compteur


 

Partagez | .
 

 James Barnes Enchanté (Mission)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

Monsieur Barnes... Bonjour.  




Mission.




James soupira et referma la lettre qu'il venait de recevoir de la part de ses supérieurs.  Une nouvelle mission. Enfin un peu d'action après la dernière.  Il en avait marre de rester dans un endroit et de ne rien faire. Il avait l'impression de devenir fou. Ses souvenirs le hantaient, enfin, ceux dont il se souvenait et ils se posaient de plus en plus de questions. Dont il n'avait pas les réponses. Encore.

Il regarda le petit engin qu'il y a avait dans l'ordre de mission et le serra dans sa main avant d'attraper l'ordinateur qui traînait sur son lit. Il était de plus en plus à l'aise avec la nouvelle technologies même si il ne savait faire que les choses d'une facilité déconcertante.  Chercher sur internet, entrer ses identifiants dans la base de données d'HYDRA et regarder des séries et des films sur internet. Un truc de ouf ça.  Il y passait des heures, à engloutir des heures et des heures de pellicule. A son époque,  le seul truc auquel il avait accès c'était le film en noir et blanc, muet et avec les nouvelles du front et du monde durant la guerre. Il était heureux que cela ait évoluer ainsi, cela lui permettait de passer le temps sans avoir a communiquer avec les autres. En gros ours qu'il était.  

Il tapa le nom de Stark dans la base de donnée et obtint un résultat immense. Apparemment le bonhomme avait essayé de surpasser son paternel dans les inventions et autres trucs délirants qui pouvaient lui passer par la tête.  Il avait aussi passé quelques temps en Afghanistan entouré de terroristes. C'est là qu'était né Iron Man et que le SHIELD avait fait son Coming Out. Depuis, le bonhomme avait renoncé a produire de l'armement et avait veillé a ce que le monde commence à changer dans la bonne direction. Pour l'instant, rien de trop emmerdant. Mais ça c'était la pensée de James avant qu'il ne lise les précisions sur la tour Stark à New York. Une idée lui vint alors: aller se pendre tout suite... Apparemment elle était équipée d'une IA (intelligence artificielle) qui avait une espèce de vie propre. Donc si l'envie l'en prenait, il aurait droit à une reconnaissance faciale, reconnaissance de densité et de taille et il aurait droit à une atomisation dans les règles.  De plus, la tour était équipée de tout un système de reconnaissance biologique et d'un système de carte. Il allait donc devoir faire avec sans se faire repérer et avoir l'air trop louche.  

Il soupira, referma l'écran de son ordinateur et sortit de la chambre qui lui avait été donné dans une des bases secrètes d'HYDRA non loin de New-York. Il devait trouvé deux trois petites choses pour pouvoir mener à bien cette mission ainsi qu'une tenue adéquate pour pouvoir passer inaperçue dans la grande Tour Stark.

- Agent Barnes…, grimaça l'Agent en charge de l'armurerie et du secteur technologique.
- Agent Cole…, répondit James sur le même ton avec un rictus sur ses lèvres.J'aurais besoin deux trois petites choses pour partir en mission. Si je vous dis que je veux entrer dans un endroit super sécurisé, avec des systèmes de sécurité hyper à la pointe de la technologie, des lecteurs rétiniens pour entrer dans les pôles de recherche et des lecteur d'empreinte pour les grands bureaux. Vous pouvez me donner quoi ?

Il vit l'agent en face de lui hausser un sourcils, sûrement surpris du fait que James ne l'insulte pas dans son petit paragraphe. Ce qu'il faisait souvent en voyant la tête du bonhomme dans les couloirs. Sa faute à lui aussi. La première fois qu'il avait mis les pieds dans son service, le gars l'avait pris de haut et lui avait largement dit d'aller se faire voir. Ce que James avait vraiment mal prit. Il avait même faillit lui taper dessus. A la place il l'avait juste insulter de « tête de nœud »( de manière beaucoup plus vulgaire bien sûr et dans une autre langue… ). Faut dire que la tête du monsieur ne lui donnait vraiment pas confiance. Un petit monsieur tout trapu, avec des lunettes rondes sur le nez et des brettelles sur son uniforme. Chose qui ne se faisait carrément plus à cette époque…

L'Agent Cole quitta le bureau devant lequel il était assit et passa dans les rayons d'étagère derrière lui. James croisa les bras sur son torse et passa sont regard sur la pièce. Il n'aimait vraiment pas ce secteur. Il n'y avait pas de fenêtre, pas de ventilation et ça sentait le renfermé. Il avait l'impression qu'il avait tout à fait sa place dans ces étagères aussi. Il était en soi juste un arme utilisé par HYDRA quand ils en avaient besoin. Il se voyait bien en pantin désarticulé dans un boite, pris de temps en temps pour le dépoussiérage…

Il secoua la tête et ses cheveux lui grattouillèrent le nez. Faudrait peut être qu'il pense à les couper ses cheveux… Peut être devrait-il demander au père Noël de l'envoyer chez le coiffeur… Alors que l'idée lui traversait l'esprit, le petit bonhomme se ramena avec trois ou trois boites qu'il posa sur son bureau.

