compteur


 

Partagez | .
 

 A chacun ces fantômes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
Clint trouvait la situation parfois ironique. Il fut un temps où il était étroitement surveillé dans une prison fédéral, aujourd’hui s’était lui qui surveillait. Non des prisonniers mais des scientifiques et des militaires. Il ne se chargeait d’aucune écoute à cause de son problème d’audition. Mais tout ce qui était surveillance visuel, il en faisait son affaire. Ce matin il n’y avait rien à signaler. Les techniciens de garde travaillaient à la maintenant de l’héliporteur comme ils le faisaient chaque jours, les couloirs avait une circulation habituel et tout le monde semblait parfaitement à son poste. Ces dernier jours était asse calme pour le SHIELD. Il n’y avait pas de crise majeur en vu, sa prochaine mission n’était programmer que pour le lendemain. Une transaction au Qatar à propos d’un satellite autour du quel avait été repérée des ennemis du SHIELD. Les scientifiques travaillaient actuellement sur les plans connus du satellite en question afin de savoir ce que : lui, devrait faire une fois sur place. Pourquoi n’était-il pas déjà sur place?. A cause des ennemis en question. Il était parfaitement inutile de risquer des hostilités précoces s’il n’y avait pas de réel danger.

Au détour d’un couloir il entra dans une salle informatique vide, ce mi devant l’un des ordinateur et hésita une bonne minute avant d’entré des coordonné GPS. Il trouva alors plusieurs images vidéo provenant de diverse caméra installée pour la sécurité d’un bâtiment ou de la route. Parmi toutes celles qui s’affichèrent il trouva ce qu’il cherchait. Les images montraient l’arrière d’un chapiteau de cirque, et avec un logiciel, il améliora les images.
Ce ne fut pas un sourire qui s’afficha sur son visage, bien que cela y ressemble, mais une expression pincée de douleur. Il espionnait ni plus ni moins, son frère avec qui il n’avait plus de contacte depuis plusieurs années. Clint n’avait jamais cessé de garder un œil sur lui, il s’était même approcher de lui un jour mais n’avait pas fait connaitre sa présence. Il doutait même que Barney le reconnaisse. Et quand bien même il le reconnaîtrait, Clint n’avait pas envie d’être rejeter une deuxième fois par la seul famille qui lui restait.
La seul chose qui le consolait était que Barney avait l’air heureux.

Un reflet dans l’un des écrans éteint le sortit de sa contemplation. Il coupa immédiatement la connexion remplaçant l’image par l’icône du SHIELD.
Ce parfum qui entrait dans la pièce par l’embrasure de la porte, il le reconnaîtrait entre milles. Il n’avait pas besoin de se retourner pour voire qui était la personne. Ne lui demander pas pourquoi ni comment, mais il pouvait remarquer la présence de Natacha plus facilement que n’importe qui d’autre.

« Tu viens m’espionner où me conseiller de m’entraîner avant mon départ ? »

Clint l’aurait fait de toute manière, mais il savait que Natacha passait beaucoup de temps aux entraînements, la voire déambuler dans les couloirs n’était pas dans son habitude.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Certaines personnes sont obnubilées par leur travail et ne vivent que pour lui. D'autres n'ont tout simplement rien d'autre, ni rien de mieux à faire. Pour Natasha, un temps considéré comme libre n'était ni plus ni moins que l'occasion de préparer une prochaine mission ou de s'entraîner. Voire les deux. En ce moment, le monde n'était pas en crise, enfin disons pas plus que d'habitude, et le S.H.I.E.L.D n'avait pas de grands coups à faire, mais cela ne signifiait pas que la paix s'était installée, bien au contraire. C'était dans ces moments-là qu'il fallait redoubler de paranoïa et chercher où il y avait du danger potentiel. Un espion ne sera jamais au chômage dans ce monde.

