Un Voyage Inattendu [Rp Solo - FINI] Groot10
Un Voyage Inattendu [Rp Solo - FINI] Topsit10
Un Voyage Inattendu [Rp Solo - FINI] Topsit11
Un Voyage Inattendu [Rp Solo - FINI] Topsit12
compteur


 

Partagez
 

 Un Voyage Inattendu [Rp Solo - FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
William Cooper
Modérateur
Feat : Bradley Cooper
Messages : 1409
Race : Mutant
Localisation : New York
Emploi : Aucun


Feuille de personnage
Pouvoirs:
Un Voyage Inattendu [Rp Solo - FINI] Empty




- 17 juillet 2014 -

Une nouvelle explosion survenue dans Central Park. Un combat féroce y faisait rage. Le lieu avait été évacué au plus vite par les forces de l’ordre, qui désormais bloquaient tous les accès du parc. Non loin du Belvedere Castle, les choses semblaient s’aggraver.
William survolait la zone cherchant le bon moment pour agir. Son adversaire était en train de créer une énorme boule d’énergie dont la mission était sans doute de tout faire exploser. Le sabre tiré, William s’apprêta à fondre sur sa cible. Il jeta un coup d’œil en direction de Phillia, cette derrière était à l’abri derrière un arbre massif. Bien, au moins elle n’aurait pas à souffrir si son assaut se passait mal.

L’homme face à lui n’était pas simple surhumain comme ceux que William avait l’habitude d’affronter. Ce type avait de puissants pouvoirs. Il était bien supérieur en force et en intelligence et ne semblait pas encore avoir montré tout le potentiel de sa puissance. Seul, William n’aurait eu aucune chance, mais l’aide de son amie lui était précieuse.
Il profita d’une attaque sonique qui désorienta leur ennemi pour plonger en piquer vers lui. Le sabre au clair, il était prêt à en découdre. Arrivant vers son ennemi à grande vitesse il sut que l’impact allait être des plus destructeur, autant pour lui que pour son adversaire.

Et alors qu’il percuta le surhumain de plein fouet, quelque chose des plus étranges arriva. Une explosion survenue créant un véritable cratère là où se tenaient quelques secondes plus tôt les deux hommes. William venait de disparaitre laissait Phillia seule sur les lieux de l’incident.


- Quelques secondes plus tard plus tard -

William chuta lourdement sur le sol soulevant un nuage de poussière. Une douleur intense parcourait son corps meurtri. Il se sentait différent, mais n’aurait sur dire ce qui se passait. En se relevant, il s’aperçut alors qu’il ne se trouvait plus à Central Park. Une fois debout il dut se tenir les côtes pour ne pas s’effondrer à nouveau. L’attaque qu’il avait subie l’avait gravement blessé et c’était un miracle qu’il arrive encore à tenir debout.
Face à lui l’homme qui était la cause de ses tourments. Ce dernier ne semblait pas non plus être en pleine forme, mais l’étrange sourire qu’il arborait n’annonçait rien de bon. William le vit tendre la main dans sa direction. Le guerrier subit immédiatement ce que cela voulait dire, il voulut esquiver en faisant appel à l’aspect du guépard, mais il réussit tout juste à tomber au sol laissant passer le tir énergétique au-dessus de sa tête. Il se sentait de plus en plus faible et ses pouvoirs refusaient de lui obéir. C’est là qu’il reçut une seconde attaque qui le mit hors-jeu.

