compteur


 

Partagez | .
 

 Run for your life. Trust me, I'm an Anarchist. - Ft Natasha Romanoff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Feat : Vinnie Woolston
Messages : 66
Autre Identité : Dawn Thunder

Race : Humain
Localisation : Sur sa moto
Emploi : Biker


Feuille de personnage
Pouvoirs:

J'ai toujours eu l'habitude de faire le taxi supersonique pour des gens loin de chez eux qui veulent rentrer au plus vite dans leur foyer. Faire office de psy, par contre, un peu, voire même beaucoup moins. Ma Rouquine avait besoin de se libérer de ses démons à cause de sa saloperie de pouvoir qui l'empêche de vivre une vie à peu près normale, comme un bon paquet de mutants. Nos routes se sont séparées pour quelques temps. Faut dire, avec le bordel qu'elle a foutu avec son feu psychique dans ce champ, vaut mieux se barrer presto avant d'attirer des regards indiscrets, des curieux ou des couillons armés de mauvaises intentions comme on a l'habitude de voir, de nos jours... Là, je roule en moto. Pépère. Je me taille pas, je fuis personne, je roule. Simplement. Je passe à côté des ruines où traînent encore de nombreuses bougies qui brûlent en hommage des disparus de cette merde d'invasion qu'on s'est bouffé sur le coin de la gueule y a quelques mois. Tout le monde y a laissé des plumes. Certains ont perdu des amis, de la famille, des frères ou des soeurs, moi, c'est Phil' que j'ai perdu. Phil' à qui j'ai rendu hommage à la manière la plus personnelle qui soit : La mienne. Le cocktail molotov brûle encore fièrement au milieu des bougies et des cierges. J'avoue, je passe de temps en temps changer le chiffon... Le vent souffle doucement dans mes cheveux alors que je passe mon chemin. Souvenirs trop frais, trop badants, je préfère me barrer.

Assis sur le dessus d'un banc derrière un snack miteux, à côté de ma moto, je picore dans ma boîte de pâtes froides sauce barbecue et sirote une bière tiède. Rien comme il faut. Je mange froid, je bois chaud, en plus, de la bière plutôt dégeulasse... J'ai juste envie de me poser. C'était peut-être pas l'idée du siècle de repasser devant ces foutues ruines. Bordel, Phil', tu fais chier... Le point positif, c'est que j'ai pu aider Ruth à accepter celle qu'elle est, comme j'ai accepté celui que j'étais la première fois que le Tonnerre de l'Aube a grondé. L'Illinois se souvient encore aujourd'hui de ce soir de tempête quand j'ai déchaîné mon pouvoir. A l'époque, je savais pas que je pouvais claquer à cause de ça. L'Illinois. Ma grand mère. Son garage rempli de motos et de pièces détachées. La sonnette qui vrille les tympans de tout le monde le samedi matin après neuf heures annonçant la visite de la fille de la voisine avec qui je jouais tout le temps et où je me fendais la gueule avec elle... Kitten... Ca me manque. Si je suis pas sûr de la revoir, en revanche, je suis certain d'y retrouver les bons souvenirs de mon passé... Faudra que j'y refasse un saut. C'est toujours bon pour le moral et pour la bécane de s'arrêter quelques jours... Le sourire en coin aux lèvres, je suis tiré de mes pensées nostalgiques quand j'entends du bruit derrière moi. Je plante ma fourchette en plastique dans ma boîte de pâtes et mets la main dans la poche de mon cuir, prêt à dégainer le cran d'arrêt. J'ai appris à me méfier avec le temps... Je tourne légèrement la tête, lançant un regard furtif à la personne qui arrive à ma rencontre...

- Hmm... B'soin du banc ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Feat : Scarlett Johansson
Messages : 135
Autre Identité : Black Widow

Race : Humaine
Localisation : Juste derrière toi!
Emploi : espionne, ancien agent du S.H.I.E.L.D, Avenger à plein temps.


Feuille de personnage
Pouvoirs:
Run for your life. Trust me, I'm an Anarchist.
Il était encore très tôt lorsque Natasha quitta le Manoir des Avengers, ce matin. Seul Tony était levé ; à moins qu’il eût encore passé une nuit blanche à bricoler ou tester Dieu savait quoi, et dans ce cas, la tasse de café qu’il tenait dans les mains lorsqu’elle l’avait croisé dans la cuisine n’était sûrement pas sa première. Bien entendu, curieux comme une chouette, il ne s’était pas gardé de lui demander où elle allait comme ça, ce à quoi elle avait répondu par un « Mission top secrète. » accompagné d’un sourire malicieux qui avait arraché une moue presque vexée au génie.

