compteur


 

Partagez | .
 

 ☩ Event ☩ And when history did not cooperate - Groupe A

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'Rigel Ditfridottir' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'OUI/NON' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Feat : Dwayne Johnson
Messages : 673
Autre Identité : Power Man

Race : Humain
Localisation : Agence Héros à Louer, 5° Avenue, New-York
Emploi : Héros à Louer


Feuille de personnage
Pouvoirs:

history was changed
Luke Cage

Il y a des jours, comme ça, où on pense tout réussir comme il faut, et qu'au final tout va de travers. D'abord la conférence de presse qui s'est soldée par la tentative d'assassinat du président, puis le combat contre les soldats d'HYDRA qui a fini par l'arrivée des Sentinelles. Et maintenant qu'on a enfin réussi à les battre, ces robots violets moches ? Voilà qu'il y a une gonze bardée d'équipements high-tech se pointe en volant. Sauf qu'elle n'a pas d'armure comme Stark ou le lieutenant-colonel Rhodes dans son armure d'Iron Patriot. Qui est-elle ? Je n'en ai pas la moindre idée, mais son arrivée suite à la désactivation des Sentinelles ne me dit rien qui vaille...

J'ai été enseveli sous les décombres d'une Sentinelle, ce qui fait que je n'ai pas bien suivi ce qui s'est passé auparavant. J'ai juste entendu le tonnerre, ce qui me laissait à penser que Thor a dû s'amuser. Et le fracas des Sentinelles désactivées. C'est à ce moment-là que j'ai réussi à sortir à l'air libre, non sans m'être froissé quelques muscles. Je sentais que j'allais tomber comme une masse dans pas longtemps. Et l'air commençait comme à s'alourdir, comme si je me meus dans un bac de sirop d'érable. Plus rien ne bougeait autour du Rose Garden. Cela allait des dernières Sentinelles qui devaient tomber en rade aux oiseaux qui étaient en train de fuir le carnage. Absolument plus rien ne bougeait, sauf Logan, Rigel, Jane Foster, Thor, le professeur Xavier et un éclat roux qui s'était agenouillé à côté de l'astrophysicienne avant de disparaître tandis que je me débarrassais d'une énième plaque de tôle.

Nous manquons de temps, une autre sentinelle arrive. Karima, une de mes ancienne élèves, elle chasse les mutants contre son gré. Elle doit être là pour finir le travail ses “amis”. Nous ne pouvons pas nous disperser, l'énergie qui nous reste sera pour elle. Je vais nous débarrasser de nos ennemis.

Et me voilà à me sortir enfin totalement de la carcasse du robot immonde. Je suis à peu près à une dizaine de mètres de la demoiselle. Ce sera amplement suffisant.

- Eh, Karima, fais gaffe, les plaques de tôle volent bas, en cette saison !

J'arrache une plaque du bras de la Sentinelle de laquelle je me suis dépêtré et la prend dans ma main droite. Puis je prends mon élan, fais trois tours sur moi-même pour finir par lâcher mon disque improvisé.

C'est dédélirant !:
 

Mais au bout de mon deuxième tour sur moi-même, j'entends un craquement significatif. Ma cheville me lance, ce qui me déconcentre suffisamment pour me faire lâcher le bout de Sentinelle trop tôt. Je viens de me faire une belle entorse de la cheville droite. C'est Jessica qui va être contente... Quoi qu'il en soit, je ne peux que voir l'elfe sauter en arrière pour esquiver un énième coup de la Sentinelle Oméga.




Dernière édition par Luke Cage le Ven 4 Juil - 15:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'Luke Cage' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'OUI/NON' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral

history was changed
GROUPE A - Jane Foster - Rigel Ditfridottir - Natasha Romanoff - Luke Cage - Logan J. Howlett - Thor Odinson -

Dès l’arrivée de l’Omega, une pluie de coups déferlait sur le parvis de la Maison Blanche. Les Héros et leurs alliés s’étaient jetés à corps perdu dans un affrontement qui, rapidement, sembla perdu d’avance. Avec une aisance et un calme inhumain, elle mettait en déroute plus ou moins férocement chacun des protagonistes. Seul Wolverine parvint à toucher sa cible, dévoilant l’étendue du problème auquel il faisait désormais face, Karima n’était plus une simple mutante, elle était devenue un être cybernétique.

Reprenant leur souffle, les champions du bien assistèrent à un duel aussi rude qu’inattendu. En effet, le Professeur X usait de tous ses talents. Un seul objectif, faire plier la volonté de son ancienne  élève. « Karima, laisse-moi entrer. Tu n’es pas toi même, tu es une mutante, tu n’es pas contre nous. Je peux …. » Le télépathe fut projeté hors de l’esprit de la jeune femme qui poussa un hurlement horrible, mêlant douleur et folie. Son regard avait changé, sa conscience semblait avoir totalement disparu, ce qui la rendait terriblement inquiétante. De son côté, le leader des célèbres X-Men était sonné, comme incapable de reprendre ses esprits face au mur psychologique qui l’avait heurté.

*DESTRUCTION* *MEURTRE* *MORT* *DETRUIRE*

Dans l’esprit de l’Omega résonnaient ces mots, matrice sempiternelle qui détruisait l’ultime parcelle de son humanité pour la transformer en une machine de guerre implacable. On lui ordonnait de déchaîner les enfers sur terre. Un instant ses yeux azurs se voilèrent de rouge. Tout ça ne présageait rien de bon.

Elle observa ses ennemis, un à un. Un sourire malsain naquit sur ses lippes alors qu’elle dévisageait Charles Xavier, encore éprouvé de la lutte mentale. Ce qu’il avait tenté de lui faire subir, elle lui rendrait au centuple. Mais avant toute chose, il fallait se débarrasser de ces combattants d’opérette.

Première cible, Logan. Elle lui devait bien ça. Ses griffes en évidence sonnèrent dans son esprit robotisé comme une offrande. Au bout de ses doigts naquirent de petits filaments d’électricité. Sa main droite se tendit alors avec nonchalance vers le mutant immortel dont le squelette métallique résonna comme un appel à l’offrande de douleur qu’elle lui promettait. Cette promesse ne fut pas déçue lorsque l’arc électrique toucha sa cible. Une douleur sans commune mesure avec ce qu’il avait pu ressentir depuis fort longtemps heurta Wolverine, chaque parcelle de son corps en adamantium fut parcourue par la décharge, le brûlant littéralement de l’intérieur.

