compteur


 

Partagez | .
 

 Et si le monde n'était plus aussi sûr ? [PV Stark]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Modérateur
Feat : Bradley Cooper
Messages : 1409
Race : Mutant
Localisation : New York
Emploi : Aucun


Feuille de personnage
Pouvoirs:



Allongé sur le lit de sa cellule, William attendait patiemment que quelqu’un daigne enfin  venir à lui. Prisonnier depuis plus d’une vingtaine d’heures, personne d’avait pris la peine de venir l’interroger, après tout c’était pour cela qu’il était ici. Ayant librement suivi les avengers après les mésaventures ayant eu lieu lors de l’anniversaire de Stark, William avait espéré pouvoir parler en faveur de sa protégée. Mais au lieu de cela, il s’était retrouvé dans cette boite blanche.
Munie d’un unique lit au matelas pas spécialement confortable, la pièce était baignée dans une vive lumière provenant d’un puissant néon fixé au plafond. Après plusieurs heures d’enfermement, William s’était rendu compte que ses pouvoirs n’avaient aucun effet ici, il ignorait comment cela était possible, mais il était capable de faire appel à ses facultés. Il comprit alors que ces cellules étaient conçues pour des êtres comme lui. Il ne comprenait pas pourquoi les Avengers usaient de cette technologie, après tout n’étaient-ils pas eux non plus des êtres possédant des pouvoirs ?

Si son être était coincé dans cette cellule, ses pensées elle allait vers Amy ainsi que vers Barton. Il ne connaissait pas bien ce dernier, mais ayant déjà travaillé côte à côte, il savait à quel point le vengeur pouvait être indispensable pour l’équipe dont il faisait partie.
Il repensait sans cesse aux actions menées par Amy, ou plutôt Aiden. William avait beau se repasser la scène dans sa tête, il ne savait pas pourquoi il n’était pas intervenu pour stopper Amy. Avait-il eu peur de lui faire du mal ? Sans doute pas, des vies étaient en danger après tout, cela ne l’aurait pas retenu. Avait-il peur de ne pas avoir assez de force ? Absolument pas, il connaissait les points faibles de sa protégée, et les facultés qu’ils avaient à ce moment l’aurait grandement aidé. Non, il ignorait totalement la cause de sa réaction, ou plutôt son absence de réaction.


______________________________________________


- La veille au soir –

Amy venait de s’effondrer au sol, quelques instants plus tôt, elle avait libéré Barton de ses griffes ténébreuses. Alors que tout le monde semblait s’activer rejoignant le vengeur à terre, William lui se dirigea vers sa protégée. Cette dernière avait perdu connaissance. Les pouvoirs d’Aiden avaient dû la vider totalement. Même si ce qu’elle venait de faire était impardonnable, il tenait trop à elle pour l’abandonner à nouveau.
Voyant son visage doux et serein, on n’aurait pas dit que quelques instants plus tôt elle était en train de déchainer les enfers sur terre. Il avait su dès qu’il l’avait pu à cette soirée que cela n’augurait rien de bon, mais il avait jugé sa protégée assez saine d’esprit pour ne pas s’attaquer aux Avengers. Mais manifestement, il avait eu tort, ou plutôt non, en un sens il avait raison, ce n’était vraiment elle qui les avait attaqués, mais Aiden. Mais William savait que jamais l’entité n’aurait attaqué les Avengers si cela n’était pas un souhait, refoulé ou non, d’Amy.

Peu de temps après, Barton fut évacué et alors que William espérait pouvoir emmener Amy loin du tumulte, que les Avengers auraient compris qu’elle n’était pas elle-même, mais Stark brisa cet espoir. Le milliardaire ordonna que sa protégée soit emmenée et emprisonnée.
William faillit alors se rebeller contre ce groupe qu’il respectait. Et alors que les flammes commençaient à danser dans ses yeux, bien décidé à défendre Amy, il se ravisa voyant l’androïde et l’étrange sorcière approcher. Il ne pouvait décemment pas créer d’autres problèmes, son seul moyen pour faire entendre raison aux Avengers était de rester calme et pacifique. Lorsque Stark ordonna que lui soit également emmené, il ne protesta pas voyant là une occasion d’expliquer la situation.


