compteur


 

Partagez | .
 

 JOYEUX NOEL !!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Administrateur
Feat : Stan Lee
Messages : 309
Autre Identité : Le Créateur

Race : Le Divin
Localisation : Partout
Emploi : Je ne lis pas les MPs, j'ai des sbires pour ça !


What If de Noël
Tout le monde ♥



Un grand flot lumineux vient vous frapper et déjà, vous n’êtes plus sur Terre… vous traversez le vide intersidéral, le cœur même des étoiles à une vitesse inconcevable. Devant vos yeux défilent les galaxies et des milliards de nuances dont vous ignoriez même l’existence et enfin, lorsque votre voyage semblait ne plus pouvoir s’arrêter, vos pieds se posent enfin sur une surface plane. Vos yeux découvrent l’antichambre d’Asgard, un hall doré sphérique où se tient en son centre un homme grand et massif aux prunelles dorés qui vous toisent d’une telle façon qu’il semble fouiller les tréfonds de votre âme (si vraiment vous ne voyez pas de qui je veux parler, il s’agit du seul renoi d’Asgard). Voilà qui est gênant… D’un mouvement de tête, il vous autorise à traverser le pont arc-en-ciel menant à… Asgard.

La cité se dévoile sous vos yeux. Au cœur de la nuit et malgré le froid mordant et le voile doux des flocons neigeux qui tombent sur votre nez et vos cheveux, vous ne pouvez voir qu’elle, la glorieuse cité des dieux. Elle trône dans l’horizon sous la voûte mirifique où nagent des centaines de milliards d’étoiles et de galaxies qui, malgré l’obscurité et les quelques nuages cotonneux, déploient leurs lumières colorés et pastels sur ce monde.

Lorsque vous entrez dans la ville, bien entendu, accompagné d’un Einheriar, vous découvrez que chaque recoin est mû de vie et de chaleur malgré la neige qui tapisse le sol, les toits et la cime des arbres. Partout des lampions dorés et argentés, toutes les portes des maisons sont ouvertes et dégagent rires et lumières. Des enfants courent dans les rues et certains s’engouffrent dans vos jambes pour échapper à une bataille de boules de neige. Peut-être en serez-vous-même la victime avant que votre guide ne les chasse.



Le garde vous conduit maintenant jusqu’au palais, vous apprenant ce qu’opulence et grandeur signifie ! Vous traversez des couloirs immenses fardés de candélabres et rencontrez des nobles richement parés pour l’occasion lorsqu’enfin vous entrez dans la salle de réception. Une immense table est dressée un peu plus loin, des chandeliers y brûlent, surplombant un décor parfaitement en adéquation avec le thème de Noël. Personne n’est encore attablé, vous devrez sans doute attendre que le maître des lieux s’installe avant de l’imiter. Sur le côté des musiciens jouent des airs de fête, peut-être pas forcément connus de tous les midgardiens présents. Peut-être vous attendiez-vous à une soirée guindée où vous badineriez entre les convives, une coupe de champagne dans une main et petit four dans l’autre avec un petit doigt levé ? Non ! Vous êtes en Asgard mes chers amis ! Ici, il n’y a pas de petites coupes de champagne en cristal, il y a des bocks de bière ou d’hydromel -et éventuellement de vin- tellement gros que vous peinerez à lever votre pinte d’une seule main ! Il n’y a pas de petit four au foie gras et aux petits œufs d'esturgeons sauvages, non !! Vous avez l’équivalent d’un porcelet par personne et si ce n’est pas assez on vous sert un veau (oui oui un veau, entier, cela va de soi). Bref, tout dans ce monde est à la démesure. Les nobles déjà présents rient fort, trinquent, d’autres vous bousculent avant de s’excuser en vous offrant une nouvelle chope remplie à ras bord. Vous espériez ne pas rentrer trop tard et juste grignoter pour la forme ? Si vous ne sortez pas ivre mort et le ventre plein à craquer, sachez que vous ne ressortirez pas du tout !


Dans le brouhaha, une voix forte et magistrale étouffe toutes les autres qui, par respect, s’éteignent. « Bienvenue .. ! » La forme du Père de toute chose se dessine au cœur de la pièce. Majestueux, paré d’une armure d’or, de Gungnir, la lance divine et d’un léger sourire, il semble regarder chacun d’entre vous, personnellement. « Bienvenue en Asgard. Je suis heureux de vous accueillir pour ce moment si particulier. Comme vous vous en doutez, Noël n’est pas une fête que nous, asgardiens, sommes habitués à célébrer, néanmoins, ce sera un plaisir pour nous de partager vos rituels ancestraux primitifs. Allons ! Trèves de discours, que la fête commence ! » Les musiciens se remirent en branle et déjà quelques asgardiens dansaient bras dessus bras dessous. Peut-être même serez-vous embarqués par une jolie blonde ou… un grand blond/roux de 200 kilos complètement cuit… certains ont plus de chances que d’autres dans la vie ♥






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 163

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Marcus n'était pas en train de fuir comme à son habitude. Il cherchait un moyen de retrouver un travail qui rentre dans ses critères de sélection, mais il y en avait très peu. Si ce n'est aucun. De plus, il ne peut pas se fier aux ordinateurs, car il n'est pas habitué comme certain à les manier. S'il en utilise un, il n'y a pas de doute quant au fait qu'il se fasse attraper. Il utilise donc d'autre moyen afin d'avoir une chance d'en trouver un ; les journaux sont un moyen comme un autre pour trouver du travail, Toutefois, il ne trouve rien qui peut le sortir de là. Cela étant dit, il ne comptait pas abandonner au bout d'une petite défaite.

Marchant en continuant de lire les annonces du journal pour les boulots, il voyait alors quelque chose qui attisait sa curiosité. Un karaoké, ouvert que pour des gens assez bien habillées. Cela faisait un bout de temps qu'il n'avait rien fait pour se divertir et il ne savait pas trop quoi faire. Il optait donc pour aller s'acheter une nouvelle tenue, chose qu'il faisait en se rendant dans un magasin de vêtements en payant avec des billets qu'il avait sur lui et qu'il gardait pour certaines occasions urgentes. Cela n'en était pas tout à fait une, mais il voulait vraiment aller s'amuser un peu dans ce karaoké qu'il avait vu et comme la voiture était trop éloigné pour qu'il puise se changer, il s'était rendu aux toilettes après avoir fait l'achat de ses vêtements. Une fois vêtue de son costume qu'il avait choisi, il s'en alla en mettant ses anciens habits de civils dans une poubelle en prenant tout ce qu'il y avait dans les poches.

