compteur


 

Partagez | .
 

 Que la guerre commence...[Au tout début la période Civil War]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
Jack tournait en rond dans sa cellule. Le Gamaïen n'avait pas l'habitude de ces détentions forcées mais comprenais maintenant son ami Hélio, séquestré et torturé pendant des mois par son père. Mais il s'inquiétait sans cesse -en tant que père- pour Alicia. Ce Fury n'avait pas donné de nouvelles, ni d'elle, ni de ce que le S.H.I.E.L.D comptait faire de lui. Pourquoi avait-ils étés arrêtés? Ils avaient juste sauvés un homme menacé par des malfaiteurs armés! Mais au vue de la dernière invasion extra-terrestre, il comprenait amplement cette réaction même si elle ne l'arrangeait pas. Son téléporteur ne pourra pas être actif pendant un bon moment. Son armure? Presque inutile étant donné que seules les bases on résisté. Elle reste toutefois utile pour vaincre des hommes normaux n'ayant que leurs armes pour se rassurer. Là où elle est entreposée, ses multiples fonctionnalités et son métal doivent être étudiées d'un oeil expert par les scientifiques engagés par Fury. Son fluide aussi. Si seulement il pouvait demander à Fury de ne pas l'utiliser à des fins militaires. Ses pouvoirs? Affaibli par le voyage! Il devait aussi savoir si sa fille est en sécurité, ou emprisonnée ici, peut lui importe si Fury peut le confirmer. La seule compagnie qu'il avait était un ordinateur fournis par un agent à sa demande pour tuer l'ennui. Ces fonctionnalités ont été réduite au maximum afin de ne pas le laisser pirater d'une quelconque façon le système. Le peu d'information qu'il pouvait déchiffrer était dérisoire étant donné qu'il ne savait pas encore lire l'anglais. Il aurait pu le faire sans problème mais il était trop préoccupé par les derniers événements. Les images de violence gratuite infligée aux surhomme le dégoûtait. Il préssentait comme un problème dans ces événements. Lassé de tout ceci, Jack revint sur le sujet principal de ses inquiétudes: son avenir sur cette planète.

Au bout d'une demi-heure de réflexion, il en conclua que la seule façon de s'en sortir était de collaborer avec Fury. Mais il ne serait pas un pantin dans leurs mains. Il imposera ses propres conditions! Tout d'abord mettre Alicia en sécurité, puis...ne pas étudier son fluide à des fins militaire, et enfin, reconstruire à la fois son armure et le téléporteur pour pouvoir revenir sur Gamaïa un jour ou l'autre.

Mais si le S.H.I.E.L.D ne l'entendait pas de cette oreille? Il pouvait faire mine d'accepter et exploiter ses capacités. Le mieux ne serait-il pas de s'enfuir? Après tout, il n'avait qu'à essayer d'ouvrir la porte par son électrokinésie. Mais si une alarme s'enclenchait, il ne serait pas capable d'affronter des agents surentrainés et d'autres super-héros qui disposeront de tous leur arsenal pour le maîtriser. Jack fit crépiter quelques éclairs dans sa main. Ils disparurent au même moment où le Gamaïen entendit des bruits de pas dans les couloirs. Des agents du S.H.I.E.L.D. Leur mine inquiète n'échappa pas à Jack qui vit aussi leurs blessures. Son instinct lui indiquait pour on ne sait quelle raison que quelque chose n'allait pas. Il en vit passer d'autres avec le même genre de blessures mais cette fois-ci accompagné de criminels puant la corruption et le sang frais criant: "Gloire à la D20! La libération des mutants est proche!" ; "Enfoirés de chien du gouvernement!"

-Quelque chose ne tourne vraiment pas rond ici.

Les photos postée sur Internet lui revinrent en mémoire. Et si ces événements qui datait d'il y a quelques mois signifiaient une guerre sans précédent entre humains et surhomme? Sa seule réaction à cette question fut de se précipiter vers la porte et de demander à un agent semblant être un haut-gradé:

-Je veux voir Fury!