Les dirigeants se chargeaient des menaces pouvant se révéler grave. D'autres employés s'occupaient de patrouiller dans le monde entier, virtuellement ou pas, pour recueillir un maximum d'informations et déterminer s'il était nécessaire d'envoyer du lourd ou pas. Mais de temps en temps Natasha aimait faire sa propre enquête, en particulier sur la Russie. Même si elle ne sentait pas très patriote, et n'avait pas hésité une seule seconde à quitter son pays natal, elle avait une certaine envie de voir ce qui se passait là-bas. Si on avait fini par découvrir une piste menant à elle notamment, même si elle savait parfaitement que c'était impossible. Elle avait trop bien effacé le peu de traces laissées.

Remontant la fermeture éclair de sa combinaison, la Veuve Noire laissa ses quartiers pour se rendre dans la salle informatique la plus proche, histoire de faire un petit check-up des informations russes. Par habitude, autant en mission qu'en dehors, elle se déplaçait aussi souplement et silencieusement que possible. Une sorte de réflexe et d'entraînement continu. Elle ne fut donc pas vraiment surprise lorsqu'en entrant dans la salle la silhouette qui s'y trouvait déjà ne réagit pas immédiatement à sa présence, bien qu'elle ne tarda pas à le faire. Natasha reconnut sans peine son coéquipier favori, Clint Barton, l'Oeil de Faucon, apparemment concentré sur un écran. Elle eut le temps d'apercevoir une image satellite qui montrait un lieu très coloré mais ce fut vite remplacé par le logo du S.H.I.E.L.D. Cela ne lui ressemblait guère, mais, même si c'était intriguant, elle n'était pas du genre à harceler les gens de questions sans une bonne raison. Or là, elle n'avait aucune mission d'espionnage avec pour cible l'autre agent. Elle pencha un peu la tête avec un petit sourire amusé bien étudié.

- Si je voulais t'espionner, tu ne m'aurais pas vue. Je venais faire quelques recherches, j'ignorais que tu étais ici. Mais puisque c'est le cas, oui, je te conseille de t'entraîner, et je peux te donner un adversaire à ta taille.

Il partait en mission le lendemain, seul, comme à ses habitudes. Autant l'aider un peu à se préparer un maximum, même s'il n'en avait sûrement pas besoin. Et puis leurs entraînements communs étaient toujours source d'amélioration intéressante, étant d'un niveau plus ou moins égal ils finissaient souvent en ex-aequo. Les rares fois où l'un parvenait à prendre le dessus sur l'autre, c'était une magnifique occasion de se découvrir une faiblesse et ainsi de pouvoir la combler. La plupart des agents retenaient leurs coups quand ils s'entraînaient à plusieurs, par crainte de blesser l'autre, mais Natasha appréciait Clint parce que, tout comme elle, il ne s'embarrassait pas de ce genre de choses : ils avaient totalement confiance dans les capacités de l'autre, et pouvaient ainsi y aller à fond sans craindre de réellement se blesser. Bien sûr il y avait toujours un risque, mais c'est ce qui rendait leurs combats très efficaces et source d'améliorations constantes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Clint patienta devant l'ordinateur. Il ne voulait pas que Natacha est des suspicions sur ce qu'il faisait quand elle était arriver. La chose n'était pas grave en elle même mais tout de même incroyablement gênante. Il ignorait si elle savait qu'en la trouvant elle il avait perdu Barney. Un mal pour un bien. Selon les les point de vu. Serte avec Natacha il avait aussi arrêter les crime et était entré dans le droit chemin avec le SHIELD, alors qu'il aurait très surement continuer après avoir refuser cette mission à Budapest. Si il n'avait pas été passé à sac par le refus. En attendant qu'elle regarde les information Russe il regarda celle de sa destination du lendemain s'en y prêter réellement attention. Il aurait été incapable de répondre à une question sur ce qui venait de ce dire. Il ne releva absolument rien, il n'aurait même pas remarquer l'annonce de l'évènement où il devait se rendre si le programme de recherche automatique à l'aide de mots clefs ne l'avait pas mit en évidence.