- Pour les scanners rétiniens, j'ai des lentilles qu'il vous faut porter. Vous regardez le sujet à copier dans les yeux pendant 30 bonnes secondes et vous pourrez passer le scanners. Ça ne marche qu'une seule fois…
- Génial…, grogna James en passant sa main dans ses cheveux pour les remettre en arrière.
- Un problème ?
- Du tout…, s'exclama le soldat de l'Hiver avec un sourire faux sous le regard sévère de son vis à vis.

Le scientifique lui tendit une petite boite et James l'examina quelques secondes. Une galère se truc à mettre…

- Pour les empreintes digitales, je peux vous donner du latex. Un truc tout simple mais qui marque bien pour faire passer une empreinte. Couleur chair pour ne pas se faire attraper… Ce serait quand même dommage, termina le trapus avec le même sourire faux que James lui avait servit quelques secondes plus tôt.
- Faites attention Cole, grogna L'agent Barnes en s'avança d'un pas, ce qui fit reculer son vis à vis.

L'agent Cole lui tendit une deuxième petite boîte et James lui arracha des mains en le fusillant du regard. Le petit trapus grogna et James quitta la pièce quelques secondes plus tard en voyant que le scientifique n'avait plus rien à lui donner. Sans un merci, ni un au revoir.
Il déambula quelques minutes de plus dans les couloirs avant de trouver le service qu'il voulait trouver. Il y passa quelques minutes, voir une bonne heure, avant d'en ressortir et d'aller faire ses bagages. Il n'avait plus qu'à partir.


James soupira et tira sur le col de sa chemise. Parce que oui, monsieur Barnes portait une chemise. Chose de très rare et à marquer d'une pierre blanche. Mais s'était pour la bonne cause. Ne pas se faire attraper par les agents de sécurité et essayer de ne pas se faire repérer par l'IA de la tour. Donc James portait un costume. Noir avec une chemise blanche et une crave rouge. Quand même. Il fallait un petit signe d'appartenance. Même si il n'appartenait pas vraiment à cet organisme…

Il avait vraiment l'air classe. Un trader ou un homme d'affaire. Et avec ses cheveux négligemment attachés, il avait l'air de s'en foutre sans s'en foutre. C'était un style qui lui allait bien. Un peu trop stricte peut être mais il allait pas mal avec la tête sérieuse qu'il avait en ce moment. Un sac en bandoulière pendait à son épaule dans lequel se trouvait les petits accessoires que l'agent Cole lui avait donné ainsi que deux trois petites choses dont il aurait besoin pour obtenir les informations dont il avait besoin.

Et d'un pas assuré, James passa les portes de la tour.

Spoiler:
 
EDIT SIF : c'est bon ;p





Dernière édition par James B. Barnes le Lun 27 Avr - 12:59, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'James B. Barnes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'OUI/NON' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

Monsieur Barnes... Bonjour.  




Mission.




James se retint d'exploser la tête de celui qui venait de lui rentrer dedans. Pourtant, il en avait vraiment, vraiment très envie. Comment pouvait-on être aussi maladroit et travailler dans un bâtiment comme celui là. Le niveau avait clairement baissé avec les années…

Dire que Bucky était stressé était surfait. Il venait de rentrer dans une putain de tour hyper sécurisé et devait entrer dans un bureau qui devait l'être tout autant. Aujourd'hui, il était là pour plus ou moins repérer les lieux et mettre en place son Plan A. Il avait passé la lui à étudier le passé de l'entreprise Stark Industrie. Le trafic d'arme, Stane, l'énergie verte… Tout y était passé. Les dossiers sur le personnel aussi. Enfin, surtout celui de Virginia Potts. Parce que finalement c'était elle qui était à la tête de l'immense entreprise. Et d'après ce qu'il avait pu lire sur les frasques de Stark, elle avait du courage de le supporter et surtout de sortir avec lui. Il lui aurait déjà retourné deux baffes à ce gamin pourri gatté. Mais fort heureusement, il n'était pas le compagnon de Tony Stark. C'est aussi pour cette raison qu'il avait dû bachoté les plans de la Tour. Il ne savait pas comment HYDRA les avait eut mais ils lui avaient été bien utiles pour mettre en place son plan durant les deux trois jours qu'il avait eut entre l'ordre de mission et aujourd'hui.

- Bienvenue à la Tour Stark. Que puis-je faire pour vous ? Demanda alors l'hôtesse derrière son comptoir, sortant le soldat de ses pensées.
- J'ai rendez vous avec le service des ressources humaines, répondit-il avec un sourire.