Sa seconde main se leva dans la direction opposée, donnant à la cyber-mutante une posture christique. Du bout de ses doigts jaillirent des minuscules lames. Sa cible : l’elfe d’Alfheim. Elle aimait manier des lames, elle allait être servie. Les projectiles, lancés à une vitesse vertigineuse, ne tardèrent pas à rejoindre leur cible.  Apanage des elfes, l’agilité serait d’un grand secours à Rigel. Toutefois cela ne fut pas suffisant. Si elle était parvenue à s’épargner la majorité des blessures, plusieurs mini-lames la touchèrent, l’écorchant la plupart du temps bien que l’une d’entre elles vint se loger dans son flanc.

Son regard se figea droit devant elle. Là se trouvait le duo enfin reuni, l’Asgardien et sa petite humaine. Les deux mains de la mutante se rejoignirent dans un clap menaçant. Lorsqu’elle desserra l’étreinte de ses doigts, une vague d’énergie fonça vers le couple, emportant dans son sillage les débris laissés par le combat. Thor se jeta sur sa compagne pour la protéger mais il prit de plein fouet l’onde de choc, ce qui lui coupa le souffle. Mais ce ne fut pas tout. Les débris le heurtèrent violemment, le frappant et le coupant à de multiples endroits, ses côtes n’en sortant pas indemnes.

Spectatrice impuissante, la Romanoff était ébahie par la tournure des évènements. Elle allait tenter d’enrayer la mécanique bien huilée de l’ennemi, mais Karima était déjà devant elle, prête à jouer un corps à corps endiablé. Elle laissa à l’ex-membre du KGB l’initiative mais celle-ci comprit bientôt qu’elle était tombée dans un piège qui pouvait s’avérer mortel. Le surhomme se rua alors au secours de la belle rouquine. Voilà tout ce qu’attendait Karima qui d’un puissant coup de pied dans le ventre de la Veuve Noire, la projeta vers Luke. Elle n’en resta toutefois pas là. Le mutant, blessé à la jambe eut du mal à contenir l’impact et déjà dans son dos se trouvait l’Omega qui, d’un direct du droit ravageur, appliqua aux pauvres guerriers des notions de physiques élémentaires. Lorsque deux corps en mouvement opposés se heurtent, il y a du dégât. La Romanoff et le Cage se rappelleraient toute leur vie de cette leçon.

Un silence de plomb régnait désormais au cœur des jardins présidentiels. Le regard de la mutante au minois inexpressif, si ce n’est ce sourire malsain se fixa à nouveau sur sa cible prioritaire. Le Professeur X ne pouvait que constater l’étendue des dégâts. Pire, il voyait son ancienne élève, d’une démarche chaloupée, s’approcher de lui lentement. Elle semblait jouir de ce moment qui ressemblait à la préparation d’une mise à mort.
Le regard de Charles Xavier se crispa, signe de son intense concentration. « Mon amie, tu ne veux pas nous faire de mal, tu n’as jamais voulu ça. Bats-toi, libère-toi ! » La mutante sembla marquer un temps d’hésitation. « Laisse-moi t’aider, laisse-moi te montrer la voie pour être à nouveau li…  » A nouveau le choc fut rude pour le télépathe qui se fit éjecter de l’esprit de l’Omega. C’est alors qu’il constata que cette dernière avait une lame vissée dans la cuisse gauche, l’arme qu’elle avait utilisée face à Rigel lui ayant été renvoyé par l’elfe. Durant une seconde, elle sembla ne plus être là, comme si la machine s’était mise en veille. Puis d’un geste de la main, elle envoya une décharge d’énergie vers Xavier qui tenta de se protéger derrière un bouclier. Ce fût peine perdue et il fut renversé hors de son fauteuil. A nouveau la matrice guerrière de la machine reprenait le dessus et ses ennemis allaient devoir y faire face. Le travail mental du leader des X-Men serait-il suffisant pour leur laisser une chance ?


Situation


Comment vous dire? Vous avez fait la rencontre de cette délicieuse demoiselle. Charmante n’est-ce pas?

Jane tu es la plus chanceuse, tu n’as pas trop souffert, quoi que, se prendre un Thor doit suffire.
Sinon pour les autres, la jolie Karima n’a pas voulu faire de jaloux et vous en avez tous pris pour votre grade. Luke, tu es celui qui es le plus mal en point, prends bien en compte tes blessures, idem pour les autres bien évidemment.


Objectifs pour chacun d’entre vous : NE FAIRE QUE DES OUI (et dans le bon ordre) ! Et évitez de vous faire tuer ou de tuer les autres.

Vous avez 2 dés d’attaque chacun, que vous soyez de niveau 1 ou de niveau 7.

OUI-OUI > Epic Win ! (Aaaaaalleluia) Votre personnage, quel qu’il soit, touche la cible.
(la violence du choc, la classe du coup, bref c’est une action qui en jette).
Bien entendu, cela demande un certain réalisme de votre part. Thor ne touchera pas la cible de la même façon que Jane par exemple. Tout cela est à échelle.

OUI-NON > Les catégories 6 et 7 touchent la cible.
(attention, ce n’est pas un Epic Win pour autant)
Pour la catégorie 5, vous touchez la cible légèrement.
Pour les catégories inférieures, vous effectuez une attaque qui ne blessera pas votre adversaire mais qui nécessitera de sa part un bel effort d’esquive.

NON-OUI > Votre action échoue, quelle que soit votre catégorie.

NON-NON > Epic Fail ! Non seulement vous échouez votre attaque mais en plus vous vous prenez un retour.

HRP


Jane et Natasha manquent leur premier tour.

Et amusez, tant que vous êtes en vie !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

history was changed
Logan J. Howlett

Jamais il n’avait ressenti une telle douleur, du moins pas qu’il ne s’en souvienne. Et le pire dans tout ça c’est qu’il était encore conscient. Il pouvait sentir chacun de ses muscles brûler de l’intérieur. En l’espace d’une seconde, le courant électrique s’était répandu dans tout son corps, se servant de l’adamantium qui recouvrait ses os comme moyen de transmission. Tel un condamné à mort sur une chaise électrique qu’on aurait mal préparé, Logan se mit à fumer. Paralysées, ses jambes cédèrent sous son poids et il tomba à genoux. La douleur s’intensifia et lorsque les arcs électriques atteignirent enfin son cerveau, il perdit connaissance.

-Flashback-

Logan ouvrit les yeux, la douleur qu’il ressentait avait annihilé les drogues et autres anesthésiants qu’on lui avait donnés. Il voulut hurler, mais le masque à oxygène qu’il avait sur le visage l’empêchait de prononcer le moindre de mot. De plus, il se trouvait plongé dans une étrange cuve. À travers le verre, il pouvait voir des personnes s’affoler, ce n’était pas normal qu’il soit conscient. La douleur finit par s’estomper et ses battements de cœur se mirent à ralentir. À l’extérieur de la cuve, et grâce à son ouïe plus développée, il put entendre les mots suivants : « Tuez-le, avant qu’il ne nous tue tous. » Logan comprit de quoi il parlait et cela déclencha chez lui une rage sans précédent. Il sortit ses griffes. Que se passait-il ? Que lui avaient-ils fait ? Pourquoi ses griffes étaient métalliques ? D’un geste vif, ses nouvelles griffes coupèrent tous les câbles qui le maintenaient immobile. Une fois libéré de son masque à oxygène, il détruisit la vitre et c’est dans un hurlement de rage qu’il s’extirpa de sa prison de verre.

