compteur


 

Partagez | .
 

 Straight from inside

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Feat : Jeremy Renner
Messages : 72
Autre Identité : Hawkeye

Race : Humain
Localisation : New York, au sommet d'un building
Emploi : Agent du SHIELD ; Membre des Avengers


Feuille de personnage
Pouvoirs:

straight from inside
Everything in life's subject to change, change whip, change grind


Les missions sous couverture, ce n’était pas tellement mon style ni ce que je préférais dans ce que je faisais. C’était pour Natasha ces choses-là, pas pour l’archer que j’étais. Mais agent du SHIELD oblige je n’avais pas posé plus de questions quand le dossier avait atterri dans mes mains m’étant simplement contenté de hocher la tête à Maria Hill et me détourner pour l’étudier plus en profondeur. Certes c’était une mission qui pouvait paraître simple et ennuyeuse de faire de la couverture quand les missions d’équipe avec les Avengers étaient deux fois plus excitantes, mais le nom d’Hydra était revenu de multiples fois et ça, c’était une très bonne excuse pour y participer. Nous avions traqué Hydra un bon moment avec les autres Avengers avant d’enfin trouver ce qui nous intéressait tant, le sceptre de Loki. La suite n’était pas vraiment une fierté et je ne la mentionnerais pas. Il n’empêche qu’une mission pour soutirer des informations précieuses à Hydra, c’était tentant. J’avais donc pris du temps pour étudier le dossier et ma première surprise avait été l’identité de mon ‘’partenaire’’ de mission. Je ne le connaissais pas, j’aurais cru qu’on m’aurait assigné Natasha ou même un autre agent, mais il n’en était apparemment pas. Peu importait, s’il était efficace et subtil pour une telle mission alors tout irait bien.

Ce qui c’était passé en Sokovie avec Ultron avait été une terrible épreuve, pour tous. Que ce soit pour les Avengers ou même la population. Plus que jamais j'avais appris que n’importe qui était vulnérable et parce que je n'’étais pas aussi puissant que Thor ou Hulk, je devais faire deux fois plus d’effort pour aider les autres dans ce que faisais, innovant toujours plus pour une meilleure efficacité. J'avais  ma raison de vivre, j'en avait trois exactament et bientôt quatre désormais, à l’abri dans une ferme loin d’ici. Les infos en parlait, que ce soit ici ou à l’autre bout du monde, en mal. Ils ne savaient rien, absolument rien de ce qu’il s’était réellement passé. Bruce n’avait pété un câble que parce que la Sorcière Rouge s’était trouvée du mauvais côté et contrairement à ce que le monde pensait il n’était pas consciemment responsable de ses actes au Wakanda. Mais depuis quand les médias transmettait réellement les bonnes informations ? Avec tout ce qui s’était passé ces dernières années on n’avait une version claire et précise des évènements que lorsqu’on y était directement plongé. J’arrivais à prendre du recul, à trier les informations qui parvenaient et à me faire mon propre avis. J’avais été acteur de la plupart de ces évènements, je savais exactement ce qu’il s’était passé. On pointerait très certainement Stark du doigt et oui il était responsable. Mais depuis quand la science ne prend pas de risques pour faire du progrès ? La médecine n’a considérablement été améliorée au début du siècle que grâce aux expériences que les nazis avaient faites durant la Seconde Guerre Mondiale. Derrière chaque beau progrès ou amélioration il y a une part d’ombre, on en a tous une et celle de Stark était ressortie, ayant été réincarnée en la personne qui pouvait plus ou moins être Ultron. Tel était mon point de vue. Je savais qui était le responsable, mais je ne le blâmais pas, car, j’en étais persuadé, il avait reconnu silencieusement son erreur et il nous avait aidés à défaire le despotisme incarné par Ultron. Mais comme souvent le monde interprétait mal.