Se dirigeant enfin vers le karaoké pour aller s'amuser, il fut frappé par un grand halo de lumière. Il ne comprenait rien à ce qu'il se passait, mais la vitesse était vraiment impressionnante au point qu'il ne se rendait pas compte tout de suite que l'univers passait sous ses yeux. Toutefois, lorsqu'il remarquait cela, Marcus regardait autour de lui sans quitter des yeux ce qu'il se passait au-dessus de lui. Il ne voyait pas grand-chose tellement cela se passait vite, mais lorsqu'il arrivait, il était encore plus impressionné. Un homme d'une grande stature dans une armure scintillante se trouvait en face de lui en tenant une épée planter dans une sorte de réceptacle au sol. En gardant un visage Stoïque, ce grand homme autorisait à Marcus de passer sur le pont. Ne voulant pas manquer de politesse envers cet homme, il s'inclinait respectueusement en le remerciant.

En voyant le pont de couleur arc-en-ciel, il était stupéfait. Toutefois, il l'était encore bien plus en voyant devant lui une cité majestueuse. Il ne savait pas si tout cela était bien réel, néanmoins, que ce soit l'un ou l'autre, il comptait bien en profiter au maximum. Finissant de passer le pont, un homme ressemblant à un garde l'accompagnait en ville. Cela était surement pour le guider, bien qu'il ne savait pas pour qu'elle raison, il se trouvait ici. S'il avait su qu'il viendrait ici, il aurait pris un appareil photo pour avoir un souvenir. " Impressionnant" La décoration qu'il y avait en ville était très impressionnant, Beaucoup plus qu'à New-York où il n'y avait que des buildings partout. La chaleur que dégageait la ville réchauffait son Coeur. Surtout les rires que laissait s'échapper chaque maison.

Le garde conduisait alors Marcus au Palais en lui apprenant diverses choses de bases qu'il devait savoir. Il ne disait rien, mais faisait son possible pour en retenir le maximum. Lorsqu'il vous emmène à la salle de réception, beaucoup de monde en armure était ici. Il ne savait pas s'il avait sa place ici, mais on l'avait invité. Il se disait qu'il l'avait au moins pour ce soir. Allant vers une place de libre, il restait debout devant la table en regardant autour de lui la table et les personnes. Il avait l'impression d'être dans un rêve. Même la nourriture qui se trouvait devant lui était faramineuse.

C'est alors qu'une voix se mettait à parler de façon forte et les personnes qui parlaient avant se taisaient pour écouter. Et il comprenait qu'il s'agissait du chef des lieux. Il était donc à Asgard... Très intéressant. Quoi qu'il en soit, après qu'il est permis qu'il puisse manger, il ne se privait pas pour commencer à manger et à boire la boisson qui était excellente. Rien à voir avec la boisson des bars où il allait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
VIP
Messages : 266
Emploi : Empêcheur de Loki en rond


Feuille de personnage
Pouvoirs:

What If de Noël
Père Thorel



Thor allait retourner en Asgard pour cette fête tellement midgardienne. Bon pour ce genre de fête, un beau costume eut été logique, mais vu que tout se déroulait chez lui, il avait opté pour sa tenue de cérémonie officielle asgardienne. Enfin, c’était simplement son accoutrement de Thor, l’armure un peu plus légère que d’ordinaire. Mjolnir en main, il appela ce bon vieux Heimdall qui ne se fit pas prier pour l’engloutir dans le Bifrost.

« Alors Heimdall, quelles nouvelles des Neuf Royaumes ? Tu t’es enfin trouvé une petite à espionner ? » Dit le dieu dans un grand sourire face au froid gardien du Bifrost. Ce dernier ne décocha pas un mot mais se contenta de sourire. Thor le prit dans ses bras avec une tape dans le dos très asgardienne à laquelle il ne reçut pour seule réponse qu’un dégagement de l’homme au regard sans vie. Bon son sens de l’humour et de la camaraderie était toujours aussi glacial se dit le Prince de retour. « Inutile de m’envoyer un Ase, je sais parfaitement où se trouve les réjouissances ! » déclara Thor en se frottant les mains à l’idée des mets succulents et des hectolitres de divin breuvage qui se trouverait dans la salle de banquet.

Heimdall se décala, invitant le géant blond à le quitter. « Tu viendras quand même boire un coup avec nous j’espère !! Que je ne sois pas obligé de venir avec Volstagg pour te traîner là-bas !! » Le gardien savait pertinemment que Thor ne plaisantait pas vraiment. Il aurait préféré, comme toujours poursuivre son observation mais cette fois, il ne pourrait échapper aux plus grand saoulard d’Asgard.
D’ailleurs, à peine Thor eut il emprunté le pont qu’il put entendre des cris. Oh certes il n’y avait rien de menaçant la dedans puisqu’il s’agissait de retrouvaille. Le trio palatin attendait le retour du Prince et à sa vue, ils se ruèrent vers lui avec la discrétion d’un troupeau de bovin. Enfin, Volstagg seul suffisait pour faire un barouf d’enfer. Frandrall et Hogun, bien que plus discret, laissèrent éclater leur joie également, rajoutant au brouhaha. Quoiqu’il en soit, le retour aux affaires du terrible quatuor ne laissait rien présager de bon pour le calme de la Cité Eternelle. Tout en avançant vers la salle de banquet, le géant barbu sortit de ses poches une partie de ses réserves, une bouteille d’alcool nain particulièrement fort. Ainsi, avançant rapidement tout en chahutant, chacun d’eux prit sa (enfin plutôt ses) rasade, ce qui ne fit que réchauffer un peu plus leur cœur et leur âme.