-Présent-

Le mutant pouvait sentir la caresse de l’herbe sur sa joue, il mit du temps avant de prendre conscience de l’endroit où il se trouvait. Puis lui revint en mémoire le visage de Karima, l’attaque électrique qu’il avait subie et ce qui s’était passé ensuite. Cette vision ou ce rêve, quoi que ce soit… Non, c’était bien trop réel. Il avait déjà vu ça, presque dix ans plus tôt, mais aujourd’hui, il se souvenait clairement de ce qu’il s’était passé cette nuit-là, de tous les morts qui avait suivi son réveil.

Il se releva péniblement, l’attaque de cette garce l’avait salement amoché, mais comme toujours son pouvoir régénérant était plus fort que tout. Il ne doutait pas être mort pendant un court instant. Mais ce n’était pas suffisant pour l’envoyer en enfer. L’immortel se redressa de toute sa hauteur et toisa son ennemi. Cette dernière se trouvait au-dessus du corps de Charles, était-il mort ?

Le rythme cardiaque du mutant s’accéléra, ses yeux étaient emplis d’une rage animale. Il cria le nom de sa proie, ce cri n’avait rien d’humain, cela se rapportait plus à un rugissement animal. Tel un prédateur il amorça sa course. Mais pour la première fois, ses griffes n’étaient pas sorties, il avait compris la leçon.

Possibilités pour le lancer de Dés:
 

Le mutant se jeta sur sa proie. S’il arriva sur elle telle une furie, il se rendit bien vite compte qu’elle le surpassait encore. Sans doute n’avait-il pas guéri complètement. Son facteur régénérant usant quasiment toute son énergie pour le guérir de ses lésions internes, Wolverine se fatigua rapidement, lui qui était réputé pour être infatigable, c’était une première. Mais jamais il n’avait reçu de blessures aussi sévères.

L’ancienne mutante le dominait, il n’arrivait pas à la toucher, et elle semblait prendre un malin plaisir à lui faire de petites entailles, ou d’autres petites attaques presque inoffensives. Elle semblait jouer avec lui. Mais un coup bien placé de Logan, qu’elle ne put esquiver qu’au dernier moment, la fit revenir sur terre et frappa violemment. Le coup fit décoller le griffu, qui alla s’étaler quelques mètres plus loin. Il n’avait pas d’autres blessures, le coup n’avait pas été aussi violent que les fois précédentes. Il se releva péniblement, il respirait bruyamment, il était essoufflé. Il pouvait sentir son facteur régénérant faire son office, il devait juste lui laisser assez de temps.


Dernière édition par Logan J. Howlett le Lun 7 Juil - 17:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'Logan J. Howlett' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'OUI/NON' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur
Feat : Evangeline Lilly
Messages : 661
Autre Identité : Maeja Branwen

Race : Elfe
Localisation : Midgard, premère branche d'Yggdrasil et tout droit
Emploi : Elfe errante


Feuille de personnage
Pouvoirs:

history was changed
Rigel, fille de Ditfrid

Je m'étais mise à couvert et essayais de garder la tête froide pour trouver une solution. Elle était solide, aussi bien physiquement que mentalement, j'assistais, impuissante, aux assauts mentaux du professeur Xavier. Même Luke, doté d'une force prodigieuse, n'avait rien su faire... Blessé bêtement en tentant une attaque... J'aurais sans doute eu très vite fait de lui arranger ça mais il n'était pas à côté et, vues le déchaînement de forces dont notre ennemi disposait, je n'étais pas prête à sortir de ma cachette, pas tant qu'une ouverture digne de ce nom s’annonçait. Ma jambe était encore douloureuse, même si les os avaient retrouvés leur intégrité et les tissus reconstitués, ce n'était jamais une expérience plaisante et mon esprit gardait la trace de l’épreuve, surtout en situation d'angoisse comme celle ci. Ces derniers temps, j'avais un peu trop fréquemment tendance à me retrouver face à des adversaires imprévisibles dont je ne connaissais pas l'étendue de la force. Tout comme la créature que nous avions combattu pour retrouver Idunn, cette pseudo-humaine avait déjà fait preuve d'un grand danger mais risquait de se révéler encore plus dangereuse, j'avais faillis à laisser la vie la dernière fois. Réfugiée derrière mon abri et, bien que je conservais le contrôle de mes nerfs, j'étais réellement effrayée. Même Thor ne parvenait pas à en venir à bout, si lui n'y arrivait pas, quel espoir avions-nous ?

Elle passa à l'attaque, sa cible fut Logan et en un éclair, si je puis dire, elle déchaînait une gerbe énergétique sur lui, se servant de son squelette de métal. Terriblement efficace et je me figeais en entendant les hurlements terrifiants qu'il poussait au travers du fracas électrique. Je sortis de mon couvert, impuissante mais ne parvenait pas à rester sans rien faire. J'avais déjà vu bien des choses au cours de ma vie, des choses horribles, mais rares étaient celles qui étaient arrivés à la hauteur de la vision d'un ami brûlant de l’intérieur, le masque de l'agonie sur la face, sans rien pouvoir faire pour l'aider sans se mettre inutilement en danger. La vision de Sif sous le contrôle de la marionnettiste s'imposa à moi, là aussi j'avais craint pour elle quand j'avais compris que la créature qui la possédait la tuerais sans aucune hésitation, sans que nous ne puissions intervenir. J'ignorais si la sentinelle ne voulait pas le tuer ou s'il le devait à sa résistance absolument improbable, mais elle leva enfin son emprise sur lui, le laissant tomber inconscient au sol, et se tourna vers moi. Je devais trouver, quelque chose ! Rien ne vint, je tentais à nouveau une attaque à la dague, la mienne cette fois, pas ce coupe-papier midgardien, mais elle frappa la première. Je vis une multitude de lames voler vers moi et plongea pour esquiver, faisant preuve de toute ma rapidité, ce qui m’épargna sans doute bien d'autres blessures mais ne fut pas suffisant. Blessée à plusieurs reprises, je fus enfin touchée au flan et eu le souffle coupé en sentant la lame me traverser, s'enfoncer profondément dans la chair. Je me laissais tomber à l’abri avec un grognement de douleur et porta ma main à ma blessure. La lame était si profondément logée que je n'avais aucune prise, je tendais de faire appel à ma magie pour l'en déloger mais elle résistait et ne fit que me causer une douleur plus intense encore.