______________________________________________


Lorsque la porte s’ouvrit enfin, ce fut pour dévoiler deux gardiens. William ne put savoir s’ils appartenaient au SHIELD ou faisait partie d’une organisation proche des Avengers. Quoi qu’il en soit, le guerrier fut mené jusqu’à une salle, qui à son aspect était clairement faite pour un interrogatoire. William fut placé sur une chaise face à la porte. Comme un véritable cliché un immense miroir ornait tout un mur, bien sûr il s’agissait là d’une vitre teintée menant à un observatoire pour toute personne désirant suivre l’échange qui allait avoir lieu.

Sans grande surprise, William attendit ainsi de longues minutes, voyant qu’il ne pouvait toujours pas avoir accès à ses pouvoirs, il patienta calmement. Mais il fallait bien avouer que cette situation commencer légèrement à le mettre hors de lui, la patience n’était son fort et être ainsi enfermé avait tendance à lui rappeler de mauvais souvenir, tel que sa fuite d’Égypte quelques années plus tôt, ou encore sa lutte contre Hydra sur cette île dans le pacifique.





Dernière édition par William Cooper le Dim 1 Nov - 16:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Feat : Robert Downey Jr
Messages : 138
Autre Identité : Iron Man

Race : Humain
Localisation : New York
Emploi : Vengeur, consultant SHIELD, CEO de Stark Industries , co-leader des Vengeurs


Feuille de personnage
Pouvoirs:

   

   
No good cop bad cop game

Will & Stark

 
Affronter la horde de journalistes, clore cet incident, sécuriser la zone, faire en sorte que Banner soit en sécurité avant toutes choses et briefer Steves sur les récents évènements, Tony n'avait pas eu une minute à lui, ni même une minute à consacrer à Morphée. Il s'était simplement résolu à s'injecter une dose d'adrénaline à défaut d'avoir assez de litres de café et avait poursuivi jusqu'au petit matin ses actions afin de limiter les effets néfastes que les invités surprises avaient laissés. Il n'avait honnêtement pas pensé que son anniversaire serait mémorable dans tant d'esprits et il aurait préféré que cela n'arrive pas. Cela lui apprendrait à inviter tout New York sans demander réellement de filtrage. Sa grandeur l'avait conduit à mettre en danger les personnes qui lui tenaient à cœur....encore une fois. Il semblait qu'il était incapable d'apprendre de ses erreurs.Clint avait failli en mourir, Natasha ne le quittait guère. Tony avait rejoint les seins après avoir pu souffler. Il s'était posté au pied du lit de Barton. L'archer n'avait pas bonne mine, mais au moins était vivant. Dans la station de soins intensifs du manoir, il n'était pas le seul patient. En isolement se trouvait son bourreau. Le génie la gardait dans sa vision périphérique, juste au cas où. Il n'était pas sûr de ce qui s'était passé, mais les pouvoirs de la demoiselle lui rappelaient étrangement une sensation de vide qui aurait pu lui donner le vertige. Sans mot dire, il restait là, les bras croisés, pensif, en regardant la poitrine de Clint s'élever et s'abaisser dans un mouvement régulier.Il n'osait pas appeler Laura, sans doute Natasha l'avait déjà fait, ou peut-être pas, ils n'avaient pas encore eu l'occasion de parler des contacts en cas d'urgence, s'il fallait ou non en faire part à sa femme. Sa femme, et dire que Tony n'y croyait toujours qu'à moitié. Le temps avala les heures plus vite que prévu. Il prit congé et daigna prendre des nouvelles de la fameuse Amy avant de se rendre en cellules.

Oui il avait fait attendre Will et si ce n'était pas réellement son attention, car sa vie n'était nullement en danger, cela servait son but. Le fatiguer et l'irriter pour avoir des réponses plus rapidement. Armé de deux cafés serrés, Tony pénétra dans la salle d'interrogation. Rogers s'était proposé de le faire, mais Tony avait refusé. C'était une tâche qui lui incombait, c'était sa responsabilité. Il se sentait coupable de ne pas avoir pu protéger Clint, il devait faire en sorte d'avoir des réponses pour lui à son réveil. Il s'assit en silence. Les questions banales d'identité ne seraient pas posées, tout simplement parce qu'il avait déjà toutes les données sur l'homme en face de lui. Il glissa un des goblet vers lui et s'enfonça dans sa chaise. « Avant toutes choses. Votre amie est dans un état stable, elle est dans un coma pour l'instant, très affaiblie, mais reçoit les soins nécessaires» informa-t-il Cooper. « Je sais que vous n'êtes pas notre ennemi, mais il me faut des réponses. Vous répondez à mes questions, vous serez dehors dans 20 minutes. Alors si vous commenciez par me dire comment vous connaissez Amy et comment l'avez-vous appelé , Aiden ?»