Dernière édition par Jack Reed le Dim 19 Jan - 11:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
La nouvelle loi sur le recensement avait provoqué un véritable raz-de-marée. Personne au sein du gouvernement n’avait sans doute conscience de toutes les conséquences que cela pourrait engendrer. Pourtant ce n’étaient pas eux qui allaient devoir faire appliquer cette loi. Non c’était à Nick Fury et au S.H.I.E.L.D. de la faire appliquer. Et bien entendu, il le ferait, peu importe ces convictions personnelles. Ce n’était pas son rôle de donner son avis, son rôle à lui c’était de faire appliquer les lois du gouvernement américain aux Etats-Unis, même si le S.H.I.E.L.D. ne dépendait pas d’eux directement. Et même s’il trouvait cela dur, il avait vu ce qui s’était passé à Hysham et ce qu’était capable de faire un mutant s’il n’était pas contrôlé. Il se doutait bien que cette loi passerait difficilement, mais en même temps, ce n’était pas dans l’intérêt des personnes à pouvoir que de se retrouver traqués et de perdre tout ce dont ils chérissaient juste pour conserver une identité. Le colonel comptait donc faire son travail, peu importe ce qu’il pouvait bien en penser.

Un délai avait été accordé à la population mutante pour faire le bon choix et venir s’enregistrer. Fury n’avait pas encore reçu l’ordre de devoir traquer qui que se soit, il poursuivait donc son travail habituel, à savoir protéger le monde contre toutes les menaces intérieures et extérieures. Pourtant, la contestation avait bien commencé et certains n’hésitaient à s’en prendre à ce que représentait le gouvernement et si les autorités se débrouillaient pour maintenir l’ordre, certains avaient la mauvaise idée d’exhiber leurs pouvoirs et donc l’organisation avait du intervenir.

Mais cela n’inquiétait pas le colonel pour autant. Ceux qui allaient se montrer ne seraient pas les plus dangereux au contraire, c’était plutôt ceux qui se cacheraient et qui agiraient dans l’ombre qui allaient être les plus difficiles à avoir. Mais au milieu de tout ça, une de ses équipes avait fait la découverte étonnante d’un nouvel extraterrestre, dont l’origine était inconnue. En même temps, quasiment toutes les races extraterrestres étaient inconnues aux humains, qui faisaient à peine la découverte de la vie en dehors du système solaire. Mais celui était arrivé sur Terre affaibli, le S.H.I.E.L.D. avait pu mettre la main dessus et le placer en détention le temps de l’interroger sur ses intentions. On savait qu’il n’était pas arrivé seul, que son matériel avait été endommagé et qu’ils avaient un leader, nommé Jack Reed ou « Lame Noire » dans son monde. Il n’était visiblement pas là pour attaquer la Terre, mais il fallait néanmoins en être sûr.

Alors quand un des subordonnés vint tenir informé le colonel que son « hôte » voulait lui parler, il se dit alors que c’était le moment d’avoir cette discussion. Il se dirigea vers la salle d’interrogatoire et envoya deux gardes là où était retenu l’étranger pour le faire venir ici. Celui-ci n’opposa aucune résistance et rejoint donc Fury dans la salle.


« Mr Reed, ou Lame Noire si vous préférez, veuillez excuser les conditions dans lesquelles nous vous recevons, mais nous avons eu quelques soucis avec des extraterrestres récemment, nous prenons donc nos dispositions. J’ai cru comprendre que vous souhaitiez me parler. Pour quelle raison ? »

Mettre en confiance son interlocuteur en se rendant « sympathique », c’était donc la méthode que le directeur avait décidé pour mener à bien cet interrogatoire. Il espérait que cela suffirait pour que son interlocuteur accepte de coopérer, ce n’était dans l’intérêt de personne de passer en mode torture.

