que Xrii’Tirs vous a craché dessus (il est pire qu’un lama ) et qu’enlever ce qui reste de vos vêtements est une question de vie ou de mort.

Lilwell ayant déjà subi une transformation mentale en écureuil, nous l’épargnons !

Les dés du slip :
1 : Malicia
2 : Bucky
3 : Phillia
4 : Morgan
5 : Jay
6 : Deadpool

Il va sans dire que pour ce tour, la victime ne pourra pas se revêtir !

HRP:
 





Dernière édition par Stan Lee le Mer 4 Mar - 0:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'Stan Lee' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Six faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administrateur
Feat : Stan Lee
Messages : 309
Autre Identité : Le Créateur

Race : Le Divin
Localisation : Partout
Emploi : Je ne lis pas les MPs, j'ai des sbires pour ça !


Intervention MJ

Petite précision pour vos posts à venir.

J'ai constaté qu'aucun de vous n'avait posté ses proba dans le dernier tour.
Pensez bien, s'il vous plait, à le faire à l'avenir.

Bon courage à tous pour la suite ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Feat : Ryan Reynolds
Messages : 129
Autre Identité : Wade Wilson

Race : Humain
Localisation : New Yorks
Emploi : Mercenaire


Feuille de personnage
Pouvoirs:

Groupe C
Deadpool

Les autres m'avaient finalement rejoint pour dégommer du Kree... Chose appréciable puisque je me voyais mal les détruire tout seul. Je suis sûr que j'en aurais été capable, mais vu que j'étais pas payé pour le faire, je ne voyais pas pourquoi je m'embêterais. On prit la sortie de secours et la bombasse proposa de leur piquer un vaisseau. Voilà qui était une idée intéressante !

*On pourra le piloter ?
*Tout dépend s'ils veulent mourir ou pas...

On est pas obligé de leur dire qu'on ne sait pas le faire ! Mentir, par contre, ça on sait le faire. Mais en s'approchant, la navette décolla sans nous. L'enfoirée... Elle pouvait pas nous attendre non ? En plus elle décollait même pas droite et les moteurs étaient éteints ! Comment ils avaient fait ? Il y avait personne dedans et...

*Sûrement un coup de magneto...
*Son coup a cassé le notre !

Pas très sympa de sa part... Mais on trouverait bien autre chose. Puis le sol se mit à trembler pendant une seconde. Je reconnaîtrais cette vibration entre dix-milles : une bombe venait d'exploser. Ma théorie fut confirmer grâce au débris qui tombèrent pas loin de nous. Je plaignais les gens qui se trouvait à proximité... ou du moins ce qu'il en restait. Puis, nouvelle apparition, une créature se mit devant nous, criant de tous ses poumons. Un cri terrible, un peu comme dans Jurassic Park... Ou comme dans Godzila... Vous voyez le genre ? Moi je le vois et je l'entend. La bête était horriblement moche, sa tête était lisse et dépourvu d'yeux ou d'oreille. La seule chose qui pouvait nous faire dire qu'il y avait un visage était la bouche terrifiante surmontée par deux fentes... Un nez... Ça me faisait penser au labyrinthe de pan, en plus grand. Sauf que là, on avait carrément tout bouffé plutôt que de ne faire qu'une seule et pauvre bouchée. Un des mecs tenta de s'enfuir en poussant un cri de lopette. La créature sprinta, coupant le groupe en deux et se saisit de l'homme avec sa bouche. Encore comme le coup des toilettes dans Jurassic Park... Ouai... On avait affaire à une sorte de T-rex alien...  Au moins, j'étais sur qu'elle pouvait pas nous voir... Si on bouge pas, on risque rien...

*Ouai, mais elle peut nous sentir...

Alors on est dans la merde... on s'est pas lavé depuis... Je sens mes aisselles... depuis un certains temps. Pas le temps de lambiner... Il fallait bien attaquer. Je visais la bestiole avec mon arme, ou plutôt l'arme que j'avais piqué au Kree, et tirai.

Spoiler:
 

HELL YEAH ! Qui c'était le roi des tireurs ? L'élite de l'élite ? C'était juste super ! Voilà une bestiole qui était touchée en plein dedans ! Malheureusement, cela ne suffisait pas à la mettre K.O malgré la précision de mon tir. De plus, j'avais attiré son attention et comme on dit : l’appétit vient en mangeant. Du coup elle devait avoir encore plus fin... Lorsqu'elle se tourna vers moi je lui dis :

- Tu sais, je suis pas très bon à manger... Plein de tumeurs cancéreuses ce genre de truc... Pas très digeste !

Elle ne m'écouta pas et me cracha dessus. J'esquivai, mais pas assez rapidement. Une partie de mon bras était en train de fondre...
Mais je n'avais pas été la seule victime de la salive de la sale bête. Une autre bonasse venait de finir en sous-vêtement pour éviter de se brûler la peau. Mon coeur fit un bond en avant et je m'avançai vers elle en disant :


- Je fond pour toi chéri !

*Vanessa va pas être très contente !
*Tais-toi, on fait rien de mal... on est juste observateur !

Observateur... boobs...





Dernière édition par Deadpool le Jeu 5 Mar - 23:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'Deadpool' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Six faces' :


--------------------------------

#2 'OUI/NON' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Feat : Anna Paquin
Messages : 33
Autre Identité : Rogue

Race : Mutant
Emploi : Chômeuse


Feuille de personnage
Pouvoirs:

Groupe C
Anna "Rogue" Marie

Les dés, avant tout.:
 

Quand on voit une bombe exploser, on l'a déjà mauvaise. On préférerait être dans ce vaisseau qui était censé gentiment se poser pour nous. On aimerait bien pouvoir éviter d'être dans l'épicentre. On aimerait pouvoir regarder le champignon de loin, en échangeant des high-fives de victoire, avec la certitude que le festin de victoire nous attendait au bercail. Oui, on aimerait bien tout ça. Et puis il y avait la dure réalité. La réalité de la vie de tout X-Man, de tout Avenger. La réalité d'une vraie, authentique, vie de merde.
Être un mutant était autant une source de fierté quant à sa différence et aux capacités uniques dont l'on disposait, qu'une authentique, foutue, source d'emmerdes. Etre mutant, c'était aussi s'exposer au danger, s'exposer aux représailles des autorités ... Etre une mutante des X-Men, c'était multiplier tout ceci par dix, et rajouter les Avengers derrière, c'était même rajouter les foutues menaces cosmiques par-dessus.