© TITANIA, modifié Dribbly





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur
Feat : Bradley Cooper
Messages : 1409
Race : Mutant
Localisation : New York
Emploi : Aucun


Feuille de personnage
Pouvoirs:


Et si le monde
n'était plus aussi sûr ?

La porte s’ouvrit enfin… William ne savait pas jusqu’alors qui allait l’interroger, il avait espéré un moment que ce serait un membre du SHIELD avec qui il avait travaillé ou bien même Captain America, en chef de ce groupe disparate qu’étaient les Avengers et ancien militaire, Rogers était le mieux placé pour mener un interrogatoire. Quelle ne fut pas sa surprise de voir le milliardaire entrer dans la salle avec deux gobelets de café en main.
À voir les cernes qu’arborer le savant, ce dernier n’avait pas dut dormir de la nuit sans doute occupé à régler quelques problèmes liés à la soirée qui avait mal tourné ou bien à veiller Barton. William s’en voulait de ne pas avoir réellement agi contre Aiden, de l’avoir laissait faire. Il aurait pu empêcher ce qui était arrivé à Barton, il savait qu’il aurait dû faire sortir Amy de là dès l’instant où il l’avait aperçu.

Prenant l’un des cafés, il but une gorgée tout en écoutant son interlocuteur. Il s’attendait à voir le milliardaire hors de lui, mais le fait qu’il l’informe directement de l’état de santé de sa jeune protéger, sans qu’il n’ait besoin de le demander, l’étonna énormément. Stark avait-il compris qu’Amy n’était pas directement responsable du drame s’étant déroulé ? La savoir en bonne santé, bien que dans le coma, rassurait l’ancien archéologue. Il ne pouvait rien faire pour elle en l’état actuel des choses, mais il espérait pour se rendre à son chevet pour la veiller et s’assurer qu’elle reçoive les meilleurs soins. Se sentir coupable de ce qui lui arrivait était un doux euphémisme, il l’avait toujours pensée assez forte pour contrer Aiden, les enseignements qu’il lui avait prodigués n’avaient manifestement pas suffi.

« Ma rencontre avec Amy est… Comment dire anecdotique. Ça a commencé par elle cherchant à me faire la peau. J’ai appris à la connaitre et  à lui faire confiance, ce n’est pas elle le problème… c’est Aiden. »

Il savait qu’Amy n’approuverait pas ce qu’il s’apprêtait à faire, mais s’il y avait bien des personnes pouvant comprendre ce qu’elle vivait c’était bien les Avengers, enfin surtout un certain monstre vert. Mais la rancune qu’elle avait envers eux était ce qui avait permis à Aiden de prendre le dessus.

« Je ne sais pas vraiment comment définir l’existence d’Aiden… Amy ne souffre pas d’un dédoublement de personnalité, Aiden est un parasite Il vit en elle à ses dépens, je ne sais pas tout à fait ce qu’il est, mais je on peut dire qu’il est ce qui se rapproche le plus des ténèbres. »

Buvant une autre gorgé de café, il cherchait au mieux ses mots pour faire comprendre à Stark qu’Amy n’était pas responsable de ce qu’il s’était passé.

« Il se nourrit d’elle et grossis à mesure où elle devient forte et ça malheureusement je ne l’ai compris que bien trop tard. Je l’ai entrainé pendant des mois, je tentais de lui apprendre à se maitriser afin de repousser Aiden, à le garder enfermé, mais manifestement j’ai échoué. Je pense Aiden devient plus fort cela les sentiments qu’éprouve Amy, et la colère qu’elle a ressentie en vous voyant tous à permit à Aiden de prendre le contrôle. Elle n’a jamais voulu m’expliquer d’où cette rancune provenait, mais une chose est sûre, Aiden s’est servi de sa haine envers vous, les Avengers, pour gagner en puissance. »

Il n’avait aucun moyen de savoir si Stark allait le croire, mais il espérait vraiment que les Avengers aideraient Amy à reprendre le dessus au lieu de juste l’enfermer quelque part.

« Que va-t-il advenir d’elle désormais ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

Et si le monde n'était plus aussi sûr ? [PV Stark]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nous avions créé notre monde. C’était nous contre eux. - EZRA'
» Blade Ranger- Ouais mais le monde n'était pas en feu! (u.c)
» Balade clandestine dans Shibusen [Musashi / (Zeus?)/ Blair]
» « Le monde est un théâtre, mais la pièce est mal distribuée. » • Alix&Holden
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avengers Now :: Manoir des Avengers-