« Et au fait, je sais que vous m’avez partiellement raconté votre histoire, mais il y a quelque chose qui me tracasse, que faites-vous sur notre planète en fait ? »

Il n’avait pas forcément été clair sur sa présence ici, la réponse de Reed allait sans doute conditionner le reste de leur « discussion »…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
La réponse du Directeur ne se fit pas attendre. Au bout d'environ une heure, il fut emmené dans une salle d'interrogatoire. Il ne résista pas aux manières rudes des agents qui ne faisaient que leur travail. Il attendit encore quelques minutes gardant son sang-froid. Il ne fallait pas qu'il laisse paraître une seule faiblesse. Son inquiétude avait beau être justifiée, son attitude soumise jouera un grand rôle dans ces négociations. Sa fille, son armure, son fluide. C'était les seules choses auxquelles il devait penser. Pendant qu'on l'emmenait à un autre endroit de l'Héliporteur il scruta les alentours. Les prison semblaient se remplir à vue d'oeil tandis que des agents se relayait sans cesse à des postes de garde. Chacun semblaient fatigué de leur mission et une ambiance sinistre régnait.*Ce n'était pas comme ça il y a quelques mois* pensa Jack Reed inquiet, qui continuait d'avancer sans résister. Il fut emmené finalement dans une salle d'interrogatoire qui était comme toutes celles dans les poste de la Sécurité sur Gamaïa, triste, austère mais équipé pour contrer le plus efficacement possible certaines menaces. Un sas s'ouvrit, laissant entrer un agent et Nick Fury. Le premier resta près de la porte tandis que le directeur s'installa sur l'unique chaise en face de la table, scrutant son "hôte" de son unique oeil. Ce fut lui qui entama la discussion:

« Mr Reed, ou Lame Noire si vous préférez, veuillez excuser les conditions dans lesquelles nous vous recevons, mais nous avons eu quelques soucis avec des extraterrestres récemment, nous prenons donc nos dispositions. J’ai cru comprendre que vous souhaitiez me parler. Pour quelle raison ? »

Il se la joue sympathique pour mieux le mettre en confiance. Lame Noire était obligé de faire ça pour interroger des enfants ou des victimes de maltraitance. Mais cela indiquait qu'il pouvait jouer franc jeu avec lui. Il réfléchit un instant pour bien expliquer la situation mais une autre question vint à l'esprit de Fury.

« Et au fait, je sais que vous m’avez partiellement raconté votre histoire, mais il y a quelque chose qui me tracasse, que faites-vous sur notre planète en fait ? »

Alors il n'avait pas été assez clair? Il est vrai qu'il n'a parlé que de sa volonté de faire des découvertes. Il garda son sang froid pour ne pas tromper le directeur sur ses véritables intentions. Ce serait bête qu'une guerre soit provoquée entre les deux planètes par sa faute. C'est en cela qu'il était différent de son père. Jamais il ne se permettrais de provoquer un conflit pour soumettre ses adversaires. Il ne considérais jamais ce fait comme négligeable aux vues des victimes qu'elles provoque.

" Si je suis venu sur votre planète, c'est dans l'unique but de faire découvrir l'univers à la mienne. A cause de l'ancien gouvernement, les Gamaïens ne connaisse plus la curiosité, il se sont terré dans la peur des autres mondes imposé par un égoïsme et une fierté absurde. Je veux changer cela. Je vous le répète, je ne veux que la paix. Vous comprenez? Si vous vous méfiez des habitants de Gamaïa, il ne peuvent pas venir car je suis le seul à pouvoir activer le téléporteur. J'ai bien un dispositif mais il a été détruit, étant intégré à l'armure. Vos experts pourront vérifier. "