Une fois leur visionnages fini, il suivit Natacha jusqu'au salle d'entrainements et manqua de ce tromper de chemin. Une inattention qui ce revit sur le tapis dés le début. Il n’esquivat pas un coup pourtant facile a éviter même pour une nouvelle recrue. Il accusa le coup comme si rien ne s'était passé et détournant l'attention sur l'équipement. Ce demandant, et lui demandant si il devait s'entrainer avec des battons pour simuler son arc, où à main nue comme il serait surement mener à faire pendant la mission. Il ne pouvait pas toujours rester éloigner de ces ennemis afin de leur tirer des flèches. Même si il visait très bien, la présence d'une sécurité en plus de quelque ennemis du SHIELD lui promettait de ne pas avoir toute ces cibles à distance. Finalement après une fausse réflexion il se tiens à l'entrainement à mains nue. Cette fois il fut plus concentré et réussit à parer plusieurs coup, également ceux venant des jambes redoutable de Natacha. Mais il ne ce battait pas aussi bien que d'habitude et cela n'importe qui aurait put le voire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Respectant le désir évident de silence de la part de Clint, Natasha le laissa à son écran et s'occupa de ses affaires. Elle lui avait fait sa proposition, il y répondrait quand il le voudrait. Elle pianota sur un clavier et fit défiler quelques journaux locaux russes, lisant les dernières nouvelles dans sa langue natale. Rien d'horrible ne semblait être arrivé là-bas, mais il ne s'agissait que des informations publiques. Cela ne voulait donc rien dire. Elle jeta un coup d'oeil aux fichiers plus délicats que le S.H.I.E.L.D conservait et laissait à disposition de ses agents. Rien non plus à son sujet, tout allait bien dans le meilleur des mondes possibles.

Lorsque son équipier termina ses propres affaires, la Veuve Noire abandonna son écran pour gagner une salle d'entraînement spacieuse et nota que l'Oeil de Faucon n'avait pas les yeux en face des trous aujourd'hui : il faillit se tromper de route. C'était plutôt bizarre de sa part, lui qui était si attentif à tout. Et la suite prouva qu'il y avait réellement quelque chose qui n'allait pas. Comme souvent, Natasha commença le combat doucement, pour s'échauffer, et le toucha alors qu'en temps normal ses coups n'étaient pas du tout difficile à esquiver, du moins pour Clint.

Natasha ne fit pas de commentaires, et il se débrouilla bien mieux par la suite. Si on ne les connaissait pas, on pourrait croire qu'ils se battaient bien. Mais n'importe qui ayant déjà vu ces deux-là combattre aurait compris que quelque chose clochait. L'archer n'était pas à fond dans l'entraînement, et ses mouvements en pâtissaient terriblement. Face à un adversaire classique ce n'était pas grave, mais avec l'espionne en face ou n'importe quel ennemi un peu plus costaud ça pouvait se révéler très dangereux. Clint esquiva un coup qui se révéla une feinte assez simple et permit à la Veuve Noire de lui bloquer les jambes dans les siennes et de le faire chuter. Une prise de ce genre pouvait se révéler mortelle, car il lui suffirait d'un mouvement pour profiter de sa position et le mettre hors d'état de nuire.

Mais l'espionne se contenta de se relever et de regarder son adversaire en croisant les bras. Elle n'était pas très axée sur les relations ou les émotions, cependant quand ça venait gâcher un entraînement, et mettait en danger un agent, qui plus est le seul qu'elle estimait vraiment, elle ne pouvait pas laisser passer ça.

- J'ignore ce qui ne va pas, mais tu ferais mieux de régler ton problème rapidement. J'ai l'impression de combattre un balai serpillière.

