compteur


 

Partagez | .
 

 La rencontre du jour!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
Super!


Je me réveillais difficilement ce jour-là. Non pas que je sois paresseuse, attention. Mais suite à l’attaque des Kree, il avait fallu reconstruire. Il faut reconstruire. Ce qui était un endroit idyllique pour les miens ressemblait à un champ de ruine et cela me brisait le cœur. Beaucoup d’entre nous avaient péri, beaucoup d’autre n’avez aucun endroit pour vivre. Alors, après mes journées de boulot, peu fatigante avouons-le, j’aidais comme je pouvais à la reconstruction. Ce qui est pratique avec nous autres mutants, c’est que les travaux prennent moins de temps que pour les humains. Enfin toujours est-il que je devais me lever, mais les travaux m’exténuaient. J’étais clairement faible comme mutante. Je le savais. Et c’était d’autant plus visible que la vieille, on m’avait clairement demandé de ne plus venir. Ayant perdu e contrôle sur mon pouvoir, j’avais créé des complications inutiles dans un moment pareil. Et je m’en voulais. Beaucoup.

Je sortis du lit en m’étirant, laissant le drap glisser sur ma peau nue avant de me diriger dans la salle de bain et de prendre une douche rapide. J’allais être en retard. Tant pis pour le café. Je mis une robe beige, simple, et m’attacha les cheveux en une tresse rabattu sur mon épaule. Une paire de ballerine noire et voilà ! Une jolie surveillante de lycée. Un coup de crayon sous mes yeux si particulier et je fermais la porte de mon appartement en enfilant une veste de tailleur noire. Dehors il faisait beau. Bon. Un peu frais, mais il n’était que sept heure quarante cinq. Quoi ? Déjà ? Nom d’un hobbit !!! Je me mis à courir pour arriver à l’heure. Alors que le chemin me prenait habituellement quinze bonnes minutes, je n’en mis que cinq. Heureusement. J’arrivais juste à temps pour accueillir nos étudiants. Bien que la tension soit encore palpable, il ne restait plus beaucoup d’élève à guetter le ciel en signe de représailles. La section psychologique du lycée avait eu beaucoup de travail ses dernier temps, pas tant par l’invasion, mais surtout suite aux pertes essuyées. Le lycée, comme ailleurs sur l’île, avait subi beaucoup de dégâts et les pauvres enfants étaient terrifiés. Après tout, en plus de leurs maisons, le lycée était un endroit auquel on attachait beaucoup de sécurité. Et les deux volant en éclat du jour au lendemain avaient de quoi ébranler toutes leurs certitudes... Pauvres enfants....

La journée se passa sans heurt. Enfin, comme une journée dans un lycée plein de jeune apprenant à vivre normalement avec leurs pouvoirs. Je quittais mon boulot vers dix-sept heure trente et décidais de prendre la direction pour la bibliothèque. N’ayant jamais pu finir mes études à la suite des catastrophes en chaîne que notre mon a subi, je faisais tout pour ne pas rester avec le niveau d’une adolescente de quatorze ans. Ainsi, soir après soir, ou dès que j’avais un moment de libre, j’allais lire à la bibliothèque, non pas des romans à l’eau de rose, mais des livres d’apprentissages. Des essais, des livres d’histoires... Bref tout pour que je sois apte à m’en sortir. Mais c’est bien plus facile à dire qu’à faire. Alors que je tournais au coin d’une rue, évitant de justesse un mutant qui dégageait la route des débris, je fus percutée par un homme, brun, grand. Tandis que je l’observais, je pris conscience que j’étais le fessier au sol. Flute ! Ma robe !!! Je me relevais en lançant un regard assassin à l’homme qui venait de causer ma chute.

-La prochaine fois, met tes lunettes au lieu de foncer dans les gens comme ça ! Tu as bousillé ma robe !!!

Oui bon. J’agissais comme une peste, mais d’un monde où la loi du plus fort régnait, je n’avais pas vraiment le choix. Je ne voulais pas finir écrasée. Et je ne pourrais pas en soi. Cette pensée me tira un léger sourire en coin. Alors, je me plantais devant «percutman », croissant les bras sous ma poitrine, le défiant du regard. Voyons de quoi tu étais capable mon beau...