Et là, en voyant le flash lumineux, Rogue n'a qu'une idée en tête. Une idée fixe : elle aurait bien aimé être de retour dans le Mississippi, à être une fille normale, avec des problèmes normaux. Elle n'aurait probablement jamais vu d'Université cotée, et elle aurait eu de la chance si elle avait pu sortir de sa ville natale pour un véritable travail qui ne soit pas rémunéré au lance-pierre. Elle aurait certainement pu être mannequin, ou actrice, avec sa trogne et ses mèches. On cherchait des tronches, dans le milieu. Ouais. Elle le sentait bien. En ce moment, elle aurait bien aimé finir pépère, dans un cottage du Montana acheté à prix d'or après avoir été star d'une grosse série pendant des années.
Sauf que là, tout cela n'était que plans sur la comète, et plans métaphoriques qui volèrent en éclats au même moment qu'elle-même se mit à voler tout court. L'effet de souffle. Sacré saloperie.

Quand elle se releva, pour ce qui devait être quelques secondes comme quelques minutes, ou peut-être même quelques heures plus tard, la mutante avait été amorti dans son choc par le contact heureux des cadavres. Autour d'elle, c'était le chaos. Elle put repérer le vaisseau qui avait été normalement dépêché pour la "récupérer", en piteux état.
Et au milieu de l'espèce de foutu arène qu'avait créé l'explosion, le Spectre. Oui, rien de moins que lui. Allez savoir comment elle savait ça, avec tout ces souvenirs qui se télescopaient dans son esprit. Un fieffé salopard, et un salopard qui avait connaissance de la "trahison", maintenant qu'elle avait cartonné des "alliés". A la bonne heure ! Laissant les autres s'occuper de lui, elle récupéra un bout de métal déchiré par terre pour se diriger vers l'épave du vaisseau. Oh, il était probable que les Utopiens ne savaient pas à quoi s'attendre face à ce ... "truc". Fort bien, ils allaient apprendre.

Face à quelque chose comme le Spectre, et dans le corps finalement assez chétif auquel elle était réduite, elle qui avait trop longtemps été habituée à une force titanesque, il n'y avait qu'une méthode : la Terre Brûlée. L'Overkill.

Elle rentra donc dans la carcasse du vaisseau, où un Kree essayait tant bien que mal de s'extirper d'une paroi qui s'était repliée sur lui, le laissant parfaitement immobilisée, et plaintif. Et elle le tua, avec sa barre de métal. Elle frappa, et frappa, encore. Elle était exténuée, elle en avait marre. Authentiquement marre. C'était la solution de facilité. La lassitude qui dictait les mouvements.

Elle arriva à la console, et, utilisant ses connaissances volées, démarra les systèmes du vaisseau, pour être opposée à des messages d'erreurs en pagaille : stabilisation détruite, systèmes de survie hors-service, boucliers à plats, armes inopérantes. Il ne restait même plus qu'un seul réacteur, qui refusait de démarrer, tant que le vaisseau était en "mode de sécurité". L'appareil considérait qu'il était trop dangereux d'allumer le réacteur.

Elle appuya sur le bouton rouge. Celui qui mentionnait "Désactivation des mesures de sûreté". Elle le fit en toute connaissance de cause, et elle régla la trajectoire en ligne droite. Droit dans les gencives du Spectre. Elle allait le faucher avec une navette.

Sauf que la navette n'était pas d'accord, et le réacteur restant explosa.

Monde de merde.


Dernière édition par Anna Marie le Ven 6 Mar - 17:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'Anna Marie' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Six faces' :


--------------------------------

#2 'OUI/NON' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Feat : Chad Michael Murray
Messages : 113
Race : Mutant
Localisation : Appartement à Utopia
Emploi : En recherche d'emplois, et d'aventures


Feuille de personnage
Pouvoirs:

Groupe C
Jay Donovan

Les mutants progressaient sur Kennedy Avenue, jusqu'à ce qu'ils arrivent vers les coordonnées. Des gravas jonchaient le lieu, et au milieu, un cylindre métallique, ancré dans le sol, comme en témoignaient les petites fissures causées par les griffes d'ancrage plantées dans le sol. Au sommet se trouvait une LED bleue qui clignotait, de plus en plus vite. L'escouade s'avança, jusqu'à ce que le voyant s'éteigne complètement. Une seconde plus tard, les alentours se mirent à vibrer, puis plus rien, et finalement, l'apocalypse. L'explosion décima tout dans un rayon de 300 mètres, et Jay se sentit être soulevé du sol. En plein air, il sentit deux présences non loin, le temps d'un éclair, comme si elles n'étaient restés que pendant un centième de secondes. Il retomba lourdement sur le sol, ferma les yeux, et ne bougea plus que pour respirer, son esprit inconscient.

...Shachath, il faut faire quelque ch... pas à nous de décider...NON JAY...J'arrive papa... Alerte, circuiiiiiii...Monsieur, vous allez bien ?...côtes cassées...sacrée chute...

Dés, siouplééé ! :
 

Jay se réveilla en hurlant. Il se redressa tant bien que mal. La douleur qui circulait dans son bras et celle qui lui paralysait les côtes les plus basses du côté droit lui affirma qu'il s'était prit une sacrée rouste à cause de l'explosion. Le tissu de sa combinaison était roussi à certains endroits, voire carrément troués, mais ses propriétés de protection thermique lui avaient épargné plusieurs brûlures. Son casque était cassé, et son blouson, lui, était complètement foutu. Quelques gravas et projections lui avait lacéré la peau, si bien qu'il eu les plus grandes difficultés du monde à se relever. C'est alors qu'il le vit.

Magneto fendait les airs à sa manière, majestueuse, royale. Il fut frappé par une ombre, puis s'abattit sur le sol, non loin de la position de Jay. Ce dernier écarquilla les yeux, ne sachant s'il valait mieux s'effondrer, pleurer la mort de celui qui avait eu les couilles de réunir les mutants sur une terre, celui qui avait eu les couilles de dire que les mutants n'avaient pas à subir l'influence des autres pays, qu'ils n'avaient pas à subir tant de violence. Autour de lui, Utopia s'écroulait. Encore une fois, son foyer s'effondrait. Encore une fois ? Pourquoi avait-il ce sentiment de lassitude et de désespoir, à propos d'un foyer qu'il a toujours perdu ? C'est alors que Jay se rappela de ce qu'il avait vu durant ces quelques instants d'inconscience. Une femme aux cheveux rouges, volant à travers l'obscurité, un fléau venu d'un ancien âge, une onde dévastatrice, un dernier vol, puis une ligne de néons.
Jay. Ainsi, il avait vraiment gardé son prénom. Peut-être son nom était aussi le bon.

Jay distingua alors une ombre, dans le nuage de poussière soulevé par la chute du chef. Elle émergea de la brume de pierre, et se révéla être un de ces aliens, imposant, l'air triomphant. Jay le toisa du regard, puis afficha sa rage sur son visage. Colère, haine et désespoir montèrent en lui et, avec eux, le pouvoir. Pouvoir qui se retourna finalement contre lui, lui arrachant un hurlement de douleur, et le faisant une nouvelle fois s'effondrer contre les pierres défoncées qui autrefois portaient les centaines, voire les milliers de mutants qui avaient foulé le pavé de Kennedy Avenue.