- Plusieurs semaines plus tard -

Cela faisait près de trois semaines que William avait été laissé pour mort. Peu de temps après sa défaite il avait été recueilli par un groupe de personnes vivant dans les ruines d’une ville non loin. Là il avait été soigné et put reprendre des forces. Il avait vite compris, en voyant les ruines où il avait élu domicile et le comportement de ses sauveurs à son égard que quelque chose n’allait pas. Il finit par apprendre la vérité, une vérité qu’il avait encore parfois du mal à croire. Sans qu’il n’arrive à savoir comment il se trouvait toujours à New York, mais plusieurs millénaires après son départ. Il n’avait pas de date exacte et ses sauveurs n’avaient pas réussi à narrer l’histoire de la Terre depuis sa disparition. Il apprit seulement qu’un puissant cataclysme avait ravagé la planète quelques siècles plus tôt ne laissant que peu de survivants. La majorité des survivants était des mutants, les homo sapiens avaient presque tous disparu  à cause d’un étrange virus qui n’affectait pas les mutants. La Terre était devenue aride et la civilisation humaine telle que William l’a connaissait n’existait plus.
Les ruines dans lesquels il vivait à présent n’étaient autre que les restes de New York. Les survivants l’avaient retrouvé dans ce qui autrefois était Central Park.
Au cours de ces semaines, il s’aperçut que ses pouvoirs avaient disparu. Et même s’il ne connaissait pas grand-chose sur la magie qui était la cause de ses pouvoirs, il comprit que le lien qu’il avait avec Horus avait été brisé lors de son voyage temporel. Il ne pouvait savoir s’il avait été brisé à cause de sa disparition soudaine ou si le dieu était mort à cette époque.
Il lui fallut pas mal de temps pour assimiler toutes ses informations, et surtout le fait qu’il ne pourrait jamais rentrer chez lui. En effet, la civilisation humaine étant éteinte, il ne pourrait pas trouver de technologie avancée susceptible de le renvoyer à son époque. Mais quand enfin il fut complètement guéri, les survivants lui parlèrent d’une légende racontant que dans un lointain pays un homme possédait de nombreux artéfacts de l’ancienne civilisation, dont le pouvoir de certains dépassait l’entendement. Bien que cela semblait n’être qu’une chimère, William parti néanmoins à sa recherche dans l’espoir de pouvoir un jour rentrer chez lui.





Dernière édition par William Cooper le Dim 18 Jan - 18:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Cooper
Modérateur
Feat : Bradley Cooper
Messages : 1409
Race : Mutant
Localisation : New York
Emploi : Aucun


Feuille de personnage
Pouvoirs:
Un Voyage Inattendu [Rp Solo - FINI] Empty




- Six mois plus tard -

Son bras lui faisait toujours atrocement mal et la peau autour de la plaie commençait à se nécroser. Jamais il n’avait vu une infection aussi fulgurante. Il ne s’était déroulé qu’une nuit depuis qu’il s’était fait mordre par cette créature. Il arrivait toujours à tenir sur le cheval, mais son visage livide et ses yeux injectés de sang ne prédisaient rien de bon.
Joshua l’avait mis en garde contre les rôdeurs, mais William n’avait pas voulu croire en l’existence de cette créature. Ayant encore à l’esprit le monde du XXIe siècle, il ne pouvait concevoir l’existence de cette créature. Lorsqu’elle le mordit, il put voir avec netteté la créature, et ce qu’il vit lui glaça le sang. Si son visage était gris, presque noir et que des mandibules sortaient de sa bouche, ses yeux étaient humains. Sans même avoir à le demander, il avait compris que les histoires de Joshua étaient véridiques. Selon Joshua, il n’en avait plus pour très longtemps, mais le pire c’est qu’il risquait de devenir l’une de ses créatures.
Il réussit à tenir en selle toute la journée qui suivit avant de s’effondrer au sol. Il passa les jours suivants alité. La nécrose avait envahi presque tout son bras, la fièvre l’avait littéralement terrassée et ses quintes de toux de terminaient à chaque fois par l’expulsion de sang. Son mal n’étant pas contagieux, la petite Émilie put venir lui tenir compagnie en attendant la fin.

Il avait rencontré Joshua et Émilie quelques semaines plus tôt alors qu’il arpentait ce qui autrefois était le Colorado. Le père et la fille avaient permis à William de se joindre à eux pour continuer son voyage.  Étant toujours à la recherche de l’homme de la légende, William avait commencé son périple en direction de l’ouest, où, selon les renseignements qu’il avait réussi à glaner, se trouvait le dernier bateau encore en état de fonctionner.
Durant leur voyage, William en avait appris un peu plus sur ce qui s’était passé et sur le virus qui avait provoqué l’extinction de la majorité des êtres humains. Le virus ne laissait aucun survivant, toutes les personnes qu’il infectait mourraient dans d’atroces souffrances et finissait même parfois par devenir un rôdeur.

À présent que sa vie touchait à sa fin, il repensa à tous ce qui avait vécu et ce qu’il avait laissé à son époque. Et bien sûr la plupart de ses pensées se dirigèrent vers Phillia. Il ignorait ce qu’elle était devenue et espérait sincèrement qu’elle est réussie à se remettre de son deuil et à continuer sa vie. Et alors qu’il vivait ses derniers instants, il ne perdit pas l’espoir de la revoir, si ce n’était dans cette vie, ce serait dans la prochaine.
Et alors que sa respiration se fit de plus en plus lente, la petite Émilie lui prit la main pour qu’il ne parte pas en étant seul.
Puis finalement, son cœur cessa de battre.