Mais ce n’était plus le moment d’y songer de nouveau. Mon reflet me souriant en coin je portais ma main au nœud de ma cravate pour en resserrer légèrement le nœud et épousseter une dernière fois mon costume de soirée. M’éloignant ensuite sur la voiture qui m’avait amenée jusque ici je me retournai vers l’entrée de la grande propriété qui s’élevait devant moi. C’était un bâtiment relativement imposant dont le hall ressemblait à ceux semblables devant les grands muséums. Une belle architecture et des sculptures anciennes. La gente milliardaire grande amie de notre hôte était déjà flanquée à l’intérieur les quelques retardataires montant les marches jusqu’à la soirée mondaine qui prenait place dans ce hall richement décoré. Tels étaient les goûts de Richard Walter, grand milliardaire américain ayant hérité de la fortune de sa tante ou grand-mère éloignée il y a de cela de nombreuses années, mettant ceci à profit dans des agences immobilières dans tout le pays et à l’étranger, ce genre de trucs ennuyeux que faisaient la plupart des milliardaires, pas mon style et il pouvait être ça ou directeur d’un centre de prostitution c’était pareil, je m’en fichais royal. J’étais là parce qu’il avait des informations sur Hydra, des infos importantes qu’il ne fallait surtout pas laisser s’échapper. Je n’allais pas créer un massacre et alerter tout le monde. Toutes les infos requises se trouvaient dans son ordinateur personnel dans son bureau situé au centre de la propriété là où bien évidemment les invités n’étaient pas conviés, sinon ce n’était pas drôle. Il fallait faire preuve de talent et d'énormément de patience. Heureusement je ne sortais jamais sans quelques armes de prédilections. Vérifiant les boutons de chemise à mes deux poignets je jetai un rapide regard alentour croisant enfin celui que je voulais, une brève seconde durant laquelle j’avais à peine hoché la tête, commençant à monter les marches.

Edward Croft, c’était mon identité du jour. Banquier de réputation dans l’ouest du pays j’avais fait fortune grâce à mon talent de persuasion et calculateur pour prévenir les courants de la bourse les chutes financières, développant ainsi  ma richesse. Quelque chose dans le genre. Je ferais au feeling si on me posait des questions, comme d’habitude. Walter n’était pas quelqu’un de dangereux ni de très recherché, il avait une sécurité mais pas réellement de vrais ennemis. La sécurité à l’entrée était donc assez minimisée et mes quelques armes étaient passées sans problème au contrôle. Merci Stark pour la signature énergétique faible. Le hall était assez grand pour accueillir les dizaines d’invités, les tables de buffet, l’orchestre et le reste, plutôt bien décoré, le reste gravé dans la pierre blanche. C’est avec aisance que je me faufilai dans la masse, restant à une distance respectable de celui qui me servait de coéquipier de mission ce soir. Un certain William Cooper. Je n’avais pas eu le temps de faire davantage connaissance avec, mais j’espérais sincèrement qu’il était compétent. En attendant il fallait se fondre davantage dans la masse. Deux mecs qui ne boivent pas, ne mangent pas, ne discutent pas, ne dansent pas, c’est louche. J’entrouvris les lèvres pour parler à voix basse dans le petit micro caché dans le col de ma chemise, personne ne faisant réellement attention à moi. Tout le monde parlait et la musique couvrait les bruits de fond. « Fondez-vous dans la masse, parlez à des gens, faites ce que vous voulez, on doit paraître le moins suspect possible. On entrera en action à… » Je regardais rapidement ma montre. « Vingt-deux heures. Il vous reste un peu plus d’une heure pour vous détendre, restez sobre. » Je m’approchai du buffet et abordai la serveuse d’un clin d’œil. « Vous auriez un martini ? Assez petit ? » « Bien sûr Monsieur... » « Croft. » Elle me sourit et servit mon verre alors que je jouais le séducteur professionnel, prenant le verre dans une main, l’autre se cachant dans ma poche. Je me détournais du bar et laissai mon regard se balader sur l’assemblée pour repérer ce qui pourrait servir pour le reste de la soirée.




i'm dancing with the demons in my mind
leave this fairy tale we fucked 'cause we both need to breathe. I believe if a man could fly I'd be just like a bird, trying to escape from your lies and the truth would never die, it would be just like I remembered when you swallowed my pride. + ©️ ms.palmer

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur
Feat : Bradley Cooper
Messages : 1409
Race : Mutant
Localisation : New York
Emploi : Aucun


Feuille de personnage
Pouvoirs:




William avait passé le hall d’entrée sans réelle difficulté, la couverture qu’avait au point le SHIELD pour lui avait fonctionné. C’est ainsi que Ewan Erikson, un noble anglais issu d’une vieille famille d’aristocrate, fit son entrée sur la scène. Les petites lunettes rectangulaires qu’il portait pour l’occasion lui avaient fourni par le SHIELD, permettaient de filmer tout ce qu’il voyait. Le film était alors envoyé en direct à leur contact le plus proche qui donnait des informations à William en fonction de qui il avait en face de lui.
L’immense hall d’entrée offrait une vue incroyable sur les étages supérieurs. La villa devait comporter trois étages sans compter les sous-sols. Cela allait compliquer leur mission, ils allaient devoir faire vite et être efficaces pour retrouver les documents dans une telle superficie.