Dernière édition par Jay Donovan le Sam 7 Mar - 17:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'Jay Donovan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Six faces' :


--------------------------------

#2 'OUI/NON' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Feat : Eva Green
Messages : 35
Race : Mutante
Localisation : Quelque part !
Emploi : Emmerdeuse à plein temps ( c'est pas mal payé ! )


Feuille de personnage
Pouvoirs:

Groupe C
Morgan Douglas

C’est en galante compagnie que Morgan tentait de fuir. Tentait oui, c’est bien de le dire. Le groupe se retrouvait face à face avec une bête hideuse et assez grande dans son genre. “C’est quoi cette horreur?” Le monstre n’avait pas d’orbites ni d’oreilles, juste une sorte de nez et des dents bien aiguisées. À en juger sa longueur, debout sur deux pattes cette chose devait au moins dépasser Morgan de trois ou quatre têtes. Sa peau était mi cuire mi-fourrure, à première vue, dire que c’était exactement ça serait de la prétention et de la bêtise.

Après les événements de cette tumultueuse journée, Douglas se rendait compte qu’il y avait bien plus d’inconnus dans l’univers qu’elle ne l’aurait imaginé. Elle n’était pas présente à New York lors de la première attaque des extraterrestres, elle n’avait donc jamais ressenti cette sensation d’être si minuscule, si insignifiante. Et pour que cela se produise, c’est qu’elle était dans de sales draps et qu’elle était en danger.

J’ai pas l’intention de finir en pâté pour … ça” Et c’est peu dire. La bête ne perdit aucune seconde pour foncer sur ses proies. Ce fût facile de l’esquiver. Au début. Morgan jonglait avec ses différentes mutations histoire de s’échauffer encore un peu, ce n’était pas comme si le chemin jusqu’ici avait manqué de les tuer, après tout.

Après maintes esquives pour se tenir loin de l’alien, la mutante se retrouva derrière un drôle de type en costume à la spider man. Le bougre ! Il échappa lui-même de justesse à l’attaque, très dégoûtante, du monstre, mais la fausse blonde n’eut pas le temps de réagir, ou même de muter. Elle se retrouva encrassée sous une couche visqueuse. “Putain, c’est pas vrai !”

Sans raison apparente, la jeune femme se débarrassa de ses vêtements dans la précipitation, se débarrassant par la même occasion de sa perruque encombrante. “Bordel !” Une fois libérée, la mutante regardait ce qui restait de sa tenue. C'est-à-dire pas grand-chose. Elle secoua la tête et porta ses mains sur les hanches nues. Bien, Morgan se retrouva au beau milieu d'une armée de Kree...en  petite tenue. Très élégante cela dit, un joli ensemble de dentelle noir.“Comme si j’avais besoin de ça, moi!” Morgan lança un regard à ses compagnons, sans une once de honte ou de gène sur son visage de porcelaine. La brune était loin d’être désagréable à “étudier” et elle était loin de l’ignorer. Ainsi l'autre Vipère n'aura qu'a mieux se tenir. Cependant, il était en revanche hors de question qu'ils en profitent, elle n’avait aucune intention de se donner plus encore en spectacle et puis cette créature répugnante rôdait encore dans les parages. Elle le sentait. Cela ne l'empêcha pas de balancer sa chaussure à la tête de l'inconnu masqué qui n'avait rien manqué.

Heureusement que j'ai pas mis de string ! (je ne suis pas sans culotte ! ):
 

Elle ne s’était pas trompée, elle n’avait cette fois encore pas eu le temps de faire un geste que le monstre chargea sur elle, la plaquant au sol manquant de la mordre à l’épaule. Douglas ne voyait d’une issus pour échapper, elle roula sur le flanc et tenta de se dégager, mais l’alien se frottait contre elle. La nommée fourrure torturée l’agent, sa peau blanche était comme offerte. La mutante cherchait par toutes les façons de sauver sa peau, au sens propre comme figurer d’ailleurs, mais sans succès. Ou du moins pas sans un effort surhumain.

Elle roula sur plusieurs mètres, meurtrie et complètement délaissée de la bête. Morgan grinça des dents une fois sur le dos, et inspecta son corps. Alors qu’elle aurait pensé être en sang, elle se découvrit sale de poussière et seulement avec quelques égratignures. Comment était-ce possible, le poil de ce monstre l’avait paralysée sur place tant la douleur était déstabilisante.

Soit elle avait mal jugé ses propres capacités soit… “Ce n’est vraiment pas mon jour…” Une vive douleur s’empara alors de son esprit, et son bras gauche la démangea. Étonnamment, comme pour la protéger, son gène mutant laissa place à Extremis.

Morgan sentait déjà ses veines bouillir. Rien ni personne n’avait intérêt lui faire morde la poussière. C’était déjà fait en plus.  



Dernière édition par Morgan Douglas le Sam 7 Mar - 18:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'Morgan Douglas' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'OUI/NON' :
 

--------------------------------

#2 'Six faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

Groupe C
Nom du joueur

Ils finirent enfin par sortir de ce foutu bâtiment, et en un seul morceau! C'est là que la blondasse d'Hydra eu une magnifique idée, celle de piquer la navette juste à côté pour aller poutrer des aliens en plein ciel. A regarder le di--ciel, ils avaient l'air de déjà bien se débrouiller tout seuls avec cette partie du plan. Mais soit... Un gars qu'il ne connaissait pas sembla vouloir protester un peu plus vivement mais il avait même pas finit sa phrase que la navette décolla toute seule pour prendre une direction bizarre. Levant les yeux vers le ciel, fronçant les sourcils, il aperçue une silhouette flottant dans les airs, cape au vent. Il n'eut aucun mal à reconnaître Magnéto, merci maman pour une vue elfique parfaite.

C'était ce genre de détail qu'il appréciait toujours dans le fait d'être un hybride. Enfin bref! Il se figea une minute envoyant quelque chose se jeter sur le fondateur de l'île et le mettre à terre. C'était vraiment mais alors VRAIMENT pas bon signe ça... On parlait quand même de Magnéto! Mais il n'eut pas vraiment le temps de tergiversait sur le sujet de la puissance et l'expertise du mutant qu'une bestiole presque sortie d'un film d'horreur fit son apparition devant eux. Il n'eut pour le coup pas à se servir de ses dons elfiques pour remarquer le manque d'orifices destinés à la vision ou à l'ouïe. Ce qui n'était pas forcément bon signe puisque de ce qu'il en savait... quand on évoluait sans certains sens on finissait par développer les autres... Et les grandes dents n'étaient pas vraiment des plus rassurantes, sans compter ce qui ressemblait à de la bave. Eurk. La journée avait-elle vraiment si bien commencée finalement? Il commençait à se poser la question. Surtout qu'à la lumière de ce qu'il restait de réverbères, la bestiole semblait encore plus glauque. Il resserra sa prise sur son arme et attendit près à tirer. Il n'y avait presque aucun bruit.