(c) fiche par ocean lounge
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



 ❝La rencontre du jour!❞
~Anthéa Allister~




Encore une journée comme les autres depuis l'attaque des Kree. Utopia se remettait lentement mais surement de cette mésaventure et tout le monde était mis à contribution. Lui même avait pris en charge, une fois son coccyx remis de ses aventures, la restauration de la Grande Bibliothèque d'Utopia. Malheureusement la propriétaire avait eu moins de chance que d'autre et avait succombé à une pluie de gravats. Une bonne partie des livres avaient été endommagés ainsi qu'une partie des autres médias et interfaces interactifs présents dans les locaux pour aider à l'apprentissage ou au visionnage des différents documents. Autant dire que les renouveler ou les réparer prendrait du temps et de l'argent. Fort heureusement on était dans une ville où les mutants étaient très présent et il devait bien y en avoir dont les compétences pourraient être utiles.

D'ailleurs les travaux avaient commencé très rapidement, le bâtiment était presque complètement remis en état, il restait tout de même pas mal de travaux d'aménagement et de décoration à faire à l'intérieur. Les locaux avaient été vidés le temps que les aménagements soient fait. La semaine précédente on en été encore à disposer les différentes bibliothèques, les bureaux et à faire les différents branchements. La veille, les ordinateurs avaient pris place dans le nouvel aménagement, plus moderne. Et aujourd'hui les médias en tout genre venait reprendre leur place. Autant dire que la journée s'annoncée joyeuse. Il était à peine six heure du matin et Lilwell était déjà debout, prêt à finir sa biscotte et filer comme le vent vers la Bibliothèque. Le chargement d'ouvrages, de journaux, de magazines, DVDs, CDs et autres, devait arriver dans à peine une petite heure. Cependant en cette journée, la plupart des bénévoles ayant aidé à la restauration des locaux avaient été assigné à d'autres tâches et outre les quelques personnes s'occupant de l'extérieur du bâtiment, il n'était plus que trois pour cette grande tâche qu'était le rangement et le recensement des tous les médias. Autant dire qu'ils en avaient pour un certain temps.

7h, l'heure tournait rapidement, le demi elfe était déjà sur les lieux à accueillir les livreurs. Ceux-ci avaient d'ailleurs eu la merveilleuse idée de placer touts les médias par types dans des caisses...d'énormes caisses en bois. Fort heureusement pour Lilwell ceux-ci aidèrent grandement au transport des dites caisses jusqu'à l'intérieur de la bibliothèque. Pour l'heure notre bibliothécaire était désormais seul au milieu des caisses, ses collègues n'arrivant que dans une heure environ. Il démarra les ordinateurs, et commença à ouvrir les caisses, se retrouvant avec des documents plus ou moins classés. Il soupira avant de jeter un oeil aux nouveaux locaux. Ils avaient déjà prévu quelles parties seraient destinées à quels types de médias. Mais avant tout il allait falloir enregistrer tout ce bazar dans la base de données. Ce qui allait être non seulement long mais aussi rébarbatif. Lilwell approcha deux caisses du bureau d'accueil et mis en route le logiciel pour commencer la classification.

8h30 : Il venait à peine de terminer la troisième caisse que son premier souffre dou....collègue arriva, prétextant une panne de réveil. Un regard noir plus tard, celui-ci était assigné à la classification des magazines et journaux. Dix minutes plus tard, le dernier joyeux luron débarqua et se vit assigner d'offices les DVD's et autres médias audio visuels.

Aux alentours de 13h l'ambiance commença à se détendre, le nombre de caisses à classer diminuait d'heure en heure et d'ici deux heures Lilwell pourrait peut être enfin commencer la partie qui d'après lui était la plus amusante : le rangement! D'après lui parce que les deux autres ne semblaient pas vraiment de cet avis et attendaient avec impatience de pouvoir prendre leur pause déjeuner. Soupirant, Lilwell les laissa sortir à contre coeur tout en continuant lui même son labeur. Une fois concentré sur quelque chose rien ne pouvait le distraire, surtout lorsqu'il s'agissait de livres ou d'objets de savoir. Et puis plus vite la bibliothèque serait remise en état, plus vite les gens pourraient revenir s'instruire! Il ne revit ses collègues qu'une heure plus tard.

Vers 15h il attaqua comme il le pensait le "rangement" ou plutôt le classement des livres par thèmes et ordre alphabétique. Ca allait être laborieux, mais c'était nécessaire. De leur côté les deux autres avaient presque terminé la leurs bases de données mais il n'était pas dupe quant au fait qu'ils ne finiraient pas ce soir. Il était tenté de rester lui même jusqu'à tard pour continuer son rangement, voir entamer le reste.