Mais alors que la mort avait la vie du guerrier, la petite Émilie sentait la main de William serrer la sienne. Le guerrier ouvrit les yeux et prit une grande respiration. Pensant qu’il devenait un rôdeur, la gamine cria avant de s’enfuir. Lorsque Joshua arriva dans la tente, il aperçut William, ce dernier n’avait pas l’air d’un rôdeur, mais il se prépara tout de même à cramer le corps qu’il supposait sans vie. En effet, il enflamma ses mains, prêt à envoyer des gerbes de flammes sur le guerrier.
William tourna son regard vers l’homme, lui non plus ne semblait comprendre ce qui lui arrivait. Puis soudain sa peau nécrosante disparue redevenant normale, comme si elle s’autoguérissait. En seulement quelques secondes, il reprit ses couleurs et la fièvre avait disparu.

Les deux hommes se regardèrent pendant de longues secondes jusqu’à ce que Joshua baisse les bras éteignant les flammes. Une longue conversation s’engagea alors. Là, William apprit que le virus avait parfois réveillé un gêne X chez certains humains, mais que jamais cela n’avait permis à l’individu de survivre. Joshua supposa que William avait développé une sorte de facteur générant comme celui que sa fille possédait, mais cette hypothèse fut contredite quelques jours plus tard lorsqu’après un contact avec Joshua, William était capable de faire apparaitre des flammes. Ce n’est que plus tard que le guerrier comprit la complexité de son nouveau don.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Cooper
Modérateur
Feat : Bradley Cooper
Messages : 1409
Race : Mutant
Localisation : New York
Emploi : Aucun


Feuille de personnage
Pouvoirs:
Un Voyage Inattendu [Rp Solo - FINI] Empty




Depuis combien de temps était-il là ? Combien de jours s’était-il passés depuis qu’il avait été envoyé dans le futur ? Cela, William l’ignorait, il avait cessé de compter les jours après sa première année d’errance. Il avait, pendant de longues semaines, recherché l’homme qui aurait pu détenir son seul espoir de rentrer un jour chez lui. C’est résigné qu’il avait fini par abandonner tout espoir. Sa dépression l’avait conduit jusqu’aux confins du monde habité. C’est quelques parts au milieu de la Cordière des Andes, qu’il finit par s’établir. Un lieu désertique qui avait perdu toute la beauté qui l’habitait au XXIe siècle.
Durant ces longs mois où William a traversé le globe à la recherche de ces « artéfacts », le guerrier apprit à contrôler son nouveau don. Il avait fini par comprendre que ces nouvelles facultés lui permettaient de copier les capacités surhumaines des mutants et autres surhumains. Ce fut durant un combat contre une créature reptilienne proche d’un dinosaure qu’il apprit les limites de son pouvoir. Les pouvoirs qu’il copiait avaient une date d’expiration, en effet jamais un pouvoir qu’il avait copié n’était resté bien longtemps. Il s’était même rendu, que plus un pouvoir semblait destructeur ou demandé une quantité incroyable d’énergie, moins longtemps ce pouvoir restait en sa possession.
Son voyage en compagnie de Joshua et Émilie finit de manière plutôt brutale. Tous deux perdirent la vie lors d’une attaque de pillard qui en voulait aux quelques biens qu’ils possédaient. William put s’enfuir miraculeusement grâce à une capacité qu’il venait d’hériter de l’un des pillards. Il passa les jours qui suivirent à vouloir venger la mort de ses amis, il pourchassa sans relâche les pillards jusqu’à ce qu’il est enfin pris la vie du dernier d’entre eux.

Le paysage qui s’offrait à lui allait être la dernière chose qu’il verrait. Ayant perdu tout espoir d’un jour retourner à son époque et revoir celle qu’il aime, il avait fini par se construire une cabane dans un vallon de la chaine de montagnes. Il comptait bien rester ici, loin de se semblant ces créatures voulant se faire passer pour les derniers êtres humains de ce monde maudit.
Mais debout face à ce paysage désolé, il était loin d’imaginer ce qui allait suivre. L’air autour de lui se mit à vibrer, des éclairs venus de nulle part vinrent frapper le sable juste devant ses pieds, transformant la surface sableuse en verre. Un puissant vent se mit à souffler créant une véritable tempête, soulevant des litres de sable. Et alors que William ne voyait plus rien à plus d’un mètre, le vent cessa soudainement de souffler. La tempête calmée, il put apercevoir un homme debout, là où quelques instants plus tout venait de frapper le premier éclair.
Cet homme lui était familier, il le connaissait très bien et lui vouait une haine hors du commun. Il avait gravé ce visage dans son esprit, c’était par sa faute que William s’était retrouvé dans cet enfer. Certes, il avait vieilli, il avait facilement pris une vingtaine d’années, si ce n’était plus, mais il en était certain, il s’agissait du même homme.