Du moins jusqu'à ce que l'abrutis de plus tôt se mette à courir vers le bâtiment, les laissant seuls avec la bestiole. Bestiole qui sembla apprécier de pouvoir jouer un peu avec son futur quatre heure et se précipita vers eux, passa à travers en bousculant tout le monde laissant quelques petites brûlures urticantes au passage et alla tout simplement se jeter sur le couard qui devait bien regretter d'avoir pris la fuite. Cela eut au moins le mérite de laisser du temps aux autres de s'éparpiller un peu dans la place. Déjà le gars en rouge et noir réussit à lui tirer dessus sans trop de mal. Enfin avant qu'une jeune femme ne se prenne un jet de bave et n'ait besoin de se déshabiller pour éviter plus de dégâts, d'ailleurs venait-elle d'enlever une perruque? Serait-elle infiltrée pour une raison quelconque? Enfin là n'était pas la question puisque pour le coup, le gars sembla perdre le fil des événements... Autant dire qu'ils étaient mal barrés! Surtout qu'apparemment la bestiole en avait pas finit avec cette pauvre femme et lui avait sauté dessus pour lui faire ce qu'on pourrait appeler un gros câlin.  Sans attendre, il pointa son arme et se mit à tirer sur la bestiole jusqu'à ce que celle-ci finisse par lâcher sa proie et ne se tourne vers lui. L'adrénaline aidant, il oublia sa jambe et esquiva un cracha visqueux et dégueulasse, parvenant assez facilement à escalader un tas de gravas pour monter se cacher en hauteur avant de recommencer à tirer sur la bestiole.    









SBARF:
 


Dernière édition par Lilwell Freyson le Dim 8 Mar - 13:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'Lilwell Freyson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Six faces' :


--------------------------------

#2 'OUI/NON' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

Groupe C
James B. Barnes

James se dit qu'ils n'avaient vraiment vraiment pas de chance. Pourquoi c'était sur eux que tombait l'horrible alien sans yeux. Parce que sérieusement, celui là, il battait les records. Et pour avoir vu crâne rouge récemment, c'était pour dire. Parce que lui aussi battait des records. Mais revenons à l'horrible alien qui avait l'air de tous vouloir les manger après les avoir transformés en bouillis d'acide… Plus de deux mètres avec des naseaux de chevals dans lesquels on pouvait mettre un anneau énorme comme pour les cochons. Un cochon qui lance de l'acide. Pas sûr que cela existe sur cette planète d'ailleurs.

La journée commencait sérieusement à devenir longue.  Il n'avait qu'une hâte c'était d'en finir. Comme Morgan apparemment puisqu'elle venait de finir en petite tenue. Après un rire, le jeune homme regarda la bête qui venait de se prendre un rafale du mec en collant rouge et il se dit que peut-être était-ce à son tour de se battre. Il pria Dieu pour qu'il puisse au moins toucher la bestiolle avant de se faire tuer. Au moins aurait-il servit à quelque chose.

Il trouva une petite cachette. Derrière un mur effondré et regarda le mec aussi fin qu'une brindille tirer après Morgan ( qui devait sérieusement reprendre des cours de tirs quand elle rentrerait à la base). Il toucha la bête et Barnes sortit à son tour de sa cachette pour tirer.

Je veux pas mourir ! :
 

Il sortit donc de sa cachette arme aux poings pour se rapprocher un peu plus de la bête alors qu'elle finissait de se prendre un raclé de la part du tout maigre qui n'avait pas l'air très content. Voulant la prendre à revers, Bucky s'avança un peu et tira. Mais la bête qui devait l'air entendu ( puisqu'elle ne pouvait pas le voir…) et se retourna un grand coup pour venir lui faire face. Bucky, un peu loin de sa précédente cachette ne put éviter complètement le coup de pâte de l'alien et il sentit les griffe effleurer ( un peu en profondeur quand même) la peau et le tissus de sa cuisse. Avec un grognement,  Bucky se retira du champs d'attaque de la bestiole et alla se mettre à couvert. Une fois à moitié assis derrière un pant de mur non écroulé. Bucky examina la plaie. Trois griffes qui faisaient deux pouces de larges mais pas excessivement profondes. Il ne s'en sortait pas trop mal cette fois. Il arracha seulement son pantalon à hauteur de la griffure pour ne pas être gêné s'il devait se battre sous peu et reporte pleinement son attention sur le combat qui continuait.



Dernière édition par James B. Barnes le Dim 8 Mar - 14:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'James B. Barnes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Six faces' :


--------------------------------

#2 'OUI/NON' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administrateur
Feat : Stan Lee
Messages : 309
Autre Identité : Le Créateur

Race : Le Divin
Localisation : Partout
Emploi : Je ne lis pas les MPs, j'ai des sbires pour ça !


Groupe C
Participants : Lilwell Freyson - James B. Barnes - Luke Cage - Jay Donovan - Anna Marie - Phillia Jenkins - Deadpool - Morgan Douglas
Lieu : Utopia


Tour 6


Xrii’Tirs écumait. Sa tête dépourvue d’yeux se tournait vers ses proies potentielles, étudiant chacune d’entre elle avec minutie. Sa première victime avait été un délice pour lui et sa langue noire reléchait ses babines avec délice. Tout ce sang n’était pourtant pas assez et n’avait déclenché en lui qu’une frénésie meurtrière. Tant de cœurs battaient près de lui, tant d’odeurs corporelles différentes… il se jeta sur une silhouette dont il avait repéré l’effluve sucrée et dans la frustration de l’avoir loupé, il cracha un puissant jet de salive aux alentours et s’il allait se jeter sur elle pour terminer le travail, une violente douleur le retint, attirant son attention. Quelque chose venait de toucher son cuir et d’entrer dans sa chair. Un hurlement de douleur bestial et terrifiant s’extirpa de sa gorge, tandis qu’il lançait son venin de part et d’autre. Depuis quand le souper savait-il se défendre ? Profitant de son moment d’égarement, le groupe saisit l’opportunité pour s’enfuir et c’était une bonne décision car Xrii’Tirs, en plus d’avoir faim, était fou de rage.