Deux heures plus tard il avait déjà vidé plusieurs caisses et trier un bon nombre d'ouvrage par thème. Certes ils n'étaient pas encore sur les étagères et trônaient en grandes piles sur le sol mais il commençait à y voir plus clair. Il soupira et s'essuya le front, fit craquer son dos et regarda autour de lui. Le rangement des autres types de média ne semblaient pas vraiment avancer. Il soupira une nouvelle fois avant de regarder l'heure sur la grande pendule qui avait été accrochée au dessus de la grande porte vitrée qui marquait l'entrée du bâtiment. Il était bientôt 17h30, ça faisait déjà dix bonnes heures qu'il était le nez dans les livres, il était temps de faire une petite pause, ne serait-ce que pour aller chercher un chocolat chaud et un muffin au Starbuck du coin de la rue. Il fit signe aux deux autres qu'il revenait, pris son portefeuille et se dépêcha d'aller acheter son repas du jour avant de revenir en vitesse, comme si ses collègues avaient pu bousiller son travail en dix minutes à peine. Le problème fut qu'à ne pas regarder où il allait, il arriva ce qu'il devait arriver et il fonça dans quelqu'un. Fort heureusement le chocolat et le muffin n'eurent rien, pas de catastrophe de ce côté là, cependant la jeune femme se retrouva les fesses par terre. Il marqua un temps d'arrêt mais n'eut pas le temps de s'excuser ou de proposer son aide pour la relever qu'elle était déjà debout à lui faire la leçon. A bien y regarder la robe ne semblait pas avoir beaucoup souffert, du moins de ce qu'il en savait de l'état des robes en général, et puis elle ne s'était pas pris de chocolat chaud c'était déjà pas mal non? Il se racla la gorge voyant que la jeune femme semblait attendre quelque chose.

-Euu... Oui ...Veuillez m'excuser je suis assez pressé, j'ai une bibliothèque à organiser....  je serais ravis de payer le pressing si il faut... Vous n'aurez cas me laisser la note à l'accueil de la Bibliothèque...

Le gars se trouvant sur l’échafaudage semblait près à se mettre à rire d'une minute à l'autre. Fallait dire qu'il avait été coupé en pleine réflexion par la collision. Ce qui était assez déconcertant en soit. Finalement il sortit un deuxième muffin qui se réservé à l'origine pour une petite fin pendant la nuit et le tendit à la jeune femme.

-Tenez un muffin, pour me faire pardonner... Maintenant si vous voulez bien je suis débordé de travail...

Il mis le dit muffin trois chocolats dans les mains de la jeune femme et repris son ascension vers les portes de la bibliothèque à grand pas. Une fois à l'intérieur son regard se porta sur ses piles de livres, rien ne semblait avoir bougé tout allait bien! Il soupira et bu une gorgée de chocolat chaud.









© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Théa et Muffin Man
Idiot...


Bon je l’avoue, ma robe n’avait rien, mais par principe, je rouspétais. Si je commençais à me laisser marcher sur les pieds, les mutants en profiteraient et je passerais pour une faible. Je devais me faire une place dans un monde comme celui-ci. Et ce n’était pas gagné-gagné. Bon au moins, je ne m’étais pas pris son... Café ? Chocolat ? Thé ? Dessus. Il finit par se racler la gorge en s’excusant me proposant de payer le pressing. Nan mais... IDIOT ! Enfin c’était gentil de sa part hein, mais je ne voulais pas qu’il me paye un pressing pour une robe qui ne valait rien. Je n’aimais pas jeter l’argent par les fenêtres. Ainsi il travaillait à la bibliothèque, je le regardais d’un œil nouveau, peut-être pourrait-il m’aider finalement... Je sentis un regard sur nous et levais les yeux vers un ouvrier du bâtiment qui semblait se réjouir de la scène. Je lui lançais un regard noir pour qu’il nous fiche a paix et reportais mon attention sur le chevelu devant moi. Qui me tendait un muffin. Je restais bloquée quelques secondes à cligner des yeux, me demandant s’il le faisait exprès ou s’il était tout simplement naïf... Puis il balbutia une excuse pour finalement se sauver comme Arsène Lupin. Avec moins de classe et de charme. Ouais, bon. Comme un voleur quoi. Après m’avoir mis le muffin dans la main. Je le regardais courir presque pour retrouver la sécurité de son lieux de travail. Je me tournais vers l’ouvrier en bâtiment, le prenant comme témoin.