C'aurait pu passer pour une touche d'humour, mais le regard de la Veuve Noire montrait bien qu'elle ne plaisantait pas. Si Clint partait en mission comme ça et qu'il rencontrait des adversaires robustes, il pourrait bien être battu et y passer. Quand on fait partie du S.H.I.E.L.D, on n'a pas droit à l'erreur ni au moindre moment de faiblesse. Pas quand on travaille en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Clint était au sol, il n’était pas sonner physiquement mais son moral en avait pris un coup, surtout avec les paroles de Natacha il la regarda les bras croiser, debout à côté de lui mais suffisamment éloigner pour échapper au moindre coup qu’il pourrait tenter de lui donner.

« Ce qui ne vas pas ?, La même chose qu’hier, la même chose qu’il y a un moi. En résumé c’est juste un coup de pompe. »

Même lui ne s’était pas convaincu lui-même avec ses propre paroles alors convaincre une espionne c’était du rêve. Il soupira puis se leva, elle avait raison il fallait qu’il soit opérationnel pour la mission. Elle lui avait confié ce qui la tourmentait, l’incendie de l’hôpital et tout le reste, mais lui ne lui avait jamais rien dit. Il était toujours partit sur le postulat qu’aillant été à l’origine de son recrutement elle savait déjà beaucoup de chose sur lui. Mais avec les années à force de travailler avec elle il s’était aperçu que finalement elle ne connaissait pas tout. Elle avait seulement recherché le type qui l’avait épargné à Budapest et l’avait cherché pour le retrouver en prison de haute sécurité. Appart cela, tout ce qu’elle s’avait s’était qu’il avait été trahi et en conséquence détestait les traitres et les la lâcheté qui allait avec. Il était temps qui soulage un peu sa conscience comme elle l’avait fait avec lui.

« Tu as raison……. Aujourd’hui c’est l’anniversaire de mon frère. C’est lui que j’espionnais dans la salle informatique. Quand je suis partie pour Budapest où je t’ai rencontré il m’a dit que si je partais ce n’était plus la peine de revenir…. J’ai tenté de reprendre contact avec lui mais à son regard et à son mépris j’ai bien compris que je n’étais plus son frère….. Quatre jours plus tard j’étais accusé d’un bon paquet de crimes et tu sais où j’ai fini puisque tu es venu me chercher. »

Il la regarda avec gratitude. Il avait eu le temps d’accepter la prison en guise de punition mais ce voire offrir une second chance au SHIELD n’avait pas de prix. Et s’était grâce à elle.

« Toi tu es gênée parce que tu es la fille de Drekov, moi je suis gêné parce que ma seul famille ne veux plus de moi. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

La Veuve Noire ne dit rien, ne bougea pas, se contentant de regarder son adversaire à terre. Croyait-il vraiment qu'il allait la convaincre en prétendant un coup de pompe ? Sans doute que non, il la connaissait assez bien pour savoir que c'était impossible. Tout comme elle était certaine qu'il lui mentait. Peut-être avait-il ses raisons, et en temps normal elle n'insisterait pas. Mais là, son état risquait de lui coûter la vie, alors elle ne pouvait pas le laisser tranquille, pas si ça signifiait le laisser se faire tuer aussi facilement qu'un poussin à peine éclos. Ou encore dans son oeuf même. Elle lui laissa tout de même le temps de comprendre la chose par lui-même, et cela fut le cas.

Se levant, il finit par lui expliquer ce qu'il faisait. L'anniversaire de son frère ? Elle ignorait qu'il en avait un, mais ce n'était pas si surprenant que ça, après tout elle n'avait pas fait de grandes recherches sur son passé, qui ne l'intéressait pas. L'avantage avec Clint, c'était qu'ils faisaient abstraction de leurs actes d'avant, alors elle n'allait pas fouiller à moins d'y être obligée, un peu comme maintenant. Apparemment ce frère était important, assez pour que l'Oeil de Faucon soit destabilisé et potentiellement en danger.