Elle porta une nouvelle attaque visant Thor et Jane cette fois, envoyant mon ami voler et s’écraser lourdement... Comment c'était possible ? J'avais donc vu juste en estimant que les humains, avec leur évolution actuelle, pouvaient arriver au niveau de puissance des asgardiens... Si leur évolution se montrait aussi offensive, on avait des sérieux soucis à se faire et visiblement, mêmes d'autres mutants ne pouvaient y faire face. Ce fut au tour de Natasha et Luke de subir les attaques, là aussi elle s'en débarrassa sans aucun effort apparent. Je fis une nouvelle tentative pour extraire l'arme qui me meurtrissait, la douleur me fit monter les larmes aux yeux mais je l'avais ! Le professeur Xavier tenta une nouvelle attaque mentale, c'était probablement la seule ouverture que j'aurais. Je lançais la lame de toutes mes forces et elle vint se loger profondément dans sa cuisse. Elle se stoppa, c'était inespéré. Un instant même, elle sembla comme absente, à croire qu'elle ne devait pas s'attendre à être touchée. Elle reprit le dessus et une violente attaque arracha le mutant à son fauteuil. Du coin de l’œil, je vis Logan revenir à lui. Il était vivant, c'était toujours ça de pris ! Retournant à couvert, je plongeais ma main dans la petite sacoche que je portais à la ceinture. Je n'avais pas grand-chose dedans, du matériel de soin, quelques herbes... quelques flacons d'huiles de plantes aussi... Est-ce-que j'avais... Oui ! De l'if ! J'avais de l'essence d'if ! A très petite dose son effet était celui d'un stimulant, très efficace en cas d'intense fatigue lors d'un combat ou des blessures. Mais mal dosé, l'effet était dévastateur et pouvait sans difficulté paralyser un asgardien. J'avais déjà essayé. Je ne savais pas bien si ce serait mortel sur un être humain mais, dans la situation, je me disais que je pouvais miser sur une résistance asgardienne et tant pis si ça la tuait. Le moment n'était pas aux états d’âmes. J'imbibais une bande de tissus en y vidant le contenu du flacon, si avec cette dose ça ne faisait rien... Et puis même si elle se montrait insensible au poison, je comptais bien la frapper comme elle m'avait frappé. Les dents serrées, je frottais le tissus sur le tranchant de ma dague. Je n'aimais pas recourir à de telles techniques que je jugeais lâches, je préférais de loin un vrai combat ou un assassinat en toute efficacité, mais le poison, ça restait pour moi une solution de dernier recourt. Nous avions besoin d'une solution de dernier recours. Cette fois ci, je n'attaquais pas de front et profita de l'attaque de Logan pour contourner la sentinelle.

HELL YEAAAAAH:
 

On dira ce qu'on voudra, la furtivité, c'était encore mon point fort. Même après avoir eu le pied broyé, blessés et une douleur lancinante au flan, je restais Rigel, fille de Ditfrid, ex-garde du roi Frey et guerrière à la lame acérée. Au corps à corps, je m'étais glissée derrière la sentinelle et frappais avec rage et précision, bénéficiant de l'effet de surprise. J'ignorais si c'était ma hargne ou si les multiples attaques avaient fini par l'affaiblir, mais enfin, je la frappais. Avec une satisfaction caractérisé par un sourire sauvage, je plantais ma dague dans sa chair et frappais encore, prenant soin d'éviter toute partie du squelette, je savais précisément où viser pour ne percer que la chair et éviter ses décharges. Je poursuivis jusqu'à ce qu'elle riposte d'une salve énergétique, je fus repoussée de plusieurs mètres et me réceptionna avec classe, la dague ensanglantée à la main. Je ne pouvais pas faire grand-chose de plus, elle était blessée et de l'essence d'if dans le sang. Au pire, ça la ferait souffrir, au mieux, elle serait paralysé, au mieux du mieux, elle succomberait, mais il ne fallait pas trop espérer non plus, je doutais qu'elle n'ait pas été « équipé » d'un minimum de défense contre ce type d'attaque.


Dernière édition par Rigel Ditfridottir le Lun 7 Juil - 20:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'Rigel Ditfridottir' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'OUI/NON' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
VIP
Messages : 266
Emploi : Empêcheur de Loki en rond


Feuille de personnage
Pouvoirs:

history was changed
Thor

La situation virait au cauchemar. Tout à tour, les héros et leurs alliés venaient échouer face à la mutante, en dehors de Wolverine bien que sa victoire fut maigre. Tous ils entouraient l’ennemi qui allait désormais prendre l’initiative. Le mutant immortel fut la première victime et les arcs électriques déployés par la sentinelle Omega le séchèrent. Dans le même temps, l’elfe se vit retourner contre elle les armes qu’elle maniait le mieux, se faisant blesser. Vint alors le tour de Thor.
Depuis son échec au corps à corps, le dieu s’était approché de Jane Foster, comme si un mauvais pressentiment s’était emparé de lui. Lorsqu’il sentit le regard glacial de l’être cybernétique se poser sur eux, il sût. D’un mouvement basique, elle déchaîna une onde de choc étourdissante. Dans un réflexe que certain qualifierait de chevaleresque mais qui, pour l’ase, n’était que logique, il plaça son corps en barrage. Ce qui suivit fut un réel tourment. Concentré sur sa protégée, le champion d’Asgard ne ménagea pas son effort. Le choc fut lourd et les deux corps furent projetés, délestant Thor de son marteau sacré. Pire, les débris des sentinelles jonchant le sol vinrent n’épargnèrent guère le guerrier. Cela ne dura qu’une secondes, peut être deux avant que la projection fut accomplie et qu’ils ne s’échouent sur le sol avec fracas. Là aussi, Thor minimisa les risques pour Jane en effectuant une volte afin de subir l’impact. Glissant encore sur plusieurs mètres, il effectua la même manœuvre afin de se retrouver au-dessus de Jane au cas où leur ennemi n’en aurait pas fini avec eux.