Au cours de cette discussion chaotique, Thor apprit que pas mal de midgardien était attendu, ce qui était surprenant de la part d’Odin. Cette vieille tête de mule s’était probablement améliorée après tout. Et c’est ainsi qu’ils pénétrèrent dans la salle de réception. Rapidement, le quatuor se sépara. Fandrall avait déjà repéré une charmante compagnie en la personne de Black Widow. Thor ne put retenir un sourire en sachant dans quel pétrin venait de se mettre son ami. Hogun lui se tint en retrait alors que Vostagg, par l’odeur attirée, se rua vers le buffet pantagruélique.

Odin commença son discours, Thor lui faisant un signe de la main plein de tendresse. Un regard puis un sourire entre le père et le fils suffit pour qu’ils témoignent mutuellement de l’affection qu’ils se portaient. Thor savait qu’ils auraient l’occasion de se parler avant la fin de cette nuit qui s’annonçait mémorable.
Un peu plus loin, il reconnut une stature qu’il connaissait si bien. Cette couleur, le vert était un peu sa marque de fabrique et il n’y avait pas dérogé. S’il savait qu’ainsi il rendait finalement un bel hommage aux origines du Père Noël, cela l’aurait sûrement énervé. Thor arriva à proximité de lui. « TOI !! » dit-il d’une voix particulièrement puissante et pleine de reproches. Il se retourna et enfin son regard croisa celui du dieu de la foudre. Un sourire naquit sur les lèvres du géant blond qui enlaça avec force l’homme qui lui faisait face, sa main frappant le dos de sa victime. « Je suis content de te revoir aussi mon frère. » Dit-il alors que de la surprise et, probablement de la gêne, se lisait sur le regard du fourbe magicien. « J’espère que tu n’as pas prévu une invasion ou un Ragnarok pour ce soir ? » Ajouta le héros des neuf royaumes en riant.

Avant que Loki ne puisse lui répondre, Thor lui fit un clin d’œil en lui montrant la Dame qui venait de faire son entrée. Complices de chahut durant leur enfance, le cadet comprit que Thor comptait sur lui pour jouer un petit tour à la divine apparition. Se faisant plus discret, Thor se rendit vers la sublime créature, prenant soin d’arriver dans son dos bien qu’il se douta quelle ne se ferait pas avoir si facilement.
« Vous êtes radieuse Lady Sif… » Dit-il d’une voix douce, tranchant de sa gouaille habituelle. « Mais si belle que vous fûtes, le Prince que je suis regrette que vous ne vous fûtes pas déplacé pour le saluer » Ajouta-t’il avec un sourire charmeur à la Thor. D’un mouvement gracieux, le Prince se saisit de la main de la damoiselle pour y déposer un baiser. Normalement tout cela devrait laisser le temps à Loki de faire ce qu’il fait de mieux.








Riders on the Storm
Into this world we're thrown
   
   ©Kali'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administrateur
Feat : Tom Hiddleston
Messages : 1912
Autre Identité : Mr. Liesmith

Race : Jotun
Localisation : Midgard
Emploi : Dominer le monde


Feuille de personnage
Pouvoirs:

What If de Noël
Loki Fouettarson


Noël.
Il s’était assez documenté sur Midgard pour savoir à quoi s’attendre. Il s’agissait de fêter la naissance d’un homme qui eut à son actif plusieurs exploits comme celui de marcher sur l’eau –amusant bien qu’inutile-, ou bien multiplier de la nourriture –Volstagg en aurait été bien aise- , ou encore de porter sur son dos une croix sur laquelle il allait être cloué peu de temps après, sur une colline où il allait se vider les sphincters en chantant « Always look on the bright side of life ». Haussement d’un sourcil. Sans doute que cette adaptation n’était pas aussi fidèle à la légende initiale…

Loki se demandait encore pourquoi son père avait tant tenu à organiser cette fête au sein du monde des Ases, lui qui, malgré ses faux semblants hypocrites à mourir, ne voyait les midgardiens que comme de misérables petites créatures inutiles, éphémères, fragiles et ineptes. C’était bien la seule opinion qu’ils partageaient et le Prince se demandait pourquoi lui on l’avait foutu en taule pour l’avoir avoué à voix haute –et accessoirement en avoir pulvérisé une petite partie lors de son fugace passage là-bas. Tout en arpentant les couloirs, nippé de son habituelle tenue noire et émeraude, mains liées dans son dos, il se fit une raison. Après tout, c’était une nouvelle raison de s’amuser un peu.

En entrant dans la large salle de réception, son œillade curieuse se posa sur le décor très… midgasgardien. Ça pour du mélange de genre… ils étaient particulièrement servis. Bien entendu, l’an dernier, il avait déjà pu se repaître de cette fête en se rendant sur Midgard. Il avait même offert un cadeau à une gamine. Un frisson de plaisir traversa son échine. La façon dont la soirée c’était terminée l’avait particulièrement ravi, mais cela n’était certainement pas le cas pour tout le monde…

« TOI ! » Loki se tourna vivement vers l’origine de ce son tonitruant, qu’il reconnut avant même qu’il ne s’arrête. Grand, blond, cape rouge, Mjolnir, amour, haine, empêcheur de détruire l’humanité ou de prendre le pouvoir. « Tho… » Il n’eut pas le temps de prononcer le prénom de son frère qu’il l’avait serré dans ses bras avec vigueur en lui administrant une tape dans le dos qui lui donna l’impression de sentir valser ses organes internes. « J’espère que tu n’as pas prévu une invasion ou un Ragnarok pour ce soir ? » Un air faussement offusqué balaya son demi-sourire tandis qu’il secouait la tête en haussant les épaules. « Quoi ? Moi ? Tu me penses vraiment capable d’envahir Asgard pendant un soir de fête ? » D’un air distrait, il tira la large tenture qui se trouvait près de lui pour couvrir la grosse patte noire velue d’une créature qui se trouvait derrière le rideau d’une des larges fenêtres et qui devait appartenir à… une très grosse bête. « Pschh couché Fenrir ! » Nouveau grand sourire du Dieu de la Fourberie alors que Thor l’arrachait de sa position pour lui faire partager ses sombres desseins en pointant Lady Sif d’un air taquin. Alors comme ça, Thor, Dieu de la Foudre voulait jouer un tour à la Déesse de la Guerre ? Le monde serait-il devenu soudain parfait ? Bien entendu, Loki ne se fit pas prier, il était d’humeur jouasse.