***

Vipère s’était faite oublier. En silence, elle avait observé chacun d’entre eux avec attention, déterminant les pouvoirs et les points faibles des uns et des autres et très vite, elle avait cerné la situation pour mieux choisir le dénouement qui serait pour elle le meilleur. Un sourire étira ses lèvres lorsqu’elle vit Morgan se défaire de ses vêtements par nécessité. Sa couverture était mise à mal mais finalement cela avait-il encore de l’importance… Le gars en collant rouge et noir par contre était véritablement fascinant et elle ne manqua pas de l’observer sous toutes les coutures dès que l’occasion se présentait.

La bête avait été touchée à plusieurs reprises mais cela ne semblait pas suffisant pour l’arrêter. Ils devaient utiliser une arme plus puissante et la venimeuse créature avait ce qu’il fallait sur elle mais encore fallait-il avoir l’opportunité de l’utiliser. La bête se mis à renverser tout sur son passage, débusquant chacun d’entre eux en manquant d’en déchiqueté quelques-uns au passage. Il fut rapidement évident que plus rien ne saurait les cacher maintenant et couvrant leur fuite à coups de feu, ils s’échappèrent. Pas pour très longtemps car Xrii’Tirs était à leur poursuite, bien décidé à les dévorer. Se cachant un instant derrière un morceau de carcasse de vaisseau encore fumante pendant que Deadpool tiraient encore sur le monstre en poussant des cris hystériques… C’était bien le seul ici qui semblait passer du bon temps.
Vipère se glissa aux côtés du Soldat de l’Hiver qui découvrait avec amertume qu’il n’avait plus de munitions. L’espionne d’Hydra, qui était sa supérieure hiérarchique, sortit un objet de sous la boucle de sa ceinture. « Je sais comment on peut s’en débarrasser. Mais je vais avoir besoin de ton aide Soldat. » Disait-elle tandis qu’elle démontait son arme à feu pour la remonter presque aussi vite dans un ordre étrange qui faisait ressembler son arme au manche d’un sabre. « J'ai besoin que tu occupes sa gueule. » Non ce n’était pas une blague.

Quelques instants après, Barnes se jeta sur Xrii’Tirs, surgissant de nulle part pour lui asséner une gauche magistrale, tant que la bête recula d’un pas en poussant une plainte stridente. Sa réplique fut cependant immédiate et elle se jeta sur son agresseur avec rage. D’une de ses puissantes pattes, elle plaqua le soldat au sol et ouvrit une gueule béante pour happer sa tête mais celui-ci se protégea de son bras de métal que la bête mordit avec hargne. C’était le moment. Vipère surgit de l’ombre, glissa pour se laisser tomber au sol, roula sur elle-même jusqu’à parvenir sous la créature et une fois sous elle, colla l’une des extrémités de son arme l’abdomen velu, une décharge violente y entrant, arrachant un sursaut à la chimère. Repartant aussi vite qu’elle était venue, Vipère se mit à l’abri. Bucky, de sa main libre, sortit un poignard et l’enfonça dans le cou de l’extraterrestre, l’obligeant à lâcher prise. Le Soldat de l’Hiver reculait et l’alien allait se jeter sur lui lorsqu’en une seconde, il se figea, son corps entier explosant soudain dans un panache de sang, de chair, de morceaux d’organes en tout genre et de fluides visqueux et puants.

Xrii’Tirs venait de finir en confettis et ils eurent à peine le temps de se remettre de leur nausée –car oui l’odeur était véritablement immonde- qu’un groupe de kree débarqua, armes en mains, pour venger leur mascotte.

***

Spectre n’eut qu’à faire un pas de côté pour éviter la navette dont les réacteurs venaient d’exploser en vol et il ne posa pas même un regard sur elle tandis qu’elle s’écrasait à ses côtés. Il inclina la tête en toisant ses ennemis, une voix grave et glaciale s’extirpant d’entre ses lèvres. « C’est là tout ce dont cette race est capable ? » D’un pas lent il traversait le champ de ruines et lorsqu’il arriva près de Phillia, il se pencha en avant pour saisir l’oiselle à la gorge pour la soulever, la serrant si fort qu’elle ne pouvait pas même crier. Il sembla l’observer, l’étudier de son regard alien et un sourire carnassier ourla ses lèvres bleuâtres. « Vous ne méritez pas même l’importance que l’on vous a porté aujourd’hui et je ne comprends pas non plus pourquoi on m’a envoyé moi. Comprenez-vous ne serait-ce que l’honneur qui vous est fait ? » Il amena le visage de la jeune Mutante presque contre le sien, dents serrées de colère, puis murmura. « J’en doute… Mais puisque je suis là maintenant, je vais tenter d’en profiter. » Puis il jeta Phillia avec force à plusieurs mètres de lui, le corps allant se fracasser contre les débris. Le blondinet qui était avec elle sembla visiblement irrité de son acte mais à peine s’était-il manifesté que Spectre lui infligea un coup de genou mémorable dans le ventre qui fit littéralement décoller le Mutant et avant qu’il n’eut le temps de toucher à nouveau le sol, l’alien l’attrape au col et le jette plus loin sans la moindre considération. « Faibles… Inutiles…Ecœurantes... » Au même instant, il aperçut Rogue qui s’extirpait de la carcasse du vaisseau. Il l’avait déjà aperçu un peu plus tôt et ne s’était pas laisser prendre par la supercherie. « Il te faudra bien davantage qu’une vulgaire apparence pour être à la hauteur de ceux que tu essaies de singer ! » Dit-il avec haine tandis qu’il fonça sur elle à une vitesse vertigineuse. Une fois sur sa cible, il joignit ses mains près de l’abdomen de la Mutante et envoya une décharge énergétique à bout portant qui la fit s’envoler avant de se fracasser contre un mur derrière elle. Puis il poussa un soupire las et dédaigneux. Au même instant, d’autres personnes déboulèrent dans le théâtre de cette sinistre pantomime, poursuivit par les soldats kree. Un sourire cruel fendit le visage de Spectre tandis qu'il se tournait face à eux. Approchaient de l’arène improvisée un groupe dont une femelle humaine presque entièrement nue, un homme en collant rouge et noir et un autre avec un bras couvert de métal.

***

Vipère menait le groupe vers une échappatoire dont elle n’avait pas encore déterminé le cheminement. Poursuivis, ils n’avaient que finalement peu de choix et la dame se rendait compte qu’elle dirigeait vers l’épicentre de l’explosion qu’ils avaient entendu quelques minutes plus tôt. Quelques pas plus loin, dans les ruines de la cité, elle le vit. Son instinct précieux lui souffla le danger qu’il représentait. Ses yeux d’espionne balayèrent le paysage à la recherche d’une issue.
Talentueuse, elle la découvrit. Entre deux immeubles délabrés existait encore un semblant de ruelle qui représentait leur meilleure chance. « Par là ! » Intima-t-elle au groupe avant de foncer vers l’objectif. Mais les yeux de prédateur du Spectre avaient déjà repéré ses nouvelles victimes. Il joignit ses poings d’où une vague énergétique jaillit, frappant l’un des bâtiments. Vipère s’enfila dans la faille mais derrière elle la voie s’écroula, emprisonnant les survivants dans le cœur de la cité en compagnie de leur bourreau.