Une seconde s’écoula… puis deux… la jeune midgardienne put constater l’état de son compagnon. S’il était appuyé de part et d’autre d’elle sur ses bras, des gouttes de sang glissaient le long des sillons tracés par ses muscles saillants. En outre, son visage était marqué par une grande lassitude, son regard semblant lui-même torturé par la douleur qui devait s’emparer de son corps. De sa bouche coulait un petit filet de sang, témoin de la violence du choc qu’il avait reçu. Alors qu’il reprenait avec difficulté son souffle, il pouvait entendre derrière lui le choc des affrontements. Ses autres alliés subissaient la même déconvenue. La fin semblait proche…

Mais l’ambassadrice d’Alfheim offrit un peu de répit au groupe. Une première fois en renvoyant à son expéditrice l’un des armes avec laquelle elle fut attaquée. Cela laissa une occasion pour le Professeur X qui connut un nouvel échec. Non l’ennemi n’allait pas se laisser abattre aussi aisément. Le Héros passe là revers de sa main sur sa bouche puis offrit un sourire à sa bien-aimée. « Mets-toi vite à l’abri. Nous n’en sommes qu’au début. » Lui dit-il d’un souffle. Il se releva avec difficulté, sa respiration semblant atteinte. Il comprit alors que ses côtes n’étaient pas sorties indemnes du choc. Au même moment, l’immortel mutant se faisait à nouveau repousser. Mais cela ouvrit une brèche à Rigel qui en profita pour infliger, enfin, une véritable attaque à son ennemie avec la rage que l’ase connaissait bien.

Thor tendit alors la main droite, appelant à lui Mjolnir qui ne se fit pas prier pour revenir vers son propriétaire, seul homme digne de l’employer. Faisant suite à Rigel, il allait tenter de profiter de ce petit avantage que l’elfe venait de créer.


SIOUPALLLAIIIIIIT petits dés !!! *mode roumain on*:
 


L’asgardien sauta en direction de son ennemi. Son but, créer une onde de choc avec Mjolnir afin d’étourdir la mutante. Cependant, il n’eut pas l’occasion de réaliser son plan. L’intervention de Rigel, plutôt que d’handicaper l’ennemi, ne fit que la rendre plus violente encore et d’un bond, elle partit à la rencontre de Thor. Les coups plurent à une vitesse incroyable, et rapidement, la blessure de Thor devint un véritable problème, son ennemi prenant un avantage indéniable. Pieds et poings déchaînés, elle mit une véritable raclée à l’ase qui fut finalement projeté à un endroit bien précis décidé par l’Omega. Thor ne put que dévier légèrement sa trajectoire mais cette barre de fer, issue d’une sentinelle, vint s’enfoncer dans sa cuisse gauche, lui faisant pousser un cri déchirant alors qu’il luttait pour ne pas perdre connaissance.





Riders on the Storm
Into this world we're thrown
   
   ©️Kali'


Dernière édition par Thor Odinson le Mer 9 Juil - 15:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'Thor Odinson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'OUI/NON' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Feat : Dwayne Johnson
Messages : 673
Autre Identité : Power Man

Race : Humain
Localisation : Agence Héros à Louer, 5° Avenue, New-York
Emploi : Héros à Louer


Feuille de personnage
Pouvoirs:

history was changed
Luke Cage

Oh la vache ! Ça fait un mal de chien. Je n'y comprends rien.

Je n'ai rien vu venir. Elle est ultra-rapide, la bougresse. D'abord, elle tend la main vers Howlett, et l'instant d'après il se tord de douleur. Puis juste après elle lance une myriade de dagues en direction de l'elfe (je n'y avais jamais cru avant de la rencontrer. Comme quoi, Tolkien devait être devin), qui se fait blesser au flanc plus sérieusement que sur les autres parties de son corps. Et ensuite, Thor se fait ensevelir sous les décombres en voulant sauver le docteur Foster. C'était vraiment l'hécatombe. Je n'avais rien pu faire jusque là : ils étaient beaucoup trop loin pour que je puisse les atteindre rapidement, surtout avec mon entorse. Tout ce que je pouvais faire était assister à la chute de mes compagnons d'armes. Mais rapidement, la douleur reflua, et je pus voler au secours de l'ex-agent Romanoff avant qu'elle ne se prenne un coup de pied de cette... machine à tuer. Je voulais me jeter juste devant la botte de la Sentinelle Omega avant qu'elle ne heurte l'ancienne espionne russe dont m'avait parlé l'agent Coulson lors de l'une de nos interviews pour le S.H.I.E.L.D., mais mon pied n'était pas non plus totalement opérationnel, ce qui m'a valu d'arriver trop tard. Karima envoya valser la Veuve Noire dans ma direction.

Et soudain, Omega est arrivée dans mon dos sans que je ne la voie venir. Elle est capable de se téléporter, ou quoi ? Peu importe. Je sens une vive douleur dans la dos. Elle m'a filé un sacré coup de poing, l'autre cyborg. Et elle m'apprend à voler, en plus. Je me prends Natasha en plein dessus.

Tout mon corps est perclus. Ça me rappelle les mois que j'ai passé dans la prison de Seagate, quand Rackham me tabassait rien que parce que j'avais fait tomber ma fourchette au réfectoire. Je ne pensais pas un seul jour que ce souvenir me reviendrait à la mémoire, c'est dingue. Mais qu'importe. Il faut nous débarrasser de la menace, sinon HYDRA aura réussi leur objectif : assez déstabiliser le monde pour pouvoir tout contrôler. Je rassemble mes dernières forces pour m'approcher de cette mante religieuse (merveilleusement belle mais dangereusement mortelle).

Tous mes mouvements me font mal. J'ai beau avoir une peau incassable, je dois avoir quelques côtes brisées, la clavicule déboîtée et un sacré nombre de petits os pulvérisés, ce qui fait que je me déplace plutôt comme un zombie dans The Walking Dead. J'imagine déjà la tête des chirurgiens qui vont devoir me soigner. Ça risque d'être marrant. Mais elle va voir ce qu'elle va voir.

Pas un Epic Fail, cette fois-ci, je t'en supplie...:
 

- Eh, ma belle ! Crois pas te débarrasser de moi si facilement. Je suis du même style que Spidey, c'est-à-dire dans le genre pot de colle.

Je ne sais pas où je vise. Pour moi, l'important, c'est de toucher. Un voile rouge s'est déposé devant mon champ de vision. La douleur fuse dans tout mon corps. Mon corps qui crie à la défaite. Mon corps qui crie que je ne suis pas mort. Mon corps qui crie à la vengeance. Mon corps qui exige un seul coup, un unique coup, pour laver l'affront qui lui a été fait. Un coup qui ne nécessite pas qu'on vise, mais plutôt toute la puissance qui me reste pour que Karima souffre autant qu'elle m'a fait souffrir. Je ferme le poing, et lui file un magistral crochet du droit.

J'entends un net craquement quand mon poing toujours cerclé de l'acier de mon poing américain touche les os. Oubliant la notion-même de douleur, je m'éloigne de la Sentinelle le plus rapidement et le plus loin possible. Une fois à une vingtaine de mètres, je me retourne vers la scène du combat. Un rictus barre le visage angélique de la Sentinelle. J'ai dû lui briser la mâchoire, à la gonze. Comme ça elle saura ce que c'est de s'en prendre aux surhumains.