Tandis que son frère fanfaronnait en tenant la main de la belle guerrière, le dieu fourbe s’était éclipsé pour que son effet de surprise soit total. Une fois l’attention des deux personnages détournées, il usa de sa magie, mais certainement dans le but qu’imaginait son frère car Loki revêtit l’apparence de… Jane Foster. Cette dernière se glissa sur la droite du divin guerrier, les bras croisés sur la poitrine, un sourire étrangement pincé sur ses lèvres. « Bonsoir mon amour. Tu viens à une fête sur Asgard et tu ne m’emmènes pas même avec toi ? » Le grand blond n’eut même pas le temps de répliquer, se doutant bien du tour que venait de lui jouer son frère que soudain, un élément perturbateur fit son apparition. « Thor !!!!!!!!!!!! Tu ne m’avais pas dit que ta fiancée venait ce soir ! » Loki, sous les traits de Jane Foster, serra ses mâchoires en levant les yeux au ciel dans une mine si sombre et meurtrière qu’il était dès lors évident que quelque chose clochait. Volstagg accouru pour prendre l’oiselle dans ses bras qui soudain, reprit sa forme originelle.

Un silence gêné s’installa tandis que le guerrier réalisait qu’il tenait Loki dans ses bras. « … Et si tu me reposais maintenant ? » Le principal intéressé écarquilla ses yeux en écartant ses bras, libérant le Prince qui réajusta sa tunique avec agacement. « Quel imbécile… » Pestait-il. L’autre demeurait comme choqué… parvenant finalement à bredouiller quelques mots « Et dire que j’allais t’embrasser… » Laufeyson leva une œillade incrédule sur le guerrier, finissant par afficher un sourire indéfinissable mais parfaitement acide. « Si tu faisais un peu plus attention à ce que tu mets à ta bouche ce genre de problèmes t’arriverait certainement moins souvent ! »




Le Mal est ma lueur
Le Mal est entré, meilleur ennemi. Il sait m'abandonner, je brûlerai avec lui.  Le Mal est ma lueur, son ombre est ma couleur, le Mal est ma lueur, mon parfum, son odeur. Prends ton mal en douceur.


Dernière édition par Loki Laufeyson le Jeu 18 Déc - 6:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

What If de Noël
Philutin Coulson

"Je ne suis pas expert en électronique mais je peux affirmer que ça, ce n'est pas une bonne idée" Exposais-je d'un ton qui se voulait calme et apaisant alors que tout en moi avait envie de saisir Triplett pas les épaules et le secouer comme un prunier en hurlant que NON on ne branchait pas une demi-douzaine de multiprises à la suite, surtout pas pour un seul et unique arbre de Noël. "Mais, Boss..." "Tu me débranches ça tout de suite Trip, si tu fais sauter les plombs du Playground c'est dehors et seul que tu iras fêter Noël" Le coupais-je fermement. S'il ne faisait pas sauter les plombs, c'était même l’incendie qui menaçait ce pauvre arbre. Je fis volte-face et partit m'occuper d'une guirlande récalcitrante, tout en surveillant du coin de l’œil Lola, j'avais déjà empêché trois fois depuis ce matin qu'on y accroche des boules que je trouvais de très mauvais goût. Et on ne touche pas à Lola.

Bien, tout ceci s’annonçait prometteur, je jetais un œil à ma liste, les décorations étaient presque finies, le repas, j'avais chargé Jemma de le superviser, Skye s'occupait des musiques. Les cadeaux étaient bien regroupés en tas stable, à distance raisonnable de la menace de l'arbre et sa montagne de guirlande incendiaire... Le vin chaud ! Personne ne m'avait encore fait de rapport sur l'avancement du vin chaud ! Melinda en savait peut-être plus, d'un pas vif je me hâtais dans la direction où j’espérais qu'elle se trouverait. Enfin, je n'avais pas fait trois pas qu'une violente lumière m'enveloppa et je me sentis happé du sol. Allons bon, j'étais mort ? Ça n'avait pas fait ça la première fois ? C'était aussi plus agréable, j'observais, fasciné, les étoiles danser devant moi avant de me réceptionner dans une salle dorée, ouverte sur... J'en perdis le fil de mes pensées. "Est-ce que c'est Asgard ?" Demandais-je à voix haute quand je repris possession de mes moyens. J'en avais vu des choses en tant qu'agent, mais rien qui ne soit comparable à cela. Quand j'avais reçu ce message d'invitation, j'avais cru à une blague, rien de sérieux, moi, invité sur Asgard, bien sûr... Et pourtant. "En effet, bienvenue à Asgard Phillip, fils de Coul." Je me tournais vers le géant à la peau d’ébène qui me toisait d'un regard qui n'avait rien d'humain... Et qui avait encore utilisé ce sobriquet que seul les asgardiens utilisaient. "Je vous remercie..." Tout en cherchant comment je pourrais demander mon chemin sans passer pour un parfait touriste. Je ne me posais pas la question très longtemps, un garde vint me chercher pour me conduire à la réception. J’espérais de tout cœur que le reste de mon équipe suivrait et que je verrai bientôt un visage connu, me sentant terriblement déplacé dans mon habituel costume noir.

Dans la salle, je ne tardais pas à repérer la stature massive du Dieu de la foudre ainsi que, s’avançant vers lui, une silhouette plus menue que je reconnus comme était Jane Foster, en voilà une qui n'allait pas être ravie de me revoir. Je m'en approchais à grands pas alors qu'un asgardien qui devait en faire quatre de largeur se jetais sur la pauvre Jane, mais il allait la casser en deux. Je me plantais à côté de Thor et m’apprêtais à le saluer quand la jeune femme se brouilla pour changer de forme pour prendre celle de... et bien la dernière personne sur laquelle je voulais tomber dans tout l'univers. Réflexe, je portais aussitôt ma main à l'emplacement où j'avais habituellement une arme. Bien entendu, elle n'y était pas. Seule pouvait apaiser mon violent désir de tuer cet être abject de mes mains, la réaction incrédule du guerrier qui l'avait pris dans ses bras, visiblement nous n'étions pas les seuls à être victimes de ses tours. Cela aurait pu m'amuser si la dernière fois qu'il en avait fait usage contre moi, ça n'avait pas abouti à ma propre mort. Certes, elle n'avait pas été irréversible, mais j'avais perdu bien plus que ma vie par son geste. Thor ayant remarqué ma présence silencieuse à ses côtés, je me tournais vers lui, tendu. "Joyeux Noël. Je ne m'attendais pas à être ici, c'est une joie de vous revoir, surtout en ces temps de fêtes." Bien, le mieux que je puisse faire était de faire comme si je n'étais pas affecté par la présence de mon meurtrier ni du déplaisir que provoquait le simple fait qu'il soit en vie. C'était le frère de mon illustre ami, après tout. Mais il me fallait au plus vite trouver un plan de défense et, ou d'extraction.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