Situation

Bon, les enfants, pour la première fois depuis le début de l’event, vous êtes tous réuni ! Oui oui ça sent la fin ! Vous arrivez au bout de vos peines et de vos douleurs mais il vous reste encore un petit bout de chemin à faire avant de laisser vos perso se reposer.

Bucky, Morgan, Deadpool et Lilwell. Vous arrivez dans une zone de guerre, de ruines, de désolation ! Sur un diamètre de 300m, tout a été pulvérisé et même le bitume a été arraché sur sol. Bref, c’est le chaos. A l’épicentre se trouve le corps de Magneto mais si vous pouvez le deviner, vous ne pouvez pas réellement le voir.

Bucky > Le gros loulou t’a laissé des marques sur ton bras, ce qui fait que son utilisation n’est pas optimale. Cela dit, rien ne t’empêche de t’en servir.

Morgan > Merci pour nous faire profiter de ta magnifique silhouette, nous apprécions le spectacle et cela met un peu de chaleur dans le cœur des estropiés ♥️ Tu peux te couvrir (si tu trouves une explication qui tienne la route).

Lilwell > Tu suivais de près Vipère et les dés vont décider à quel point tu es passé à côté du massacre.

Deadpool > Tu es épargné ce tour-ci, profites-en.

Jay, Phillia, Rogue > Vous venez de vous prendre une rouste et vous êtes sacrément amochés mais il vous faut combattre encore alors RELEVEZ VOUS ET BATTEZ VOUS POUR VOS VIES !!


Les dés :

Les bobos :
Lilwell > 1D6 pour déterminer tes blessures, sachant que 1 est le minimum.
Jay, Phillia et Rogue > 1D6 pour savoir où vous êtes blessés. Je vous laisse le choix.

L’attaque :
2 OUI équivalent à un Epic Win donc même si vous avez plus de 2 OUI, l’action  est la même.
Un Epic Win est nécessaire pour toucher Spectre.
Les blessures que vous allez infliger à Spectre sont limitées même en cas d’Epic Win.

Bucky, Deadpool et Rogue >  4 dés
Morgan, Phillia et Jay > 3 dés
Lilwell > 2 dés


Rogue > tu as droit à 1D6 pour changer de pouvoir. Tu ne peux toujours pas toucher Spectre et toujours pas accéder à la personnalité de Magneto.

Spectre:
 

Combo de la mort qui tue sa mémé :
Si vous cumulez 13 OUI, vous déclencherez une attaque de groupe qui va tout déchirer dans le niveau de la classitude de la mort !!
Comment ça marche ?
Si vous cumulez 13 OUI, la personne postant le 13ème pourra alors prendre en compte une attaque groupée en faisant intervenir dans son post ses petits camarades pour taper Spectre.


Le dé surprise :
Chacun d’entre vous devra également lancer 1D6 (donc pour certains d’entre vous, cela fera 2D6). Il n’est pas à intégrer dans votre post mais me sera utile pour le post MJ final. Et non pas la peine de me soudoyer je ne vous dirai pas à quoi cela correspond

PS : Si vous avez des questions n'hésitez pas à les poser dans la partie appropriée je sais que parfois ce n'est pas évident à comprendre !

PS2 : Merci pour vos posts géniaux ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Feat : Eva Green
Messages : 35
Race : Mutante
Localisation : Quelque part !
Emploi : Emmerdeuse à plein temps ( c'est pas mal payé ! )


Feuille de personnage
Pouvoirs:

Groupe C
Morgan Douglas

Douglas devinait les regards de ses messieurs sur elle, elle en rit. Ce n’était pas son genre de se balader si peu vêtue pendant… un assaut? Il se passait quoi vraiment? Un gros pour Morgan, c’était un remake de New York. Dommage que les Avengers ne soient pas là. Quoique, avec Barnes dans les parages. Un nouveau rictus se dessina sur ses lèvres rouges.

Gardant sa dignité, Morgan suivait le groupe mené par la nommée Vipère “Je vais enfin pouvoir me la faire celle-là.” Bien évidemment, la mutante désirait purement et simplement tuer cette femme. Rien d’autre. Elles étaient peut-être d’Hydra toutes deux, l’un n’empêche pas l’autre. Outre ce fait, l’agent sous couverture - plus très couverte - s’était positionnée à l’arrière du groupe de façon volontaire. Il ne manquerait plus qu’elle leur offre plus que nécessaire. D’ailleurs, lorsqu’elle passa près d’un corps apparemment sans vie, avec précaution elle lui emprunta sa chemise - sale - et son blazer. Bon c’était assez lugubre comme geste mais elle n’allait pas restait à demi nue toute la sainte journée quand même ! À côté de cela, sous son air nonchalant, la jolie brune luttait contre Extremis. Ses prunelles avaient viré au rouge, lui donnant davantage un air… dangereux. Enfin autant que faire se peut dans ces circonstances. En talons aiguilles, habillée d’une veste de costume pour hommes cachant à peine ce qui attire l’oeil.

Il lui arrivait parfois d’arriver à concilier son gène et Extremis mais jamais très longtemps mais quelque chose lui disait qu’elle serait en mesure de se contrôler. Elle ne tuera pas le premier venu, par contre le second, nul ne pourrait le garantir…

Le commando improvisé suivait donc cette dinde au déhanché trop déhanché et évidemment le groupe se retrouva divisé en deux. Un bâtiment bloqué la route à présent laissant la pauvre vipère seule, saine et sauve ! Morgan s’était retournée, et un paysage de désolation se présentait à eux. Utopia était en ruine. Douglas n’y attachait aucune espèce d’importance, cependant rien ne confirmait qu’ils allaient s’arrêter là. Pourquoi la Terre est-elle toujours victime d’attaques extraterrestres? C’était insensé ! Et c’était peut dire, un corps inerte au coeur de cette arène de fortune semblait attirer l’attention. Extremis permit à Morgan d’utiliser une certaine capacité sur son sens de la vue et… elle resta silencieuse. Magneto. Elle ne l’avait jamais rencontré, mais savoir que c’était ce vieil homme là-bas l'atteignait. Et puis malgré le refus de rejoindre l’une des deux organisations mutantes, elle était une mutante à part entière, et Erik Lehnsherr était comme l’un des pères fondateurs de ces organisations. Quelle déception, elle ne pourra pas le connaître.

Douglas constatait les dégâts des lieux, et elle vit au loin un homme, il les observait et le regard de ce dernier déplaisait fortement à la demoiselle. Qui était-il? Sa peau était bleue comme celle des monstres qu’ils avaient déjà vue. Lui semblait plus important, précieux. À surveiller pour faire court.