Natasha se moquait bien de la famille. Certes, fut un temps ses origines étaient gênantes - les Romanoff n'étaient pas vraiment portés dans le coeur des russes - mais depuis longtemps elle avait laissé tomber ces émotions. Comme beaucoup d'autres d'ailleurs. Mais elle pouvait comprendre de quoi parlait Clint, plus par ses habitudes à se fondre dans des rôles que par vécu. Pour le peu qu'elle se souvenait d'avant l'incendie, elle était aimée, mais cela ne sembla pas l'avoir beaucoup influencée par la suite.

- "Famille" n'est qu'un mot pour désigner une communauté de personnes aux liens particuliers. Tu peux très bien considérer le S.H.I.E.L.D comme tel tu sais.

Etait-ce son cas ? Difficile à dire. N'accordant pas d'importance particulière à ce genre de choses, la Veuve Noire ne se posait pas la question. Ca n'amenait à rien, seulement des ennuis ou un coup de pompe, comme pour Clint. Cela dit, elle pouvait comprendre que cette notion de famille et de liens de sang soit importante pour d'autre. Tout le monde ne pouvait pas se détacher de tout aussi facilement qu'elle.

- Mais si tu tiens tant à ton frère, va lui parler. J'ignore ce qui s'est passé entre vous, cependant ça ne vaut sûrement pas la peine de rester comme ça.

Elle lui sourit gentiment. Ca avait l'air si simple, et dans un sens ça l'était. Trop de gens se compliquaient la vie avec des suppositions et des réflexions qui au final n'amenaient rien de concret ni d'utile. Est-ce que son frère connaissait son métier actuel ? Est-ce qu'à l'époque il savait ce que faisait Clint ? Ou ignorait-il tout ? Devait-il l'apprendre ? Et ça pouvait continer longtemps comme ça. Mais non, pour Natasha, il n'avait qu'à aller lui parler. Enfin s'il revenait en vie après sa mission. Mais s'il prenait la décision de le voir, peut-être que ça l'aiderait à supporter son "coup de pompe".


Dernière édition par Natasha Romanoff le Mar 25 Fév - 10:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Clint se rapprocha très près d'elle, sens arme, sens le moindre signe de menace. Car il s'avait qu'elle aurait répliquer en cas contraire. Il en aurais fait de même. Une particularité bien spécifique au deux agents, ils étaient si semblable, même venant de monde différent, que certain pensait qu'il avait leur propre langage.
Il n'y avait plus que quelque centimètres qui les séparaient quand il repris la parole.

"Le SHIELD n'est pas une famille, c'est une communauté partageant le même but. Ce qui s'en rapproche le plus, c'est toi."

Il ne parla pas du directeur Fury, qu'il se surprenait parfois à considérer comme un père spirituel, le père qu'il avait perdu alors qu'il n'était encore qu'un enfant. Ce n'était pas entièrement de la loyauté et du respect envers un excellent patron. Mais tout le monde croyait cela et c'était mieux ainsi. Il n'avait pas envie d'être le pauvre petit orphelin du groupe.

"Nous avons un lien particulier." Il souria lentement. Dieu seul s'ait à qu'elle point il aurait aimer l'embrasser à ce moment, puis il repris. "Qui d'autre que moi arrive à te botter les fesses dans cinquante pour cent des cas et qui ne repart pas ronchon les cinquante autre pour cent.

Tout en s'éloignant il s'attendait à ce qu'elle augment le pourcentage ou elle, elle gagnait contre lui. Allait-elle le faire?, allait-elle le rectifier pour dire qu'elle était plus forte?.
C'était un petit jeux qu'il aimais faire avec elle.

" Ce qui c'est passé entre mon frère et moi est entièrement de ma faute, du début à la fin. C'est pour cela que ça me pèse sur mes épaules. J'ai accepté de faire du salle boulot pour améliorer nos vie tout en l'éloignant de ce milieu. Quand il l'à appris il ma demander d'arrêter,..., Je ne l'ai pas fait. J'ai fait moins graves mais j'ai continué,..., Il a fini par en avoir marre. Ma mission à Budapest devait être la toute dernière. Avant que je parte il ma dit que s'était soit la mission soit lui. Se qu'il ignorait s'était que j'étais surveiller et que si je refusait pour rester avec lui on m'aurait tuer avant le lendemain."