C’était une nouvelle mission qui attendait la russe ce jour là. Une mission bien loin d’une infiltration, et beaucoup moins amusante, aussi. Elle était reléguée au rang de recruteuse, ce qui habituellement était plutôt du ressort de ce cher Coulson, par exemple. Natasha n’était pas vraiment à l’aise pour ce genre de choses ; inciter les gens à rejoindre le S.H.I.E.L.D alors qu’ils avaient leur petite vie tranquille, sans une organisation gouvernementale sur le dos pour exploiter leurs capacités et les envoyer sur le terrain pour botter le cul de celles et ceux qui étaient considérés comme des ennemis. Sans leur demander leur avis, sans rien leur donner d’autre que le profil des cibles, la nature de leur crime et, quelques fois, la façon de procéder. Exactement comme elle. Non pas que Natasha détestait sa situation. Parfois, elle se disait même qu’elle n’échangerait sa place pour rien au monde. Mais c’était seulement parce qu’elle avait été façonnée pour ça, et pas pour avoir une vie normale. C’était une chose qu’elle n’avait jamais connue. On ne pouvait pas vraiment dire que ça lui manquait, ou que c’était ce qu’elle désirait. Mais elle ne voulait pas pour autant inciter des gens qui vivaient leur vie normalement –ou à peu près– à tout plaquer pour devenir des super agents de terrain dans l’obligation de rester entièrement dévoués à leur métier.

L’appréhension habitait toujours l’espionne alors que le bateau accostait sur les berges de l’île d’Utopia. C’était une petite embarcation de tourisme, à bord de laquelle une vingtaine de personnes, de l’entourage des habitants de l’île, discutaient à tout va, un sourire solidement accroché sur les lèvres, décrivant le temps qui ce jour là était clément, la beauté de l’île et combien les mutants qui vivaient ici devaient être bien. Enfin pour la plupart. D’autres avaient un visage un peu plus renfermé, comme s’ils n’étaient pas enchantés de mettre les pieds à Utopia. Ces gens qui avaient encore sûrement du mal à accepter la nature de leur proche. Qui en avaient peut-être peur, aussi. Silencieuse, le regard fixé sur l’eau étincelante sous le soleil, Natasha patientait calmement. Sa tête couverte d’un chapeau fedora sombre, ses yeux cachés derrière des lunettes de soleil, elle cherchait comment aborder sa cible. Aster Blake. Garçon apparemment très indépendant et attaché aux membres de son groupe tout autant qu’à sa Harley. Possèdait une mutation qui lui permettait, selon les observations du SHIELD, de faire jaillir des éclairs de ses mains, et de courir à une vitesse inhumaine. Obligé de limiter l’utilisation de ses pouvoirs à cause de problèmes de cœur. Famille en vie mais avec laquelle il ne semblait entretenir aucun contact. Anarchiste échoué sur Utopia. Seul et apparemment pas facile à convaincre. Natasha ne l’avait pas encore rencontré et pourtant il lui plaisait déjà bien, ce garçon.

La rouquine suivit le mouvement lorsque tout le monde à bord débarqua, d’un pas calme. Les mains dans les poches de son trench beige, Natasha se mit en marche. « Où est-il ? » demanda-t-elle d’une voix neutre. « Nous l’avons en visuel. Au Nord-Ouest, près d’un dispositif de restauration rapide. (Natasha leva les yeux au ciel. Les nouvelles recrues et leur vocabulaire…) Facile à repérer. Il occupe un banc. Il est seul. » Sans rien répondre, Natasha mit fin à la communication d’une pression sur son oreillette et prit la direction indiquée. Effectivement, deux minutes plus tard, son chemin l’amenait devant un banc sur le dossier duquel était assis un jeune homme au blouson de cuir portant un logo, probablement celui de son groupe. Eagles of Anarchy. Sympa. Ce qui fut moins sympa en revanche fut le mouvement furtif mais facilement repérable pour Natasha qu’il effectua pour plonger la main dans la poche de son cuir, pour y attraper l’arme qui devait s’y trouver. Méfiant et armé, ça aussi elle le savait. Tout en contournant le banc pour entrer dans son champ de vision, Natasha retira ses lunettes de soleil mais ne prit même pas la peine de lever les mains en signe d’innocence. « Tu peux laisser ton flingue là où il est, je ne suis pas là pour t’agresser. » se contenta-t-elle de dire, le plus calmement du monde, avant de s’asseoir à côté d’Aster. Elle ne prit pas non plus la peine de se présenter ; il l’avait probablement reconnue. Il était difficile de ne pas être reconnue sans artifices pour se métamorphoser depuis que son visage avait été montré au monde entier lors de l’invasion des Chitauris menée par Loki. Natasha se contenta de sourire en désignant la fringante moto du jeune homme, et tourna la tête vers lui. « Jolie bicyclette. »
crackle bones