Dernière édition par Luke Cage le Mer 9 Juil - 18:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'Luke Cage' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'OUI/NON' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

history was changed
Jane Foster (6ème tour)

J’avais été blessée et comme par magie ma blessure profonde s’était résorbée grace à l’agent du SHIELD. Je ne comprenais pas vraiment tout ce qui se passait mais mon seul objectif était de retrouver Thor. L’Enfer nous entourait et le cauchemar ne faisait que de se décupler à une vitesse folle. Les hommes du Président couvraient mon avancée. J’avais laissé tomber en cours de route mon arme à feu et mon taser. De toute façon, ils ne me serviraient à rien face à ces machines géantes. Rigel  avait plongé au cœur de la bataille, laissant enfin toute sa frustration se libérer après tous ces moments passés auprès du professeur Charles Xavier. L’image de cette Maison Blanche détruite, tous ces corps morts, ces monticules de gravats me donnaient la nausée mais je devais avancée. J’avais un besoin viscérale de le voir bien vivant. Et au milieu de cette bataille, nos regards se croisèrent. Je ne voulais pas qu’il quitte le champ de bataille pour moi mais Thor m’avait déjà rejoint comme mu par un mauvais pressentiment. Mais il était déjà trop tard … Cette sentinelle avait suivi méticuleusement nos mouvements et soudain ce fut comme si la terre s’ouvrait sous nos pieds. L’onde de choc nous projeta ensemble dans un tourbillon infernal.  Nous n’étions plus que des marionnettes à sa merci. Je ne pouvais qu’observer, avec horreur, l’homme que j’aimais se recevoir les coups de débris qui virevoltaient avec nous. Mon cœur se serra à cette vision cauchemardesque, me protégeant le visage de mes deux bras pour éviter les blessures dues aux fragments qui tourbillonnaient avec nous.

Je sentis son bras s’enrouler autour de ma taille, me préservant de son corps. Je me tenais à lui, fermant les yeux, lui faisant entièrement confiance. C’était lui le Prince-guerrier et je remettais ma vie entre ses mains. Tout se passa en quelques secondes puis le choc du retour sur terre que Thor encaissa à ma place mais m’évitant aussi le poids de son corps, il enchaina une autre volte-face pour se retrouver au-dessus de moi, ses mains de chaque côté de mon visage. Il se dressait de toute sa force et de toute sa hargne tandis que j’essayais de reprendre mes esprits. Du bout de mes doigts, j’effleurai  ses blessures, son sang qui perlait, les traits tirés de son visage. Je hochai la tête à sa directive, me redressant en même temps que lui.

- Fais attention à toi.

Me mettre à l’abri devenait assez compliqué quand on détaillait le paysage qui se déclinait autour de moi. Des soldats me firent signe, dégageant mon chemin jusqu’à leur position. J’avais mal partout, mon corps criait sa douleur mais je devais tenir bon, grimaçant selon les mouvements que je faisais, mordillant ma lèvre pour freiner mes gémissements. Ce n’était pas le moment de m’effondrer.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral

history was changed
GROUPE A - Jane Foster - Rigel Ditfridottir - Natasha Romanoff - Luke Cage - Logan J. Howlett - Thor Odinson -

Seuls l'ambassadrice et Monsieur Cage avaient eu l'opportunité d’atteindre Karima. J’avais eu la naïveté de croire que cela me permettrait d’entrer mais son esprit m’était toujours inaccessible. Je constatais pendant le combat qu’elle avait développé de nouvelles capacités, ou tout du moins, qu’ils l’avaient aidée à le faire. Épuisé par ses rejets, je décidais de garder mes distances vis-à-vis d’elle, du moins mentalement puisqu’elle m’avait éjecté de mon fauteuil, me privant de ma maigre mobilité. Cette jeune femme, conduite par une colère qui n’était pas sienne, n’avait rien de la mutante que j’avais connu. Je devais tenter une autre approche, je devais l’aider, il me fallait trouver comment.

Et malheureusement, le temps m’étais compté alors que Karima n’hésitait pas à attaquer de nouveau, mais pas comme l’on pouvait le croire. Alors que je l’avais en face de moi, elle semblait être aussi non loin de Logan, et le temps pour moi de comprendre, il se jeta sur l’hologramme et passa au travers, s'écrasant avec violence au sol. Karima profita de son piège pour arriver bien trop rapidement derrière Wolverine, ne lui laissant aucune chance de réagir, et fini par le bloquer à terre avant de lui envoyer une décharge électrique des plus violentes. Lorsqu’elle se redressa, Logan était à ses pieds, inerte.

Avec moins d’agressivité, j’essayais à nouveau de passer à travers les barrières de sa pensée. Elle me rejetta à nouveau. J’avais seulement pu déceler sa prochaine action. Elle ne cherchait qu’a atteindre les mutants. Mais programmée tel un robot, elle devait éliminer ceux qui gênaient sa mission. Son regard meurtrier se posa alors sur le Dieu nordique Thor, l’ambassabrice et Monsieur Cage. Ils étaient tous des obstacles. Elle se détourna aussi vers le docteur Foster, mais n’y porta pas plus d’attention. L’astrophysicienne n’était pas une menace pour Karima, elle était la seule à être tout simplement, une humaine sans gène, naturellement ou pas, modifié.

Elle resta planté là, immobile au milieu des jardins présidentiels, à la portée de tous et pourtant mon instinct me disait qu’elle préparer quelque chose. Et il ne se trompait jamais, ou presque. La seconde suivant mon interrogation, plusieurs hologrammes de la jeune femme apparurent dans le square. De mes simples yeux, il m’était impossible de la reconnaître, mais je retrouvais son esprit torturé avec difficulté. Je la perdais puis la retrouvais, la connexion était instable. “Karima, que comptes-tu faire? ” Ma télépathie claqua tel un élastique que l’on aurait trop tendu. Je ne l’abandonnerais pas, alors je réitérais. “Pourquoi es-tu là, Karima? ” La confronter à la réalité de ses actes, je pensais sincèrement que cela la guiderait mais j’avais eu tord. La jeune mutante entra dans une rage profonde, tous les visages portant ses trais arboraient le même faciès sombre.

Je n’avais pas su prédire son plan, pas avant qu’elle ne passe à l’action. Plusieurs de ses hologrammes se mirent à sillonner le parc avec une rapidité surhumaine, il en était même compliqué de suivre ces enveloppes corporelles. Quelque peu déstabilisé par ce manège, je reposais mon regard au centre des jardins. Il demeurait vide. Où était-elle passé? Là ! Je sentis une faille dans ses défenses, j’en profitais pour retrouver sa trace. Je sentais sa présence sur les toits détruits de la Maison Blanche. J’avais réussi oui, mais seulement pour découvrir son stratagème. Elle avait détourné mon esprit, elle venait de déchaîner les atouts de ladite Sentinelle Omega. Une onde énergétique nous secoua de plein fouet, nous écrasant tous à terre, plus encore que je ne l’étais déjà. Et c’est là que je découvris des projectiles s’envoler de son propre corps avant de venir frapper n’importe quel obstacle de leur trajectoire, êtres humains y compris. Nul n’eut le temps de se protéger. Tout explosa.