Il soupira.

"Tu connais une grande partie de la suite,..., Je ne t'ai pas tuer, je t'ais même soigner. Je me suis arranger pour que mes employeur croient que je t'avait tué. Mais quand il on suent que tu était toujours vivante ils mon coller plein de crime sur le dos pour que je sois enfermer,...., jusqu’à ce que tu vienne me chercher,...., Barnet ne veux tout simplement plus me voire, ça je peut le comprendre, je me dégoûte moi même. Mais il ignore tellement de chose, comme cette homme qui m'empêchait de refuser la mission, que c'est pour moi la même chose que si je te livrais à nos ennemis sur un plateau"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

La Veuve Noire observait attentivement son adversaire. Il avait beau s'approcher sans paraître menaçant et sans armes, elle restait sur le qui-vive, prête à répliquer au quart de tour, et il le savait très bien. C'est bien pour ça qu'il montrait plus que nécessaire qu'il ne comptait pas attaquer. Ils se connaissaient bien, peut-être trop même. Une autre personne aurait pu juger cela risqué. Mais ils étaient trop semblables pour s'arrêter à ça, et ils se complétaient trop bien pour gâcher une telle alliance. Elle ne broncha donc pas, attentive aux moindres mouvements de l'autre agent, l'écoutant. Elle, une famille ? Ca sonnait bizarrement. Mais il n'était question que de ce qui s'en rapprochait le plus après tout. Et la définition de Clint pour le S.H.I.E.L.D correspondait assez bien à celle de la jeune femme pour une famille. Après, chacun avait sa propre conception de la chose.

Il était certain en revanche qu'ils avaient un lien particulier. Comment le définir clairement ? Natasha l'ignorait et ne cherchait pas vraiment à le faire. Tout allait très bien en l'état actuel des choses, nul besoin de faire plus compliqué en détaillant. 50% ? Il voulait encore jouer au plus fort, mais il n'était pas vraiment en situation pour ça. Cela dit, puisqu'il voulait jouer... La Veuve Noire lui décocha un sourire carnassier qui en aurait gêné plus d'un.

- Personne n'arrive à ce pourcentage avec moi, pas même toi, et encore moins aujourd'hui, monsieur le coup de pompe.

Après tout, elle l'avait facilement mis au tapis quelques minutes plus tôt, alors elle pouvait se permettre de le taquiner sur cette question. Aujourd'hui, il avait peu de chance de gagner à ce petit jeu qui durait depuis longtemps entre eux. Ils devraient noter les points, ça serait instructif. Elle croisa les bras en penchant un peu la tête de côté, laissant ses boucles onduler un instant contre son visage, observant son adversaire s'éloigner. Son histoire n'était pas des plus joyeuses, mais qui en avait une ici, au S.H.I.E.L.D ? Personne. Chacun avait un passé douloureux, plus ou moins grave, qui l'avait forgé. Et c'était sans doute grâce à cela qu'ils étaient forts aujourd'hui.

Ca n'en rendait pas moins l'histoire sans importance. Celle de Clint semblait l'être toujours autant. Le sacrifie n'avait pas l'air d'avoir été compris par son frère, mais ça pouvait se comprendre. Qui voudrait que sa seule famille se mette autant en danger en tuant des gens ? Le problème, c'est que peu de personnes comprennent ce qu'il en est réellement. Et que, lorsqu'on tombe dans ce genre de boulots, on ne peut plus en sortir, sauf dans une boîte en sapin. Et encore, bien souvent il ne reste pas assez pour la remplir.

D'où l'importance d'expliquer. De parler. D'un autre côté, ça pouvait être dangereux. Clint ne voulait certainement pas que son frère soit exposé à un danger réel, d'où son silence. C'était logique. S'il lui avait raconté ce qu'il en était, son ancien employeur l'aurait probablement tué. Mais aujourd'hui, qu'en était-il ? Natasha eut un sourire amusé.