Cette situation sentait le combat à plein nez. Avec prudence, elle s’écarta de son groupe et se dirigea vers d’autres personnes prises au piège. Mais au dernier moment, elle décida de changer d’idée. Ce… cet alien semblait assez dangereux et si les petits humains qu’ils étaient voulaient survivre une attaque groupée serait intéressante pour il fallait monter l’exemple, envoyer un signal, bref faire quelque chose.

C’est donc dans une dégaine qui n’appartenait qu’à elle que Morgan défia l’homme bleu du regard. Fini de jouer. Le visage de Douglas s’assombrit, ses muscles absorbèrent la force que leur envoyer Extremis. La mutante ne fût pas troublée par ce changement soudain, pour la seule et bonne raison que c’était elle qui avait provoqué cela. Mine de rien, avec un certain manque de contrôle il était un peu plus facile de se battre, surtout quand cela semblait suicidaire.

Personne ne semblait vouloir bouger ou bien alors, l’agent ne s’en rendait tout simplement pas compte. Ses prunelles flamboyantes ne lâchaient plus son adversaire et elle aborda le même sourire venimeux que lui. Folie? Oui, sans l’ombre d’un doute.

Sans laisser paraître un seul indice sur ses actions futures, Morgan chargea enfin, blindant contre corps, rendant sa peau aussi solide que le fer qui coulait dans ses veines. En temps normal, il ne lui était pas possible de muter ainsi. Quand Extremis se tenait bien. Ce qui n’était pas le cas. Malgré sa résistance, l’alien bleuté ne semblait pas pour autant impressionné. Il n’avait pas esquissé le moindre geste, il attendait le bon moment. Quand l’humaine arriva à la hauteur du Kree, celle-ci le prit au dépourvu. Elle n’attaqua pas comme elle l’avait laissé croire, mais elle le contourna, se retrouvant sur son flanc, détournant ainsi son attention. Elle essaya de l’atteindre, mais c’était peine perdue. L’homme qui n’en était pas un s’empara de son bras gauche, sous le topaze, preuve d’Extremis en elle, et la souleva sans la moindre difficulté. Malgré sa chair de fer, Douglas sentait la forte prise de son ennemi autour de son poignet. Dans un élan d’espoir, elle donna tenta d’user de ses pieds - puisqu’elle ne touchait plus le sol - pour faire quelque chose, attaquer, se dégager, n’importe quoi mais il la souleva plus encore dans un angle étrange, brisant ainsi presque son épaule et son coude. Quand il vit que sa riposte n’avait pas perturbé plus que cela l’humaine, le Kress s’en débarrassa d’une onde de choc, l’envoyant valser contre l’ossature de du pseudo arène.

Le choc fut violent, Morgan allait sentir passer sa rencontre avec le mur - si s’en était bien un - . Elle s'inspecta rapidement, rien n’était cassé, elle avait mal dans tout le corps mais elle avait pu muter avant de percuter la pierre travaillée. Dans elle redressa la tête, elle remarqua une petite tête blonde qui ne lui était pas étrangère. “Donovan? Mais qu’est-ce que tu fiches ici?

Elle ne se préoccupa pas de la réponse de Jay, et observa le Kree “Bordel mais comment on se débarrasse de ce truc?” Qui pourra lui répondre? et au mieux, lui montrer?

Dés:
 


Dernière édition par Morgan Douglas le Jeu 12 Mar - 1:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'Morgan Douglas' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'OUI/NON' :


--------------------------------

#2 'Six faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Feat : Ryan Reynolds
Messages : 129
Autre Identité : Wade Wilson

Race : Humain
Localisation : New Yorks
Emploi : Mercenaire


Feuille de personnage
Pouvoirs:

Groupe C
Deadpool

our seule réponse, la jolie brune m'envoya sa chaussure à la gueule...

*Encore une coincée

Ça lui passera... Elle était obligée de craquer pour moi. Elles craquaient toutes pour moi. Alors que mon bras se recomposait lentement, me permettant ainsi de pouvoir de nouveau l'utiliser, la bête continuait ses ravages. Certains d'entre nous l'avaient touchée, mais cela ne suffisait pas. C'est alors qu'on se mit à prendre la fuite, par nécessité vous voyez ? Le reste du groupe se cacha derrière une voiture, mais je préférais continuai à tirer sur la bête tout en criant :

- YAHAHAA ! YOUHOUUUUU ! BIM BIM ! PWE PWE PWE !

*C'est ça ta vision des cris hystériques ?

Je pense que m'en rapprochais pas mal effectivement. Je savais même pas pourquoi j'étais là au final.. Je vous rappelle que j'étais arrivé sur un navire que j'avais pris à l'abordage et que la mutinerie m'avait obligé à m'échouer sur cette île des plus singulières. La bête me fonçait dessus et je me préparais à la recevoir comme il se devait quand soudain, Jamesounet sauta pratiquement par dessus moi pour donner un coup dont la créature se rappellerait. Le combat entre les deux commença, j'avais l'impression de voir un chien de débattre avec un os ! Je levai la main et marchai en cercle tout en criant aux personnes aux alentours :

- 1 contre 100 pour la bestiole ! Qui prend les paris ? Qui ?

Mais Vipère décida de s'en mêler pour fausser les résultats ! Elle se plaça sous la bête, lui tira dessus et repartit aussitôt. Le soldat se détacha de l'emprise de son agresseur et couru aussi vite qu'il le pouvait. Puis l'animal explosa, laissant des boyaux redécorer le sol et les voitures alentours. J'eue même droit de recevoir trente centimètres d'intestin sur l'épaule. Je pris le morceau, le tourna comme un lasso et l'envoyait sur la bête !

- En plein dans le mile
*T'aurais pu t'en servir pour attraper la brune !
*Je ne suis pas sûre que l'attraper avec un morceau de boyau soit une bonne idée.

Une prochaine fois ! Il fallait continuer de courir puisqu'un groupe de Kree venait de se montrer devant nous. Nous suivions Vipère qui nous montrait la voix. Je courais à en perdre haleine.

*Au moins elle ne nous importunera plus...

Dis que je pus de la gueule ! C'est faux, je me lave les dents au moins une fois par semaine !

*C'est recommandé trois fois par jour !