Situation


Plusieurs blessés, non, en fait, vous êtes tous blessés ! Les projectiles que votre nouvelle amie a gentiment balancé sur vous, ont explosé en milliers de petits éclats de métal. Qu’importe votre armure, votre gilet par balle ou autres protections corporelles, cela ne vous a pas aidé. Vous avez un jet de dé afin de connaître l’étendue de vos blessures.

Levez les yeux, la Sentinelle lévite au dessus de vos têtes, faîtes la descendre.


Objectifs pour chacun d’entre vous :
Essayez de finir en un seul morceau.

Lancer de dés :
Pour vos attaques même système que les deux tours précédents : 2 dés OUI/NON chacun.

Pour vos blessures, utilisez un dé à 6 faces. Vos probabilités seront dans un ordre croissant : 1 signifiant une blessure superficielle > 6 des blessures très graves et douloureuses.

HRP


Natasha a manqué ce tour.

C’est le dernier tour les enfants.
Que le sort vous soit favorable !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

history was changed
Logan J. Howlett

Le mutant était essoufflé, cela faisait longtemps, qu’il n’eût un adversaire à sa mesure. Elle était pleine de ressources et semblait dominer tous les combattants présents. Le Canadien se releva, il commençait à en avoir marre d’embrasser l’herbe à chaque confrontation. Entre sa fougue pour le combat et les coups qu’il recevait, son pouvoir n’avait pas le temps de soigner ses blessures déjà présentes que déjà il en recevait de nouvelles. Si fuir un combat n’était pas son genre, il aurait pourtant bien mis en place une retraite stratégique, si seulement Charles n’était pas en danger. Tant de personnes comptaient sur le professeur, sans lui la cause mutante s’achèverait dans un bain de sang et ses élèves seraient perdus. Logan ne pouvait pas laisser Karima détruire l’espoir des mutants.

À peine perdit-il Karima du regard une seconde, qu’il l’a retrouva à moins d’un mètre de lui. Après une dernière grimace de colère, il se jeta sur elle. Il ne comprit pas ce qu’il se passa alors, il la traversa littéralement avant de s’écraser à nouveau au sol. Il vit une ombre au-dessus de lui, il fit une roulade sur le côté. Mauvaise nouvelle Karima se trouvait au-dessus de lui, il posa un pied sur son torse, elle faisait montre d’une telle force qu’il ne pouvait plus bouger. Elle transforma l’un de ses bras en deux étranges tentacules métalliques munis de longue pique. Chaque pique vint se planter dans le torse du mutant, et c’est avec un sourire carnassier que Karima déclencha son attaque. Le hurlement de douleur qui s’en suivit dura une demi-seconde avant que Logan perde à nouveau connaissance. Elle avait trouvé l’un de ses points faibles et l’utilisait au mieux.

Lorsqu’il ouvrit les yeux, seulement quelques secondes s’étaient écoulées. Incapable de bouger, c’est depuis le sol qu’il assista à une scène des plus étranges. En effet partout autour de lui des doubles de Karima parcouraient le square en courant avant qu’une onde énergétique vint le frapper de plein fouet. Incapable de bouger, il dut résister au mieux. Le choc le fit rouler sur quelques mètres avant de rencontrer un arbre, et bien sûr ce furent les lombaires qui prirent. La douleur qu’il ressentait à cet endroit lui apprit qu’il sentait à nouveau ses membres inférieurs, il pouvait donc à nouveau bouger. Il se releva difficilement, il avait mal partout, son pouvoir était saturé et ne savait plus où donner de la tête.

Mais à peine arriva-t-il à se redresser, qu’il la vit. Elle était sur le toit de la Maison-Blanche, un sourire glacial ornait son visage. Là, des dizaines de projectiles furent expédiés de son corps, Logan déglutit, une telle attaque ne pouvait signifier qu’une seule chose : elle voulait en finir. Le mutant repéra le professeur et fonça, il devait le protéger. Mais pendant sa course, Logan vit l’un de ces projectiles arriver droit sur lui.

Possibilité du lancer du dé six faces:
 

Le projectile explosa, d’un bond sur le côté le mutant réussit à esquiver une bonne partie des shrapnels. Il en reçut tout de même quelques-uns dans la jambe. Lorsqu’il se releva, il put voir que la pelouse autour de lui était recouverte de morceaux métalliques. Un petit sourire se dessina sur son visage. Il connaissait une personne qui se serait fait un plaisir d’utiliser tous ces petits morceaux de métal pour mettre une raclée à Karima, à bien y repenser, Logan connaissait quelqu’un de bien pire que cette ex-mutante, cette pensée provoqua chez lui un léger rire.

Voyant que tous les projectiles avaient explosé, Logan chercha Charles du regard, ce dernier semblait ne pas avoir été touché. Il s’assura rapidement de la situation de son ami, il allait pouvoir se débrouiller seul, pour le moment Karima était une bien plus grande préoccupation que la sécurité du professeur. Il se tourna juste vers lui et l’intima d’aller se mettre à l’abri et s’arrêter de vouloir la raison. En effet, les attaques mentales du professeur semblaient toutes avoir échoué, il était temps qu’il laisse la main.

Logan repéra sa proie lévitant au-dessus du parc. Logan chercha un moyen pour l’atteindre, pour seul accès, il trouva une colonne de la bâtisse qui s’était effondrée sur la carcasse d’une sentinelle, cela devrait lui donner une bonne hauteur. Il contourna Karima et se dirigea vers son nouvel objectif.  Il se planqua derrière une colonne et attendit qu’elle passe près de la colonne effondrée. À l’abri du regard de l’ancienne mutante, Logan attendait le moment fatidique. Il sentit alors les morceaux de métal présent dans sa jambe ressortir et ses blessures cicatriser. Son facteur régénérant avait soigné toutes ses blessures superficielles et sans doute quelques-unes un peu plus grave, il se sentait prêt à passer à l'action.

Lorsque la Sentinelle Oméga passa enfin devant la colonne Logan s’élança. Il fit un bond pour atterrir sur la colonne renversée et piqua un sprint le long jusqu’à atteindre le point le plus haut. C’est dans un hurlement de rage qu’il s’élança dans les airs.