- Comme si tu pouvais me livrer...

Son ton pouvait laisser penser deux choses : que Clint était incapable de la livrer autant physiquement que mentalement. D'un côté elle ne se laisserait pas faire, et de l'autre ils étaient trop proches pour se trahir. A moins d'un pouvoir étranger, comme celui de Loki... Mais elle avait bien réussi à l'en sortir, alors finalement ça revenait au même. C'était juste un peu plus compliqué et plus long, mais tant que le résultat était là... La Veuve Noire décroisa les bras et s'avança lentement vers son équipier, tranquillement, de sa démarche souple de prédatrice. Elle ne comptait pas attaquer pour autant, simplement venir lui poser une main sur une épaule pour le soutenir.

- Si aller lui parler ne l'expose pas à un danger particulier, et si c'est si important pour toi, alors vas-y. Il en a peut-être autant besoin que toi.

C'était fort possible d'ailleurs. La psychologie humaine était complexe, mais dans beaucoup de cas on faisait le contraire de ce qu'on voulait, pour suivre des valeurs ou des principes abstraits. Et dans la plupart des moments, on ignorait toutes les données, ce qui faussait ses actes. Il fallait une remise à niveau pour bien comprendre la situation et la voir sous un jour nouveau. Plus proche de la vérité. Clint semblait avoir besoin de cette mise à jour, alors qu'il la fasse. Ca avait l'air d'autant plus important que ça le touchait trop aujourd'hui pour qu'il réalise une mission en pleine possession de ses moyens.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
- Comme si tu pouvais me livrer...


Je souris moi aussi à ces mots, du même sourire amuser, trouvant cela ridicule comme pensée, mais cela ne l'était pas totalement, après tout, à Budapeste j'avais eu le dessus sur elle, j'aurais pu la livrer ce jour-là. Le seul et unique jour. Mais j'avais été faible face à la femme. Ce qui s'était passé à Budapest ce jour-là était rester à Budapest. La raison pour la quel nous étions si compatible ici et maintenant était rester là-bas. J'avais parfois envie d'aller plus loin avec elle, même souvent, mais pas elle, bien que je savais qu'elle tenait à moi. Quand Loki m'avait empoisonné l'esprit elle n'avait pas hésité un instant à revenir de Russie et lâcher une mission, pour moi. La main qu'elle posa sur mon épaule fut une torture avec ce genre de penser, mais une torture agréable. Je m'étais habitué à me contenter de seulement ça.
Bien qu'a l'instant précis j'avais une envie dévorante de coller mes lèvres aux siennes.

- Il est continuellement en danger. Mes anciens employer, ceux qui m'auraient tué si je n'avais pas fait la mission qui m'a mené à toi, son toujours avec lui. Et ils sont également ma prochaine mission.... On ne peut pas plus je jeter dans un salle pétrin. D'un côté j'aurais la mission, et juste à côté mon passé, tout réunis un même endroit.... C'est l'équivalant d'une mission pour toi dans l'hôpital de.....


Je n'allais pas plus loin dans mes paroles ne voulant en aucunement la blesser avec son passé. Un seul d'entre nous s'était déjà suffisant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Son frère était en danger constant. Dans ce cas, Clint n'avait rien à perdre à lui parler. Mais le destin, si tant est qu'il y en ait un, semble aimer se moquer des gens. Voilà que le S.H.I.E.L.D lui confiait comme mission la surveillance de ses anciens employeurs. Fury jouait-il avec Barton ? Ou était-ce un test ? Ou une occasion qu'il lui donnait de revoir son frère et de régler ses problèmes de passé ? Impossible à dire. Mais les raisons n'étaient pas importantes, en fin de compte seul le résultat comptait. L'oeil de faucon allait devoir retourner dans son ancien cirque et affronter autant son ancien patron que sa famille. Rien de bien réjouissant. Avoir un coup de pompe était plus que normal. Mais Clint n'était pas quelqu'un de normal, il était au dessus, et ne pouvait pas vraiment se permettre de flancher. Il devait y aller et résoudre ses soucis. L'avenir n'en serait que meilleur.