Oui. Il commençait avec ce plan là. Le plus simple d'après lui. Parce celui qui consistait à rentrer dans le tas n'était pas une bonne idée. Il ne savait pas comment aller réagir la tour et les systèmes de sécurité. Il allait sûrement ameuter tout le quartier, la sécurité et le propriétaire des lieux. Et malgré toute la bonne volonté du monde, il ne pourrais pas le battre. Il avait vu les images du bonhomme. Monaco, la bataille de  New-York et le Mandarin. Et même si il était assez doué en combat, il ne pourrait battre la machine. Et il n'était pas suicidaire, merci bien. Enfin, du moins pas à ce point là.

Il prit les papiers que la nana venait de lui donner et prit un des ascenseurs en serrant les fesses. A chacun de ses mouvements, il craignait de se faire attraper ou déclencher les sirènes rouges. Plusieurs autres personnes montèrent avec lui et appuyèrent sur plusieurs autres boutons. Lui allait à l'étage 34. Pourquoi faire autant d'étage d'ailleurs ? D'après le peu de souvenir qu'il pouvait avoir de sa vie « d'avant », jamais il n'avait vu d'aussi grand bâtiment. Jamais il n'avait vu non plus de porte avion voler et jamais il n'avait vu de porte avion tout court d'ailleurs. Les bâtiments d'aujourd'hui étaient tous très hauts et très moches. Parce qu'il fallait le dire, la tour Stark n'était pas la plus belle de Manhattan. Trop d'étage, trop de métal, trop de tout. Un vrai merdier quoi.

Bucky regarda les numéros défiler. 19,20,21,22… Il n'était pas très à l'aise dans un endroit comme ça. Il avait l'impression que les autres utilisateurs le fixaient comme si ils savaient qui il était. Et ce n'était pas un sentiment qu'il aimait bien. Déjà qu'il avait l'impression d'être un pingouin dans se costume alors… 25,26,27.

Quand la cloche de l'habitacle sonna pour son étage, Bucky se prépara rapidement à sortir. Plus il irait vite, plus il en aurait terminé. Il avait prévu plus ou moins deux semaines pour effectuer la mission. Le temps de se préparer, cela faisait déjà deux jours voir trois jours qu'il réfléchissait, ensuite il fallait attendre ou non, la réponse des ressources humaines. Et enfin, il devait récupérer les informations dont HYDRA avait besoin. Il se demandait sincèrement si il n'allait pas « trouver » un merde qui l'empêcherait de ramener les informations. Plus il y pensait, plus l'idée lui semblait plaisante.

Quand le bonhomme avec qui il avait rendez-vous vint le chercher, Bucky soupira. Que ne devait-il pas faire pour cette foutue organisation terroriste !? Il suivit le mec des ressources humaines et s'assit sur la chaise qu'il lui avait indiqué. L'entretien fut long, trop long pour la patience du soldat. Il avait récité l'histoire qu'il avait construit de toute pièce. Mais l'identité qu'il avait construit était réelle. Il avait une carte de sécurité sociale, un acte de naissance et tous les papiers officiels pour pouvoir avoir une existence réelle dans le beau pays qu'était les États-Unis. Donc à moins que le bonhomme ne creuse un peu plus dans l'histoire, tout cela allait passer. Et il croisait tout ce qui était possible de croiser pour que cela marche.

Quand il ressortit du bureau, Bucky était confiant. Tout c'était plus ou moins passer correctement et il avait débiter toute son histoire comme si il l'avait vécu. Même si son histoire était quasiment la même que la sienne, certaines petites choses divergeaient. Comme le fait qu'il ait une petite amie. Chose qu'il n'avait pas. Comment pourrait-il d'ailleurs… Rien que l'idée le faisait rire. Maintenant qu'il était lucide sur celui qu'il était, c'est à dire le soldat, il se demandait de temps en temps si il aurait une vie normale. Comme ce mec qu'il avait tuer en Russie avec une femme et des enfants. Bon d'accord, le fait qu'il ait donné des infos au camps adverses lui avait coûté la vie ainsi qu'à sa famille… Ah oui… Non, avoir une vie normale n'était pas pour lui en sachant ce qu'il avait en tête. Une mauvaise idée. Ou alors à la mort de crâne Rouge et d'HYDRA. Ce qui ne semble pas être pour tout de suite.

Il sera la main du bonhomme et quitta la tour rapidement. Valait mieux pas s'éterniser dans ce genre d'espace. En plus, il avait une désagréable impression que si il restait trop longtemps la dedans, la tour allait lui tomber sur la tête.

Maintenant, il n'avait plus qu'à attendre le résultat de cet entretien. Si il s’avérait négatif, il faudrait passer au plan B. Beaucoup moins pacifique que le Plan A.

Spoiler:
 



Dernière édition par James B. Barnes le Lun 27 Avr - 13:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'James B. Barnes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Six faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

James Barnes Enchanté (Mission)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» James B. Barnes | You're my mission.
» Can I kill you ? ft. James B. Barnes
» James Barnes | 212 113 974
» James Buchanan Barnes ♣ I don't think he's the kind you save. He's the kind you stop.
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avengers Now :: Tour Stark-