Il fit une pause avant de continuer. Jack ne savait pas quoi penser de Fury qui ne laissait aucun sentiment le trahir. Etait-il convaincu ou planifiait-il sa propre mort? Le Gamaïen pesa chacun des mots qu'il allait dire. L'avenir d'Alicia et son sort en dépendaient. De quoi devrait-il parler en premier? De ses doutes sur une guerre? Peut-être. Il pourrait ainsi facilement enchaîner sur sa volonté d'être libéré sous conditions. Il travaillerais pour le S.H.I.E.L.D. en échange. Tout était réglé comme sur du papier à musique. La seule inconnue à l'équation était les conditions que pouvait lui imposer Fury. Il en aurait le droit étant donné sa position. Mais qui ne tente rien n'a rien.

" Je voulais vous parler pour vous poser une simple question: Que se passe-t-il en dehors de ma cellule directeur Fury? Je sens une tension partout et de plus en plus de criminels se rebellent. Je ne peux peut-être pas encore lire votre langue mais les images sont plus explicites. Si ce monde va mal, je veux vous aider car je considère ceci comme un devoir, mais sous plusieurs conditions. "

Jack scruta Fury droit dans les yeux, concentré comme si toute sa vie en dépendait. Sans cesse il se repassait la liste des conditions pour être sûr de ne rien oublier. Puis il se lança.

" Premièrement, ma fille Alicia, je veux la revoir et qu'elle soit en sécurité avec vous ou un autre surhomme, peu m'importe. Deuxièmement, je veux récupérer mon armure et disposer d'assez de matériel pour pouvoir la réparer. Et enfin, je veux que vous n'utilisiez en aucun cas mon fluide à des fins militaires. "

Il y eut un silence. L'agent surveillant la porte fut ébahi de voir que Lame Noire parlait avec Fury aussi aisément sans tomber dans l'ironie et en restant coopératif. D'habitude, les criminels essayent de s'enfuir et de s'en prendre aux agents qui les interroge mais là rien. Un éclair surgit furtivement de la paume de Jack. Il avait beau être faible l'agent sortit son arme et visa instantanement Lame Noire qui s'excusa platement. Perte de contrôle selon lui. Sûrement dût au voyage. Pourquoi être si tendu pour des broutilles? Jack le saura peut-être bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Le nouvel hôte de la Terre ne semblait pas perturbé plus que ça par sa détention. Peut-être avait-il les moyens de s'évader, peut-être pas, mais en tout cas il n'avait pas essayé depuis le temps qu'il était là. Mais bon, il ne pouvait prendre ce critère en compte, se souvenant de Loki, qui lui s'était laissé enfermé exprès afin de détruire l'Héliporteur. Donc quand il entendit que Jack Reed voulait le contacter, ce fut avec prudence qu'il alla à sa rencontre. Quand il lui demanda les raisons précises de sa venue ici, le Gamaïen lui répondit que c'était pour faire du tourisme, mais que son peuple était bloqué à cause de la défaillance du téléporteur.

"En effet, mes experts ont déjà vérifié que votre armure est endommagée. Malheureusement les choses ne se passent pas comme ça ici. Vous ne pouvez pas décider d'amener tout votre peuple sur une planète sans entente préalable avec ceux-ci. Et si nous étions des envahisseurs, si à votre arrivée, nous souhaitions vous asservir ? Je ne doute pas que vous soyez venu en paix, mais les choses ne sont pas simples ici, surtout dans le contexte actuel."

Bien entendu, il doutait fortement qu'ils soient venus en paix et mentait habilement. Mais cela faisait partie de la discussion, le but n'était bien entendu de ne pas que cela tourne au vinaigre. Après avoir répondu au colonel, l'alien s'essaya à poser une question également. Il s'interrogeait sur l'agitation des criminels, à juste titre. Il se passait quelque chose ces temps-ci, sans doute les prémices d'un événement plus gros encore.