What If de Noël
La May-re Noël ♥


Les préparatifs allaient bon train dans une majeure partie du QG. Chacun avait reçu sa mission du jour et tout le monde semblait prendre cette dernière avec sérieux. Elle ne pouvait pas les blâmer, avec tout ce qui leur était tombé dessus au cours des derniers mois, pouvoir passer quelques moments calmes et heureux n'était pas un luxe qu'on pouvait dénigrer. L'ambiance était certes plus détendue que d'habitude mais la folie de Noël ne la gagnait pas véritablement. En grandissant auprès de sa mère comme seule famille durant des années, cette période de fin d'années n'avait jamais été source de réjouissances comme partout ailleurs car d'une part, cela ne faisait pas vraiment partie de leur culture et parce que n'allait pas spolier sa fille de cadeaux sous prétexte que c'était ce que faisait les autres familles. Par la suite, disons simplement que les circonstances ne s'y prêtaient pas toujours mais pour cette fois, voyant l'enthousiasme général du reste de l'équipe, elle avait cédé et accepté de superviser la préparation de certaines douceurs faisant partie intégrante des réjouissances programmées. Elle ne l'admettrait pas devant les autres mais elle se laissait petit à petit gagner par l'ambiance, un fin sourire perçant par moments sur son visage devant certaines scènes. Comme par exemple la mine si sérieuse de Skye qui semblait débattre intérieurement quant au choix des morceaux qu'elle passerait ou encore Hunter et Bobbi se chamailler au sujet de la décoration. Pendant un bref instant, elle pouvait presque oublier tout le reste. Mais je dis bien presque.

Chassant cette dernière pensée de sa tête quand la douce odeur de cannelle commençait à se répandre dans la pièce d'à côté, elle terminait de ranger les derniers cartons de décorations qu'on avait laisser traîner là, histoire que personne ne se prenne les pieds dedans par accident. Mieux valait éviter que quelqu'un ne finisse à l'infirmerie pour aujourd'hui, autre mission qu'elle s'était confiée de son propre chef, vu l'agitation ambiante, elle gardait un oeil sur les autres visiblement bien plus concentrés sur les préparatifs que sur leur propres personnes. Après tout c'était aussi son boulot, de veiller sur les autres quand ils ne le faisaient pas d'eux-mêmes. Mais là au moins, en théorie, ils ne craignaient rien mis à part leur propre maladresse. Débarrassée du dernier carton, elle revenait vers son point d'origine quand une lueur aveuglante l'entoura. Le temps de rouvrir les yeux, elle compris qu'elle avait quitté le Playground, à en juger par le décor environnant qui était d'ailleurs absolument hallucinant. Des étoiles, le ciel, la nuit noire, l'espace et bien au-delà. Elle se demanda une seconde si tout ceci n'était pas d'ailleurs une hallucination et qu'elle n'était pas étalée par terre, inconsciente quelque part dans la base. Mais après dieu sait combien de temps au juste, arrivée à destination, elle su que la vue qui s'offrait à elle était la réalité, tout aussi difficile à concevoir soit-elle.

Son regard supportant celui inquisiteur de cet homme se tenant à présent devant elle sous ce dôme doré, elle se demandait où avait-elle bien pu finir et assez rapidement la conclusion s'imposa d'elle-même. Asgard. Coulson lui avait vaguement parlé d'une invitation reçue mais de là à s'imaginer ça... Après un moment, ayant visiblement passé un test invisible l'autorisant à présent à circuler dans ce monde, Melinda se laissa guider jusqu'à la cité après avoir saluer poliment l'autre homme qui l'avait "accueillit", s'émerveillant de tout ce qui l'entourait. Elle avait déjà vu tout un tas de choses sur Terre mais ici tout était si...démesuré et majestueux. Elle se sentait insignifiante, mais ça n'était pas surprenant vu les circonstances et le décor. Arrivée au palais grâce à son guide qui n'avait pas prononcé le moindre mot à son grand soulagement, elle ne pouvait s'empêcher de regarder tout autour d'elle l’opulence de la décoration. Ce dont elle s'étonnait car dans sa mémoire, les légendes nordiques ne mentionnaient nul part la célébration de Noël. Entrant dans l'immense salle qui faisait office de pièce de réception, elle jeta un rapide coup d’œil à sa propre tenue après avoir aperçu les autres convives présents, tous ou presque en tenue d’apparat. Elle avait l'air fine avec son sous pull noir et le jean qui allait avec.

Mais loin de appesantir sur sa tenue vestimentaire, ses réflexes refaisaient déjà surface. Son regard parcourrait les lieux à la recherche des sorties et points d'entrée, du nombre de gardes, des possibles menaces. Après tout, elle était en terrain inconnu ici et qui pouvait lui garantir que les choses ne tourneraient pas mal à un moment ou un autre ? Scrutant les visages présents, elle fini par se dire qu'elle devrait sûrement se détendre mais les vieilles habitudes ont la peau dure. Essayant de se mêler aux convives, leur offrant un sourire courtois -même si quelque peu forcé et crispé-, elle ne peut s'empêcher d'entendre cette petite voix à l'intérieur qui lui dit de rester sur ses gardes. Attrapant un verre ou plutôt une choppe qui trainait par là, histoire de ne pas paraître ingrate devant le festin offert, elle s'avançait dans la salle jusqu'à ce qu'elle croit apercevoir une silhouette plus que familière. Mais avant de faire un pas de plus en sa direction, elle fut stoppée net dans son élan par une imposante carrure se tenant juste devant elle avec un sourire qui se voulait à n'en pas douter séducteur. Elle se retint mentalement de ne pas juste céder à ses réflexes et de l'envoyer promener. Ça serait déplacée et elle ne tenait pas spécialement à faire un scandale durant une telle soirée. Ce qu'elle ne donnerait pas à cet instant pour être de retour sut Terre avec les autres...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Feat : Natalie Dormer
Messages : 149
Autre Identité : Mina Liesmith