-Dites, il le fait exprès selon vous ou il est simplement idiot ?

L’ouvrier haussa les épaules et je pris la direction de la bibliothèque, montant les marches, songeuse. J’entrais discrètement, sachant que le silence était de mise dans un endroit comme celui-ci mais ce que je vis me fendis le cœur. Ici non plus, rien n’avait été épargné. Après un sourire de politesse aux bibliothécaires qui ne semblaient pas ravis d’être là, je me dirigeais vers mon chevelu avant de l’arrêter pour le regarder. Il avait l’air dépité, devant la masse de travail qu’il devait abattre. Je posais le muffin à côté de son gobelet Starbucks et m’approchait discrètement de lui.

-C’est triste de voir tous ses livres comme ça... Je peux peut être vous aider, pour aller un peu plus vite... Et je vous pardonnerais d’avoir gâché ma robe.

Je lui lançais un clin d’œil en me rendant compte que ma dernière phrase n’avait aucun sens. Oui enfin, je n’allais pas lui avouer que je ne connaissais rien à rien et qu’apprendre était le but de ma vie depuis mon arrivée à Utopia. J’avais bien trop honte de ne pas avoir décroché un seul diplôme, pas même celui de fin de collège... Je regardais tous ses livres et les dégâts qui avaient été causés ici et encore une fois, j’en voulus à ses montres venu de l’espace. Certes, je n’avais rien à dire, j’étais un monstre aussi. Mais un monstre qui venait et vivait sur cette planète. J’attendis patiemment la réponse de Muffin Man.






Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



 ❝La rencontre du jour!❞
~Anthéa Allister~





Il entendit distraitement la porte de la bibliothèque s'ouvrir puis se refermer et manqua de sursauter lorsqu'il entendit la voix de la jeune femme qu'il avait percuté un peu plus tôt, ou qui l'avait percuté? Peu importait puisqu'elle lui proposait son aide et semblait être un peu plus enjouée que précédemment. Il la regarda quelques secondes. Elle avait presque l'air triste à regarder cette grande salle en pagaille. Puis son regard se posa sur ses deux collègues encore en train de discuter alors qu'il y avait pas mal de travail à faire. Il soupira, il sentait que les coins magazines et audiovisuel n'allaient pas se ranger très rapidement. Puis son regard bascula vers les quelques caisses de livres encore pleine dont il n'avait encore que répertorier les ouvrages. Il soupira dépiter. A croire qu'il allait passer sa journée à soupirer à force. Il finit par reporter son attention sur la jeune femme à côté de lui.

-Je crois que ce serait une aide des plus appréciée... Je ne sais absolument pas jusqu'à quelle heure je vais rester pour tout trier mais un peu d'aide, même si vous ne restez que quelques heures ne sera pas de refus... Enfin je ne voudrais pas monopoliser votre temps... Après tout vous avez peut être autre chose de plus intéressant à faire que du rangement ?

Certes il ne voulait pas qu'elle perde son temps ici, mais d'un autre côté, il lui serait vraiment mais alors vraiment reconnaissant si elle pouvait rester ne serait-ce qu'une heure. Bon il n'allait pas la supplier non plus. Il lui fit tout de même un sourire avant de se tourner vers les piles.

-Pour l'instant le but est de trier les livres se trouvant encore dans les caisses, par thèmes et par ordre alphabétique... J'en ai déjà fait une bonne partie et les piles sont regroupées par thèmes... Si vous voulez, on peut continuer la classification par thèmes et voire le côté alphabétique après... Ce sera beaucoup plus simple après pour tout ranger sur les étagères...

Il lança un regard interrogatif à la demoiselle avant de réaliser qu'il ne connaissait pas son nom et ne s'était lui même pas présenté. Il se serait frapper le front si l'image n'avait pas déjà été mentale.

-Au fait...

Il lui tendit la main pour qu'elle la lui sert.

-Lilwell Freyson... Je suis le responsable de cette bibliothèque... encore navré pour tout à l'heure...

Le tout à l'heure ne datait que d'il y a quelques minutes mais on en était plus à ça près. De leur côté les deux collègues semblèrent remarquer que quelqu'un d'autre était présent dans la pièce et commencèrent à rire dans leur coin avant de retourner travailler suite à un regard noir de la par de leur nouveau boss.






© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

La rencontre du jour!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test
» Discours du premier ministre Alexis(jour des aïeux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avengers Now :: Utopia-