Des conneries je dis ! Une fois par semaine ça suffit largement. Les filles s'en plaigne pas ! On arrive à un lieu de destruction massive. Sûrement là où a eu lieu l'explosion. Sur un bon diamètre, tout est détruit... les voitures sont en morceau, les immeubles sont ébranlés et même le sol n'a pas tenu... Un épicentre d'une violence inouï. JE VEUX LA RECETTE ! Mais ce que je vis me fis frémir... Vanessa et Rogue était au sol... Elles avaient eu un combat assez douloureux à première vue contre un mec qui semblait toujours autant en forme. Vipère nous invita à la suivre à travers un bâtiment, mais je ne comptais pas la suivre. À vrai dire, je commençai déjà à marcher vers l'enfoiré qui avait fait souffrir mes meufs ! On touche PAS à mes meufs connard ! Il envoya une salve d'énergie qui bloqua l'entrée de la sortie...

*C'est bizarre dit comme ça...

Au moins, les autres seraient obligés de m'aider ! Alors que j'étais à une quinzaine de mètre du type, la brune l'attaqua. Cela me permit de jauger sa puissance... Il était balèze le con ! En plus il maîtrisait une sorte d'onde de choc comme tout à l'heure. Je lâchai mon arme et sortit mes deux katanas, je serais largement plus à l'aise avec mes petits bijoux ! Il envoya valser la jolie brune, encore une de mes meufs, au loin. Là, c'était trop ! C'était la troisième qu'il m’abîmait ! Bon avec elle il ne s'était rien passé et je ne connaissais même pas son prénom. Mais Vanessa et Malicia, c'était déjà trop !

- Hey toi le connard ! On touche PAS à mes meufs !

Je m'élançai vers lui et tirai les dès :

Spoiler:
 

Et merde... Moi qui étais habitué au épic win pour cette mission... Je venais d'échouer lamentablement. Je m'approchai de l'homme et voulu lui asséner un coup avec mon katana. On s'échangea à peine trois passe qu'il me prit le bras, me retourna, me déboîta l'épaule. Il m'attrapa ensuite à la nuque et la brisa, me la retournant pratiquement.

*Ca nous donne l'occasion de voir notre joli petit cul !

Il m'envoya valser une bonne vingtaine de mètre de lui... Je me relevai sans peine tout en disant :

- C'est ce qu'on appelle ! Avoir des yeux dans son dos ahahahah !

Je pris ma tête entre mes mains et la tourna dans un craquement, prouvant que je l'avais remis en place. J'étais prêt à y retourner !





Dernière édition par Deadpool le Jeu 12 Mar - 11:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'Deadpool' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'OUI/NON' :


--------------------------------

#2 'Six faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

Groupe C
Nom du joueur

La bestiole devenait incontrôlable! La brunasse eut la bonne idée d'inciter tout le monde à fuir, idée assez judicieuse malgré le fait que le machin non identifié leur courrait toujours après. Sa jambe restreignant un peu sa vitesse, il n'était malgré tout pas en reste et tirait de temps en temps sans vraiment viser plus que ça. Contrairement à Jeanne qui lui semblait s'éclater comme un gamin sur un stand de fête foraine. Puis le groupe s'arrêta et l'action se passa assez rapidement, il aperçu la brune parler avec le Soldat de l'Hivers avant que celui-ci n saute sur la bestiole, occupant de se fait celle-ci pendant que la jeune femme lui collait une décharge d'il ne savait quoi dans le bide. Puis tout le monde recula et la chose explosa balançant sang et boyaux un peu partout. C'était ... écœurant...Il avait bien faillit se prendre un bout en pleine tête d'ailleurs. Enfin bref, ce problème était réglé, laissant place au suivant. Un groupe de Kree débarqua de nul part et commença à les courser. Cette fois-ci il réussit à rester juste derrière la brune. Celle-ci semblait savoir où aller, lui même n'osait pas trop regarder le chaos autour. Il venait à peine d'emménager dans cette ville bon sang!! Tss... Pas possible ça! Finalement ils arrivèrent dans le cratère où avait semble t-il eut lieu l'explosion. Son regard se posa au centre, il y reconnu Magnéto. Il déglutit puis tourna son regard vers l'assassin présumé du créateur d'Utopia. Le gars avait l'air des plus sympathique! Enfin avec un sourire ça aurait pu passer un peu mieux.

Du coin de l'oeil il vit Jay gisant dans les décombres ainsi que Phillia et l'autre mutante qu'il avait vu plus tôt dans la journée. Son regard se reporta alors une nouvelle fois vers leur nouvel ennemis, puis dans la direction que celui-ci fixait. Les bâtiments. Il baissa les yeux pour se rendre compte qu'ils étaient en train d'y foncer la tête la première. Il vit la brune s'enfoncer dans une faille avant se sentir plus que de voir les tonnes de bétons se mettre à dégringoler. Etant en avance sur le reste du groupe il freina et esquiva de justesse quelques gros débris qui lui auraient surement aplati les membres. Il s'était déjà pris assez de caillasses sur la figure pour la journée. Il roula une dernière fois pour éviter un dernier débris. Ils étaient maintenant pris au piège, entre les Kree derrière et le vilain bleu badass juste devant. Ça allait donner! Quoi que le petit groupe semblait rester en retrait, comme si ils laissaient au Badass l'occasion de tous les bousiller, gardant uniquement la sortie. Ça annonçait rien de bon tout ça. La jeune femme à moitié nue se lança à l'assaut du grand bleu, finissant malencontreusement dans un mur, pas très loin de Jay.

Il espérait vraiment qu'ils n'avaient rien de trop vilain, parce que vu comment Jeanne venait de se faire dézinguer ils auraient besoin de l'aide de tout le monde. Attendez voir... Il venait pas de se remettre la tête en place là? Ce gars était vraiment étrange, et complètement taré aussi... Enfin passons, ça n'était vraiment pas le moment de tergiverser à ce sujet. Il reporta son attention sur Badass et tentant une attaque longue portée, il se mit à courir en direction des deux mutantes à terre, le tout en tirant aussi rapidement que possible. Il avait vu que la brune bougeait encore et lui laissant l'occasion de s'occuper de Jay. Lui allait vérifier que les deux jeunes femmes pouvaient encore se lever. Il arriva près d'elles et commença par prendre le pou de Phillia, elle respirait encore, même si son état physique et la belle marque de main bleue qu'elle avait autour du cou n'était pas bon signe. Il la secoua un peu, gardant un œil sur le grand méchant, lui tirant dessus de temps à autre lorsque les autres cherchaient à l'attaquer, histoire qu'il se retrouve sur deux fronts différents. Il s'approcha ensuite de la deuxième victime et la secoua également, faisant tout de même attention à ne rien lui casser de plus.








BIMBAMBOUM!:
 




Dernière édition par Lilwell Freyson le Ven 13 Mar - 9:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

Event 2 ♜ Alea Jacta Est

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Event 2 ♜ Alea Jacta Est
» Alea jacta est [Aetius] [Terminé]
» Actium || "Alea jacta est" qu'ils disent
» Alea jacta est !
» Les caprices de la Fortune (Alea jacta est)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avengers Now :: Utopia-