Race : Asyne
Localisation : exilée sur Midgard, en Russie avec son époux
Emploi : Déesse de la fidélité, de la persévérence et de la patience


Feuille de personnage
Pouvoirs:

What If de Noël
Sigyn-te Nuit ♥


Noël. Une fête paillarde migardienne qui à présent s’inviter sur Asgard. La nouvelle de ce banquet organisé avait surpris Sigyn dans la mesure où il était rare que les  Ases ne s’intéressent à autres choses qu’à leur propre civilisation. Elle s’était instamment demandé s’il n’y avait pas un autre motif derrière cette invitation. Quoi de mieux qu’une fête pour  juger de la réelle capacité d’un autre, car  si Odin considérait les  mortels comme tout sauf une menace, en tant que roi, il devait connaître ce qui pouvait devenir  ses ennemis.  Peut-être avait-elle passée trop de temps aux côtés de Loki, ou de sa mère qui ne voyait jamais rien d’innocent dans ce qu’Odin faisait. C’est d’ailleurs  aux côtés d’elle et de ses sœurs que la déesse fit son entrée dans la salle. Même en étant habituée au faste des lieux, elle était émerveillée devant le décor et l’ambiance magique créée pour l’occasion.  Cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas assisté à un banquet de cette envergure, la dernière en date devait être celui du printemps, mais elle n’en retenait guère de souvenirs,  les coupes s’étant enchainées trop rapidement.  C’est d’ailleurs  le seul avertissement qu’elle reçut de sa mère quand un servant vint leur offrir de quoi boire.  Elle allait rétorquer quand  leur souverain prit la parole.  Sauvée par la parole divine, elle prit une gorgée après ses mots.  Elle savait qu’elle était dans la représentation, c’était un masque pour le monde qu’elle devait porter constamment, pour cacher tout ce qui pouvait nuire à la famille.  

Elle prit congé et se balada dans la salle, longeant une des tables pour picoter l’une ou l’autre chose. Son regard azur capta alors la blondeur de Thor. Il ne pouvait pas passer inaperçu semblait-il, contrairement à son époux qu’elle n’avait remarqué qu’à l’accolade fraternelle. Elle fronça des surcils en croyant voir bouger quelque chose derrière le rideau où se trouvait le dieu du mensonge, mais mit cela sur le compte de sa coupe bien vide déjà.  Elle aila un servant pour en avoir une autre alors qu’elle voyait  Loki prendre le visage d’une autre personne. Si sa mémoire ne lui faisait pas défaut, c’était la mortelle de Thor. Se faisant discrète, elle observa l’étrange manège qui se déroula alors devant elle.  La plaisanterie aux frais de Sif  ne l’amusa pas réellement, c’était de mauvais goût, même pour Loki.  Elle se rapprocha cependant, alors que Volstagg s’esclaffait comme à son habitude.  Ce qui suivit la fit pouffer de rire et elle secoua la tête. Ce n’était pas simple d’être l’instigateur de mauvais tours. Elle ne savait pas réellement ce qui l’amusait le plus,  la situation ou l’agacement de Loki. Probablement les deux. « Voyons Loki, es-tu en train de dire que tu n’es pas un délicieux mets ? » taquina-t-elle son époux en décidant de joindre le petit groupe. Il y avait là un sous-entendu évident qui se retrouva dans un regard uniquement réservé à Loki. Elle avait l’art du mot, cela ne faisait aucun doute, bien qu’on pouvait argumenter, certains trouverait Loki sans doute dur à mâcher, ou même à déguster.  La déesse se tourna alors d’abord vers les personnes présentes. « Dame Sif, toujours aussi resplendissante »  complimenta-t-elle la déesse avec un sourire bienveillant, avant de passer au prince doré.   « Thor, c’est une joie de vous revoir à Asgard.»  Elle fit une petite révérence de la tête avant de s’intéresser à un visage qu’elle ne connaissait pas.   « Vous devez être un ami de Thor, bienvenue à Asgard et…joyeux noël à vous aussi. »  

Elle alla se placer aux côtés de Loki et passa sa main sous son bras et le tira vers elle pour lui faire la bise.  Les marques d’affections publiques, il n’aimait pas cela, et elle le savait bien, mais  autant il n’était pas facile à vivre, autant elle le provoquait toujours gentiment avec des petites choses qui l’agaçaient.   « Fais preuve de bonté, mon amour, tolère les assez pour les laisser vivre, peu importe la farce » lui intima-t-elle dans un murmure.  Elle le connaissait assez pour savoir que prendre l’apparence de Jane n’était pas sa farce principale. Elle porta sa coupe à ses lèvres et ne put cacher une certaine joie à pouvoir être aux côtés de son prince.


No one knows how dangerous loyalty is.
Exiled, estranged by her family, she remains , faithful by the Chaos side. He needs her more than ever, and she cannot live without him anymore. Chaos need to be constant, and Fidelity needs lies to be tested.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


What If de Noël
Le glaçon


James avait prévu de passer son réveillon et noël assis dans son nouveau canapé acheté chez Ikea et devant sa télévision achetée elle chez Wallmart. De toute façon, tout l'aménagement de son appartement venait principalement de ces deux magasins là. Allez savoir pourquoi mais ses « connaissances » n'avaient voulu aller quand dans ses lieux là. Comprendre une rousse le traînant à travers les magasins. Une image qui ne pouvait d'ailleurs pas oublier… Deux assassins soviétiques faisant gentiment les boutiques pour meubler un appartement dans un des quartiers de Broocklin à New-York.