"En effet il y a de l'agitation. Si vous connaissez l'espèce humaine, vous devez sans doute savoir qu'une partie de la population possède des pouvoirs divers et particuliers, plus ou moins puissants, mais de l'autre côté l'immense majorité n'en possède pas. Et certaines de ces personnes à pouvoirs représentent un danger pour le reste de la population. Ils peuvent être capables de raser des villes, de contrôler votre esprit ou d'être quasiment invincibles. Si rien n'est fait, l'un deux pourrait décider de devenir le maître du monde et d'asservir la population. Pour cette raison, le gouvernement a décidé que tous les "mutants", c'est à dire les personnes nés avec un pouvoir et dont le code génétique est spécifique doivent être identifiés, ainsi que leur capacité, afin de ne rassurer le peuple. Pourtant certaines de ses personnes utilisaient leurs pouvoirs pour pour la justice, mais le faisaient masqués, il leur ai donc juste demandé de révéler leur identité au gouvernement. Ils ne seront plus considérés comme des menaces, mais des alliés potentiels. Malheureusement, tout le monde n'est pas de cet avis et deux clans se sont immédiatement formés."

Visiblement, il souhaitait aider le S.H.I.E.L.D. dans le processus. Mais les conditions qu'il exigeait étaient difficiles à obtenir.

"Je vous entend, mais quelle assurance ai-je qu'une fois votre armure réparée, vous ne tenterez pas à nouveau de faire venir votre peuple ? Nous avons déjà des problèmes avec les mutants, je n'ose imaginer avec des extra-terrestres. Pour votre fille, il est possible de la mettre en sécurité. Maintenant, si vous voulez sortir d'ici, vous devrez travailler avec nos scientifiques pour la réparation de notre armure et qu'on ait un moyen de la désactiver si nous sentons que vous tentez quelque chose de louche. Votre bonne foi jusqu'à maintenant m'autorise à vous laisser le bénéfice du doute. Mais sachez que notre accord s'annulera au moindre écart."

On dit qu'il faut être proche des ses amis, mais encore plus de ses ennemis. Fury ne savait pas encore où le situer, mais une chose était sure, il avait besoin d'alliés en ce moment, sachant que la plupart des super-héros avaient décidés de s'opposer à la loi. Alors dans ses pensées, Fury en sortit immédiatement quand il vit Lame Noire former un éclair avec sa main. Il dégaina son arme en un instant, ainsi que tous les autres agents ayant vu la scène. Lame Noire s'excusa aussitôt, mais ce n'était pas le moment de faire ce genre de choses, vu la tension présente au sein de l'organisation actuellement. Fury baissa donc son arme, ainsi que les autres tout doucement. Nick demanda alors d'ouvrir la porte et Lame Noire fut escorté jusqu'au laboratoire où était stocké son armure, étudié par des scientifiques.

"Dites-moi ce dont vous avez besoin pour votre armure, je tâcherai de vous le procurer, nous avons beaucoup de travail devant nous."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Il acceptais enfin de l'aider à reconstruire son armure. Mais il serait poursuivit dans le monde entier au moindre écart. Un détail sans importance pour l'instant. Il était devant son armure. Certes, celle-ci ressemblait à un tas de métal noir sans aucune valeur mais elle était belle et bien une armure. L'épée était disposée dans un compartiment qu'il ne pouvait pas atteindre. Il s'empara d'un bracelet puis demanda d'abord aux scientifiques et spécialistes présent de lui ramener un endroit où stocker l'armure. On lui amena l'un des caissons servant aux armures de Tony Stark. Il brancha d'énormes cable dessus, entreposa les bases de son armure au fond. Puis il répara les jointures afin qu'elle soit unie et non pas un tas de morceau. Au bout d'une demi-heure, les réparations furent terminées. Un sourire de satisfaction se dessina sur le visage du Gamaïen qui demanda à ce que l'on alimente sa création en électricité. Ceci fait, l'armure fut totalement remplies d'énergie tandis que certains morceaux se fixèrent définitivement avec quelques éclairs. Fury semblait inquiet de la suite. L'ordinateur afficha des fichiers avec un langage inconnu. Chaque pièce de l'armure semblait numérisée et chaque composants était listé. Malheureusement pour le Directeur, tous ceci était écrit en langue Gamaïenne. Il ne pouvait donc pas comprendre les centaines de chiffres passé en revue par l'ordinateur. Une fois l'analyse effectuée, le Gamaïen attira l'attention sur son bracelet noir.