- Je vois.

Natasha ne fit aucun commentaire sur l'équivalence avancée par son coéquipier. Contrairement à lui, elle s'était blindée depuis longtemps vis-à-vis de son passé. Le ressasser ne lui apportait rien. L'affronter ? Elle ne le fuyait pas. Elle l'ignorait, tout simplement, parce qu'il n'avait rien d'utile à lui donner. L'hôpital, le feu, Dreykov, tout ça était classé dans un coin, bien rangé, et elle n'avait aucun intérêt à y toucher. Un jour, si ça pouvait lui servir, elle n'hésiterait pas. Mais pour l'heure, ce n'était pas le cas, alors pas la peine de s'en approcher. Une fuite comme une autre, sans doute, mais à quoi bon faire face à quelque chose qui n'apporte rien ? Perte de temps et d'efforts.

La Veuve Noire lâcha l'épaule de son équipier et s'éloigna. L'entraînement était terminé, Clint devait se préparer et elle avait à faire elle-même maintenant.

- Tu devrais aller te préparer et te reposer. Tu as besoin d'être en forme demain.

Elle pourrait lui souhaiter bonne chance, mais ce serait inutile. La chance n'avait jamais rien à voir dans leurs missions. Ils n'en avaient pas besoin de toute façon. Ce serait presque une insulte.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Je savais pourquoi moi pour cette mission, tout simplement pas ce que je connaissais la cible bien mieux que tout les informaticiens ou espions du SHIELD et que je ne le portais vraiment pas dans mon cœur. Bien au contraire. On devait surement pensés m'offrir une petite vengeance en me donnant cette mission. Et à vrai dire, le cadeau n'était pas totalement déplaisant. Avant d'entrée au SHIELD, j'avais mainte fois rêver, imaginer de lui faire la peau de centaine de manières possible. À cause de lui j'avais perdu le dernier membre de ma famille et même si en contre partie, j'avais rencontré Natacha. L'amour pour une femme, aussi formidable soit-elle, ne valait pas l'affection et les petits conflits avec un frère que j'avait quasiment élever après la mort de nos parents. Avec qui j'avais fui l'orphelinat. Je devais moi aussi faire comme Natacha. Faire table rase du passé, le laisser derrière moi. Mais il y avait un élément que j'avais et pas elle.
Le fait qu'elle me propose de me préparer et me reposer me fit rire nerveusement. Il n'y avait rien de drôle à ça, elle avait raison. Mise à part peut-être le côté attentionner dans ces paroles.


- Et si tu venais te reposer avec moi ?, je dormirais mieux dans tes bras.


En lançant cette plaisanterie, je gardai mes distances afin de ne pas recevoir de coup de sa part. Elle savait très bien que malgré le fait que j'aimerais vraiment qu'elle le face, qu'elle passe la nuit avec moi. Elle savait aussi que je plaisantais. Il m'arrivait asse régulièrement de ne pas être très sérieux en paroles. J'étais très loin d'arriver à la cheville de Stark question jeux de mots. Mais je ne me débrouillais pas trop mal pour décompresser de temps en temps.
Arriver dans un carrefour on prit chacun une direction opposée, très professionnel je rangeai mes plaisanteries et me rendis à mes quartiers. Après une bonne douche et un bon repas.... Si on pouvait vraiment appeler ça bon..... Je m'endormis comme une masse à peine les yeux fermer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

A chacun ces fantômes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A chacun ces fantômes
» Chacun son tour...! Bito, à toi de jouer.
» Chacun sa route chacun son chemin ♫ [ Libre 1 Personne ]
» Gâteau des fantômes
» Cédric Diggory [ Pouffy-Fantôme ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avengers Now :: Reste des USA-