Une bière à la main, James regarder la grande chemise noir qui s'étendait sur son lit. A l'intérieur, un costume trois pièce qu'il avait acquis en rangeant les affaires qu'il avait retrouver dans une des bases  du SHIELD. Apparemment, les affaires qu'il avait laissé en tombant en 40 avait été gardé et le costume était dans un des cartons. Il avait fallut qu'il le fasse nettoyer avec le peu d'économie qu'il avait mais le résultant était plutôt concluant. Avec un soupir, il posa sa bière sur la table de nuit et ouvrit la fermeture éclair du plastique. A l'intérieur, le costume noir l'attendait bien sagement. Si à l'époque il était un peu maigrichon pour pouvoir le poster, à présent, on pouvait dire que le bout de tissus tombait  millimètre près. Bon, d'accord, il avait dépenser quelques dollars pour racheter une chemise. Il l'avouait, il avait broyé l'originale. En l'essayant pour la première fois… Mais ce n'était pas de sa faute, son bras gauche avait broyé la manque et quand il avait tendu les bras, le tissu dans son dos s'était fendu en deux… On aurait dit Hulk se transformant. Il avait même éclaté de rire seul devant son miroir. Comme une vraie gamine… C'en était même effrayant.

Alors qu'il passait la veste par dessus la nouvelle chemise – qui n'avait pas craquée-, un espèce de grand faisceaux blanc l'enveloppe et le voilà parti pour une autre planète. Comme si il n'avait pas assez voyagé dans sa vie tient ! Alors qu'il rouvre les yeux, le jeune homme plus si jeune que ça, découvre… du doré. Trop de doré tue le doré, pense-t-il alors en remarquant un grand, voir immense noir au milieu de la pièce. Un grand noir flippant d'ailleurs qui donne l'impression de tout savoir sur au premier regard. Il remarque alors que celui-ci lui fait signe de s'engager sur le pont au couleur de l'arc-en-ciel. Il le remercie alors d'un signe de tête et s'engage sur le pont. Ce qu'il voit lui scie l'herbe, l'arc-en-ciel, sous le pied. Il n'avait rien vu de tel et un « Putain » lui échappe alors qu'il foule un peu plus vite le pont pour se diriger vers la ville.

Accompagné d'une membre de ce pays trop doré qui ressemblait un peu à un pingouin habillé comme il l'était, James fit le tour de ce qu'il semblait être la ville et ils entrèrent dans ce qui semblait être le palais. James ne pouvait pas dire que ce n'était pas magnifique. Cela l'était vraiment. Il n'avait même jamais rien vu d'aussi beau. Mais il n'allait pas se paner devant alors qui ne savait même pas ce qu'il foutait là. Il avait tenter de demander à celui qui l'accompagnait mais celui-ci l'avait regarder comme si il était complètement abruti et James avait levé les yeux au ciel.

Quand il était rentré dans l'immense salle avec plein d'autres pingouins, James s'empécha d'ouvrir la bouche comme une carpe. Il y avait vraiment beaucoup de monde et quelques têtes qu'il avait pu déjà croisé ou vu aux informations ou lors des missions qu'il avait pu faire. Un Coulson au plus beau de sa forme, un Thor avec un sourire gâteau d'anniversaire et un Loki qui avait l'air de s'en foutre complètement… Rien qui ne semblait changer. Alors que l'homme qui l'accompagnait se retirait, il entendit une grosse voix s'élever parmis les autres et il en regarda l'origine.

D'accoooord, il était à Asgard pour Noël. Un plan qu'il n'avait pas prévu et qui changeait vraiment de ses plans de départ. Sa bière allait réchauffer, laissé sur la table de nuit à coté de son lit… Mais bon, maintenant qu'il était là, il allait peut-être en profiter. La nourriture serait peut-être mieux que la pizza aux peperonnis qu'il avait prévu de commander en plus de sa bière devant une rediffusion de Friends.

Un coup d'oeil dans la salle lui permis de repérer une tâche rousse dans toutes ses touches de doré. Un sourire s'installa sur ses lèvres roses et il s'avança doucement vers la propriétaire de cette chevelure cuivre. Elle semblait en grande discussion avec ce qui semblait être un asgardien. Il ne savait vraiment pas dans quoi il s'était mis celui là. Il passa d'abord par la case buffet, attrapa deux coupes d'il ne savait quoi et d'un échantillon de manger dans une coupelle et se dirigea vers la rousse. Quand il arriva à proximité, il entendait l'asgardien parler de la beauté d'asgard en lors des grands soleil et il voyait bien que la rousse semblait tellement dans la conversation qu'un sourire s'échappa de ses lèvres. Il était content qu'elle soit là, au moins il avait un bouclier si l'Agent Coulson venait le voir avec ses yeux de cerbère. Ce mec le faisait flipper, il ressemblait trop à Steve avec ce regard là. « Si mademoiselle l'araignée veut bien me faire l'honneur... » lança-t-il avec un petit sourire en coin en lui tendant une coupe, coupant ainsi le flot de parole de l'asgardien.  Quand la coupe fut dans les mains de Miss Romanova, il se tourna vers l'asgardien pour se présenter. Il était poli quand même. Il n'était – plus – un gros rustre. Il se tourna ensuite vers la rousse. « Toi aussi tu as eut droit au grand faisceaux blanc, genre je suis l'élu, et le grand noir qui à l'air de te sonder rien qu'en te regardant ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Feat : Scarlett Johansson
Messages : 135
Autre Identité : Black Widow

Race : Humaine
Localisation : Juste derrière toi!
Emploi : espionne, ancien agent du S.H.I.E.L.D, Avenger à plein temps.


Feuille de personnage
Pouvoirs:


What If de Noël
Natashoux  ♥

Les fois où Natasha avait fêté Noël se comptaient sur les doigts d’une main, et elle n’en gardait qu’un vague souvenir. Or, voilà qu’elle était invitée à passer le réveillon à Asgard. Elle avait trouvé vraiment étrange de se retrouver conviée là-bas, elle, insignifiante humaine à côté des majestueux habitants de cette cité. Elle avait même pensé à l’une des nombreuses et exaspérantes plaisanteries de Stark, mais le Thor excité comme une puce qu’elle avait croisé un peu plus tôt dans la journée lui avait confirmé que cette invitation n’était en rien une blague et qu’apparemment, on ne lui demandait pas vraiment son avis. D’autant plus que Natasha n’avait aucune excuse valable pour esquiver la soirée qui s’annonçait. Ainsi donc, l’espionne avait dû s’apprêter pour l’occasion, d’une robe simple, noire et longue. Elle n’eut cependant pas le temps de jeter un œil à son reflet dans le miroir qu’une lumière blanche l’enveloppa. La russe se sentit quitter la Terre en l’espace de quelques secondes. Le cœur battant, Natasha observa le cosmos défiler à une vitesse affolante autour d’elle. Alors c’était à ça que ressemblait un voyage au cœur du Bifrost. Elle n’eut cependant pas le temps d’en profiter davantage, le voyage semblait toucher à sa fin.