-Ce bracelet me sert pour mettre complètement l'armure. Voyez-vous même.

A peine eut-il appuyé sur le bouton que l'armure s'ouvrit afin d'y accueillir à l'intérieur son propriétaire. Jack Reed devenait ainsi un Chevalier par cette armure ressemblant à celle que l'on peut observer les personnages des mythologie médiévales tout en se distinguant par les cornes ou la cape noire décorée d'un symbole rouge bordeau. Etonnement, le Gamaïen était tout à fait à l'aise dans cette armure paraissant lourde. Après avoir murmuré une phrase imcompréhensible, l'armure revint à sa place d'origine. Fury n'avait pas l'air pour autant rassuré. Le Gamaïen s'approcha donc de lui et se contenta de dire.

-L'armure telle que vous la voyez n'est pas au maximum de ses capacités. Il lui faut beaucoup plus d'énergie mais je la lui fournis habituellement avec hum... l'électrokinésie c'est ça? Je m'en sers assez souvent. Elle supporte de grosse charge d'énergie sans pour autant être indestructible. Avec les base, je pense pouvoir résister, à de la foudre...par exemple. Vous avez des questions?

Certains scientifique prirent la parole pour savoir si le dispositif de téléportation avait été réparé. Jack assura à tout le monde que celui-ci se trouve dans des ajouts à l'armure et non dans l'armure elle-même. D'autres se demandait comment cette machine captait l'énergie électrique émise, Jack en fit la démonstration en montrant le métal de sa planète permettant à l'énergie de se déplacer beaucoup plus vite et d'en prendre plus qu'un fil ou un cable ordinaire. Fury n'eut pas le temps de poser une seule question. En effet un impact se fit sentir, renversant la moitié des personnes présentes. Puis un deuxième, plus puissant. Puis l'alerte sonna, poussant tous les soldats aux alentours à s'armer. Ce que craignait Jack semblait arriver. Serait-ce une attaque de cette fameuse D20 dont il entend sans cesse parler? Ou alors un assaut des X-Men? Dans tous les cas, la menace semblait sérieuse au vue du branle bas de combat. Lame Noire appela alors son armure et, une fois équipé, demanda à ce qu'on lui donne son épée. Des soldats hésitèrent devant l'insistance du guerrier et se tournèrent tous vers leur supérieur, Nicholas J. Fury.

-Je les affronterais, mais j'ai besoin de mon épée!

Puis il y eut un troisième impact encore plus impressionant. Le compartiment contenant l'épée se brisa tandis que celle-ci glissa vers son propriétaire, provoquant un sifflement métallique. Sans hésiter, Lame Noire empoigna la garde et sortit de la pièce sans attendre un ordre de Fury. Il ne trouva rien au premier abord ce qui ne lui permit pas de baisser sa garde pour autant. Il ne connaissait rien de ce monde et, dans un sens, il trouvait regrettable de devoir le connaître par le combat. Mais il avait l'habitude. C'est pourquoi il combattra jusqu'au bout.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

Que la guerre commence...[Au tout début la période Civil War]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» English Civil War / guerre de trente ans
» Arthur Brunel (l) J’ai décidé de retirer de la guerre tout le bonheur qu’elle peut me donner
» Missive au chef de guerre de Sylvanas
» Prototypes de chars français de la seconde guerre mondiale
» Traduction de Tout les Tomes la Guerre des Clans a partir du Tome 6 Cycle 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avengers Now :: Reste des USA-