That was hell of a smile she had. Most men probably did a lot of stupid things for one of those. And she probably gutted them with a stiletto without changing her expression.

  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Feat : Vinnie Woolston
Messages : 66
Autre Identité : Dawn Thunder

Race : Humain
Localisation : Sur sa moto
Emploi : Biker


Feuille de personnage
Pouvoirs:

Si y a bien un truc que j'ai appris en vivant sur ma bécane et en parcourant les routes des States, c'est de toujours me méfier de quelqu'un qui arrive derrière soi, que ce soit furtivement ou pas. Une balle ou un couteau dans le dos, c'est très vite arrivé. J'ai le pouce qui a sorti la lame de Géraldine avant même d'avoir adressé un mot à la personne qui arrive derrière moi. Je vois d'ailleurs cette dernière plus en détails. Une femme avec un trench coat beige faisant doucement penser à un dealer de drogue. Surtout quand on voit qu'elle a un chapeau et qu'elle enlève ses lunettes de soleil. Ca sent pas bon. Elle me dit ne pas être venue pour me faire chier. Venant  d'une nana qui a l'air d'être la personne la plus louche juste derrière le mec au grand imperméable et aux lunettes de soleil qui attend à la sortie de l'école primaire alors qu'il a pas de gosse à venir chercher... Je reste méfiant. Elle s'installe à côté de moi, comme une personne civilisée : Sur le banc. Je la domine par la hauteur, étant quand à moi, sur le dossier. Je profite d'ailleurs d'une belle vue sur un décolleté. C'est quand elle tourne la tête vers moi que je vois ses yeux verts, une bouche pulpeuse et quelques mèches de cheveux d'un beau roux... Je réponds à son compliment par un autre qui aurait plutôt été signé Tobias dans d'autres circonstances, mais après tout, ça reste un compliment...

- Merci... T'es pas mal non plus. T'as d'beaux yeux, tu sais ? Hmmm... Tu permets ?

Je cerne le regard avant de poser ma main sur son chapeau pour l'enlever progressivement. Elle me laisse faire. Elle doit se douter que je lui ferai pas de mal. Probablement parce que j'ai rangé la lame de Géraldine et enlevé la main de ma poche... Je vois. La personne qui m'offre une belle vue sur son décolleté élégant et sur sa gueule d'ange est en fait la Black Widow. Natasha Romanoff de son nom civil américain... Espionne du SHIELD et membre à part entière des Avengers, sans compter d'être une nana que bien des mecs voudraient dans leur plumard. Je suis pas de ceux là, mais à mon avis, elle en a déjà à la pelle, elle en a sûrement pas besoin d'un de plus... Je pose le chapeau entre nous. J'aime pas les conversations où l'autre montre pas qui il est. Je commence cette dernière par une petite plaisanterie, comme j'ai l'habitude de faire.

- Columbo est dev'nu bien sexy...

Je prends une gorgée de ma bière avant de lui tendre. J'ai pas de vodka sous la main, mais je suppose que lui en proposer aurait été affreusement raciste... Et puis après tout, je suis sûr qu'elle boit de la bière depuis qu'elle a posé le pied sur le sol américain...

- Une membre des Avengers qui arrive sur Utopia pour voir un mec comme moi et le complimenter sur sa bécane... J'ai l'impression que c'est pas réel... Mais j'suppose que Black Widow se déplace pas pour signer des autographes et faire des photos avec ses fans... J'me trompe ? Dommage, mon p'tit frère est fan de toi, il collectionne toutes les photos de toi et fait même des montages... C'est con, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

Run for your life. Trust me, I'm an Anarchist. - Ft Natasha Romanoff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avengers Now :: Utopia-