Cette mission lui avait été confiée par le SHIELD, ce dernier avait fait appel à lui afin de contrecarrer les plans d’Hydra. Si dans un premier temps il avait refusé tout contact avec le SHIELD, il s’était vite rendu compte qu’avoir quelques contacts dans l’organisation allait lui être utile.  Mais si en général on ne faisait pas appel à lui, souvent car il y avait des personnes plus expérimentées et en qui ils pouvaient avoir plus confiance, et sur ce coup-là, William se demandait encore pourquoi ils lui avaient demandé de venir.
On le briefa rapidement avant de le mettre dans un avion. Il découvrit pendant le vol tout ce qu’il avait à savoir sur l’affaire et surtout qui allait être son coéquipier. Barton, ce nom lui était inconnu, il ne l’avait jamais croisé lorsqu’il avait vécu à bord de l’héliporteur du SHIELD, mais en apprenant qu’il avait participé à la bataille de New York en tant qu’Avenger, il ne pouvait qu’avoir du respect pour cet homme. Ainsi donc il faisait équipe avec l’un des légendaires Avenger. Si jamais Amy apprenait cela, elle l’étriperait surement.
À cette dernière pensée, William ne put s’empêchait de sourire.

Comme pour couper toute pensée parasitaire, Barton le contacta via les oreillettes qu’ils avaient. Se fondre dans la masse, voilà qui ne devrait pas être bien compliqué. Habitué à ce genre de réception, bien que les personnes présentes fussent nettement plus riches et célèbres que celle des réceptions qu’il avait pu faire. William pouvait tout de même parfaitement de fondre dans la masse.
Croisant furtivement le regard de Barton, William hocha la tête pour lui faire comprendre qu’il avait compris. Pas encore très habitué à ce genre de technologie valait mieux parler le moins souvent en présence d’autres personnes.
C’est ainsi qu’Ewan Erikson, attrapa un verre de champagne sur un plateau qui passait par là et entreprit de s’aventurer dans ce monde étrange qu’était le cercle très fermé des milliardaires.
Portant la coupe à ses lèvres il observa les différents convives présents, à chaque fois l’agent de logistique qui voyait la salle via les lunettes lui présentait lesdits convives. Finalement, l’attention de William se porta sur Richard Walter l’hôte de la soirée. S’avança vers lui et les autres convives présents, il écouta discrètement la conversation qui se jouait et décida du meilleur moment pour finalement approcher l’homme.

« Monsieur Walter, c’est un plaisir de vous rencontrer. Cette réception est particulièrement bien réussie. »

Se tournant vers les autres convives, il entra automatiquement dans la discussion, profitant d’un sujet qu’il connaissait sur le bout des doigts : l’Égypte Antique et les diverses expéditions menaient au court du dernier siècle. William comprenait enfin pourquoi le SHIELD avait demandé son aide, ancien égyptologue, William avait fait de cette passion son métier et il était un expert en la matière. Richard Walter semblait être un passionné de tout ce qui touchait à l’antiquité, chose que le SHIELD n’avait étrangement pas dévoilée à William.
La discussion battait son plein, jusqu’à ce qu’un des vigiles vienne les déranger. Murmurant à l’oreille de Walter. William qui par chance possédait encore les pouvoirs de son amie, actuellement dans le coma, put entendre ce qu’il lui avait dit. Ainsi donc, ils avaient détecté des irrégularités dans la liste des invités et quelqu’un s’était semblé-il introduit dans le système de sécurité.
Tentant de ne rien ne montrait William sut que la mission allait être tout de suite bien plus compliqué. Leur hôte s’excusa avant de les laisser et disparut quelques secondes plus tard dans un couloir menant sans doute à la salle de contrôle. William vit mine d’aller se chercher un autre verre pour faussé compagnie aux autres convives et contacta Barton via l’oreillette.

« On a un problème, ils ont détecté des irrégularités. Je pense qu’ils savent qu’il y a des intrus. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Straight from inside

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Narry Potter [Spoiler Inside]
» The Straight Edge's Locker Room
» Les Gros Cons ! (Humour suisse inside)
» Every single one of us has a devil inside [pv Ab']
» I saw the life inside your, eyes - Cassia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avengers Now :: Reste des USA-