-Il m’en a fallu du temps pour te retrouver William. Après notre affrontement, il m’a fallu plusieurs années pour comprendre la noirceur dont je faisais preuve à l’époque. Depuis cette illumination, je n’ai cessé de rechercher les personnes à qui j’ai fait du tort. Je suis là pour ça, pour réparer mes erreurs et te ramener à ton époque.

La haine que voué William envers cet homme l’avait changé. L’homme qu’il était autrefois avait laissé place à une âme errante se cherchant un but dans la vie. L’homme qui autrefois ne souhaitait plus jamais tuer un être humain n’avait plus le même genre de scrupule aujourd’hui. Mais surtout, ce nouvel homme n’était pas enclin à écouter les allégations de l’homme qui avait détruit sa vie. Il ne comprit pas alors qu’il allait laisser passer sa dernière chance de retourner chez lui. C’est avec une déflagration de flamme qu’il accueillit cet homme qu’il haïssait tant.
Le combat ne dura pas bien longtemps, l’homme ne devait pas s’attendre à ce genre de réaction, et la fougue qu’il avait vingt ans plus tôt lors de leur premier combat n’était plus présente. William se retrouva bien vite en train d’étrangler l’homme qui avait ruiné sa vie. Mais alors qu’il s’apprêtait à prendre cette vie, William sentit une nouvelle énergie traverser ses mains qui tenaient fermement la gorge de l’homme. Ayant eu le temps d’acquérir suffisamment de connaissances sur ses propres facultés, William comprit qu’il venait s’absorber les pouvoirs du surhumain. Ses facultés lui permettant de comprendre le fonctionnement de ces nouveaux pouvoirs, aussi bien que le détendeur originel, William comprit que cette faculté qu’il venait s’acquérir allait lui permettre de rentrer.

Il relâcha la pression sur la gorge de son ennemi. Semblant enfin prendre conscience de ce qu’imposait la présence de l’homme à ses côtés, il fixa ce dernier une dernière fois avant de disparaitre dans un éclair.


- 18 janvier 2015 -

La neige tombait sur Central Park ce soir-là. Les New-Yorkais traversant l’immense parc assistèrent à un évènement des plus étranges. À l’endroit même où six mois plus tôt un combat détruisait une partie du parc emportant avec lui un héros. Ce même héros réapparut dans une tempête d’éclair.

Il était enfin de retour chez lui, après plus de deux ans, il avait enfin réussi. Mais la première chose à laquelle il pensa ne fut pas le soulagement que signifiait cette nouvelle. Non, ses premières pensées furent pour Phillia. Utilisant un autre de ses pouvoirs éphémères, il prit son envol pour le Manoir Xavier où il espérait retrouver celle qui était si chère à son cœur. Mais pour seule réponse, il tomba sur le professeur Xavier qui lui expliqua que Phillia avait décidé, après sa disparition, d’entreprendre un voyage autour du monde afin de faire son deuil.

- 19 janvier 2015 -

Grâce à l’aide du professeur X, William put retrouver la trace de Phillia et se rendre au plus vite en Islande où elle se trouvait alors.
C’est au milieu d’une immense plaine recouverte de neige qu’il l’a vit. Elle semblait si loin et si proche à la fois. Elle lui tournait le dos, elle semblait si paisible vu d’ici. Il hésita un instant, il pouvait la laisser seule, après tout sa vie serrait sans doute bien mieux sans lui. Et voilà que l’homme qu’il était avant son voyage temporel semblait refaire surface, les doutes de cet homme n’étaient pas ses doutes. En deux ans, il avait eu le temps de comprendre ses sentiments et de les accepter. Non, il ne pouvait la laisser partir une nouvelle fois.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Un Voyage Inattendu [Rp Solo - FINI] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Un Voyage Inattendu [Rp Solo - FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne
» La fin d'un voyage [PV]
» [Diocèse] Voyage en Armagnac
» présentation Bob Solo [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avengers Now :: Central Park-