Si Natasha avait déjà une petite idée de ce qui l’attendait, ce n’était rien comparé à ce qui se dévoila sous ses yeux lorsque ses pieds se posèrent sur le sol doré d’Asgard. C’était… Magnifique, il fallait bien le reconnaître. Face à elle se dressait un homme à l’imposante carrure, qui la regardait, un air impassible peint sur le visage. « Bienvenue en Asgard, Natasha Romanoff. » dit-il de sa voix grave et posée. Bizarrement, la russe Ne pensa même pas à s’étonner qu’il connaisse son nom. Après l’avoir remercié d’un hochement de tête poli, elle aperçut un autre Ase venir à elle, l’invitant à le suivre. Natasha quitta donc le dôme doré, marchant en silence aux côtés de l’homme qui la guida à travers la ville. Tout dans ce monde, et à cette période, respirait la joie, et la rouquine se surprit bien vite à se laisser contaminer par l’ambiance. Cela ne s’annonçait peut-être pas si mal, finalement… Son guide l’accompagna jusqu’à l’entrée du palais démesurément grand de ce royaume, entièrement doré lui aussi. Thor devait se sentir bien à l’étroit dans le Manoir des Avengers qui était pourtant un immense bâtiment. Justement, en parlant du dieu de la foudre... Elle l'aperçut, avec à ses côtés, l’agent, que dis-je, le Directeur Coulson, qu’elle n’avait pas eu l’occasion de revoir depuis New-York, bien qu’on lui avait annoncé qu’il était revenu d’entre les morts. Natasha reconnut aussi Loki, ce qui eut le don d’assombrir quelque peu son humeur, d’autant plus que Coulson semblait relativement calme près de lui. Un peu plus loin, un visage que la russe n’avait pas croisé non plus depuis un certain temps disparaissait derrière un Ase aussi imposant que tous ses compères. Melinda May, ici ? Un sourire se dessina sur les lèvres de Natasha, qui resta là à observer la scène. L’Agent May en train de se faire accoster par un asgardien…  Se demandant d’abord combien de temps la patience de son amie lui permettrait de ne pas envoyer balader son interlocuteur, la rousse se décida à voler à son secours… Mais fut, à l’image de son ancienne collègue, stoppée par un visage rayonnant encadré de mèches blondes. Se retenant de pincer les lèvres, Natasha ne mit qu'une seconde à composer un masque avenant sur son visage, s'engageant dans une conversation qu'elle espérait courte avec l'inconnu, qui se présenta rapidement sous le nom de Fandral l'Éclair, un des amis de Thor. Charmant, certes, mais très bavard, il ne perdit pas de temps pour commencer à raconter toutes sortes d'anecdotes... Avec patience, la soviétique écoutait d'une oreille distraite, quelque peu amusée néanmoins par l'enthousiasme du guerrier. « Si mademoiselle l'araignée veut bien me faire l'honneur... » fit une voix masculine qu'elle connaissait bien, interrompant le récit de l'Ase. Natasha tourna le regard vers James, et retint un soupir de soulagement. Sauvée! Le brun lui tendit une -énorme- coupe de boisson, se tourna vers Fandral pour se présenter poliment, avant de s'adresser de nouveau à elle. « Toi aussi tu as eut droit au grand faisceau blanc, genre je suis l'élu, et le grand noir qui à l'air de te sonder rien qu'en te regardant ? » La jeune femme retint un sourire.  James n’avait pas totalement tort, concernant ce "grand noir"… « Il paraît qu’il adore dévorer les soldats qui ont un bras cybernétique. » rétorqua la russe avec un rictus narquois, avant de s'emparer du bras de son ami et d'adresser un sourire d'excuse à Fandral. « Veuillez m'excuser... J'espère vous croiser plus tard dans la soirée! » dit-elle, avant de tirer Barnes un peu plus loin. Une fois à l'écart, elle relâcha le bras du jeune homme et fit un pas en arrière pour le détailler du regard sans se gêner. Il était rare de voir James ainsi vêtu à vrai dire, mais cela lui allait bien. « J’avais oublié qu’il pouvait t’arriver d’être élégant. » murmura-t-elle avec un sourire moqueur. Son regard chercha de nouveau May, toujours affublée de son mystérieux interlocuteur.

« T'es prêt à faire une bonne action? » demanda-t-elle au soldat, avant de l'emmener avec elle sans attendre de réponse de sa part. Il approchèrent rapidement de l'agent du S.H.I.E.L.D, et dans un rire exagérément joyeux, Natasha se jeta presque au cou de celle-ci, coupant celui qui lui parlait. « Melinda! Quel plaisir de te revoir! Si je m'attendais à te voir ici! Puis-je vous l'emprunter? » demanda ensuite la russe à l'Ase, qui s’effaça dans un sourire sans protester. Le rire forcé de Natasha  s'éteignit dès qu'ils se retrouvèrent seuls, chacun de ses bras enroulé autour de celui de ses deux compagnons. « De rien.» Fit-elle à son amie qui n'avait pourtant rien dit. « Détends-toi un peu, trésor. » ajouta-t-elle ensuite, un sourire dans la voix, connaissant suffisamment May pour savoir dans quel état d'esprit elle était présentement. « Et toi, sois sage. » intima-t-elle à James tandis qu'ils se dirigeaient vers le groupe formé un peu plus loin, constitué d'Ases qu'elle ne connaissait pas tous, et de Coulson, qui semblait bien petit à leurs côtés.




That was hell of a smile she had. Most men probably did a lot of stupid things for one of those. And she probably gutted them with a stiletto without changing her expression.

  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

JOYEUX NOEL !!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Joyeux noel à tous!
» Joyeux Noel à tous
» Joyeux Noel
» joyeux noel et bon bout d'an !
» joyeux noel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avengers Now :: RPs-