Possibilité du lancer de dés Oui/Non:
 

Le saut qu’il opéra lui sembla durer une éternité. Trois griffes sortirent de sa main gauche, il savait qu’il risquait à nouveau une électrocution violente, mais pour s’agripper à quelque chose il ne connaissait rien de mieux que ses griffes, et il comptait bien ne plus lâcher sa proie. De sa main droite il attrapa la cheville de Karima et d’un coup sec, s’aidant de tout son poids, qui au final devait sans doute dépasser celui de l’ex-mutante, il fit basculer et la jeta à terre. Pendant la chute, il put enfoncer ses trois griffes dans le dos du cyborg. Lorsqu’elle toucha le sol, il lâcha prise d’un bond en arrière  il s’éloigna de son ennemi. Il rétracta ses griffes, prêt à faire front à nouveau.


Dernière édition par Logan J. Howlett le Ven 11 Juil - 19:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'Logan J. Howlett' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Six faces' :


--------------------------------

#2 'OUI/NON' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur
Feat : Evangeline Lilly
Messages : 661
Autre Identité : Maeja Branwen

Race : Elfe
Localisation : Midgard, premère branche d'Yggdrasil et tout droit
Emploi : Elfe errante


Feuille de personnage
Pouvoirs:

history was changed
Rigel, fille de Ditfrid

J'avais réussi à porter des coups mais ce n'était pas suffisant, bien au contraire. Non seulement ça ne l'arrêta pas et le poison dont j'avais enduit ma lame ne l'affectaient pas, mais en plus, contrariée par mon attaque, elle envoya, littéralement, Thor voler plus loin, ajoutant quelques blessures de plus à sa collection. Luke parvint lui aussi à placer quelques coups mais, là aussi, ça ne suffit pas à l'arrêter, malgré la force impressionnante que cet humain avait à disposition. A nouveau, la sentinelle déchaîna son énergie sur Logan, me faisant grincer des dents. S'acharner ainsi sur lui alors qu'elle devait bien savoir que ça ne le tuerais pas, c'était juste du sadisme. Heureusement, cette fois, je ne m'en inquiéterais moins, il était capable d'y résister, physiquement au moins.

Thor, lui, était fortement touché, déjà, la précédente attaque l'avait blessé à divers endroit mais en plus, son vol plané l'avant envoyé s'écraser sur un pan de métal qui lui avait traversé la jambe. Je m’élançais vers lui en me félicitant d'avoir économisés mes capacités de soins autant que possible, j'allais en avoir besoin et j'avais vécu assez de combats à côté de l'asgardien pour savoir qu'il valait mieux l'avoir en état de se battre. Je n'avais pas fait trois pas que je me figeais en constatant que notre ennemie s'était dédoublée... Je connaissais cette technique, Loki adorait faire des projections de lui-même pour qu'on ne puisse plus savoir lequel était le vrai et perdre ses attaquants sur des copies immatérielles. Une excellente diversion. Je ne m'attardais pas à chercher qui était la bonne, même si, avec un peu d'observation, j'aurais sans doute pus la retrouver. Des décennies que je jouais à ce jeu là avec mon illusionniste d'ami, j'avais entraîné mes capacités de déduction, mais un autre ami avait besoin de mes talents.

Je repris ma route mais n'allais pas bien loin, une onde de choc m’écrasa littéralement au sol, je m'y retrouvais plaquée sans pouvoir résister, la puissance était incroyable. Immobilisée, j'imaginais qu'on devait ressentir cela si Volstagg s'asseyait sur soi. Ce n'était pas peu dire. J'essayais de résister mais chacun de mes muscles me rappelaient les blessures que je venais de subir, ainsi que celles plus anciennes qui se répercutaient encore. Mon coude droit me lançait malgré le fait que sa fracture n'était plus qu'un souvenir, mais le pire était mon épaule qui, bien que cicatrisée à présent, me rappelait, de façon lancinante, que j'étais censée me reposer encore quelque temps. Quelle idée de partir ainsi en mission sur Midgard, à peine remise des combats ? Mais le pire restait ma blessure au flan et ce n'était pas fini. Toujours dans l'incapacité de me déplacer, je me tournais péniblement pour découvrir une nuée de projectiles fondant sur nous. Inutile d’espérer esquiver, je serrais les dents et me protégeais le visage.

Ouille ouille ouille:
 

Je m'attendais au pire, tendue. Je me crispais en sentant un éclat se loger dans mon dos et fermais les yeux... attendis... Mais ce fut tout. J'étais bien tombée, au sens propre vu que je m'étais effondrée là suite à l'onde, mais l'endroit n'avait pas reçu beaucoup de projectiles et je m'en sortais avec un éclat logé dans l’épiderme, un peu à côté du rein. Ça faisait mal mais n'avait rien touché d'important, je m'en débarrassais sans trop de peine en me relevant, ne prenant même pas la peine de refermer la blessure. Je finis ma route vers Thor, sans lui donner le temps pour une hypothétique protestation, m'occupa sans attendre de ses blessures les plus graves. Je ne lésinais pas sur l’énergie que je lui transmis pour résorber ses blessures, il faisait partie de ceux qui avaient le plus de capacité d'attaque et son action pouvait se montrer décisive, je ne fis pas de demi-mesure et soignait complètement sa jambe pour lui offrir une mobilité parfaite, avant de minimiser les autres. Je vérifiais aussi que Jane n'avait pas de blessures trop grave, rien ne la mettait en danger, je ne m'y attardais donc pas et me tourna vers Logan qui venait d’agripper la sentinelle et l'envoya au sol en lui plantant ses griffes. Il avait su trouver la bonne. Je repris ma dague en main et m’élança à nouveau. C'était un peu désespéré mais je n'avais pas beaucoup d'autres alternatives. Dans mon élan, je ramassais un fil électrique au sol dont le bout était dénudé et émettait un léger bourdonnement statique indiquant qu'il était raccordé. Je ne savais pas si cela ferait quoi que ce soit, mais rien que pour la faire payer pour Logan, ça valait le coup d'essayer.

Ça suffit maintenant !:
 

Elle se relevait suite à l'attaque de Logan. Comment pouvait-elle encore se lever après tout ça ? C'était proprement incompréhensible. Prenant soin de tenir ma dague par son manche de cuir, j'enroulais à nouveau le câble que je traînais derrière moi. Un arc électrique parcouru ma lame au moment où je fondais sur elle pour lui enfoncer mon arme entre les cotes. La décharge ne lui dit ni chaud ni froid, elle arracha le câble d'un geste du bras et me repoussa d'un coup violent. J'encaissais le choc les dents serrées et me réceptionna plus loin, relevant la tête, ma dague toujours à la main. C'était toujours un coup de plus, même si, pas plus que les griffes de Logan, ça ne la mettait hors d'état de nuire. Rien ne me permettait de trouver le moindre point faible. Je lançais une œillade vers Thor, c'était lassant de devoir compter sur lui mais je n'avais pas le choix. Si j'avais su, j'aurais caché plus que ma dague sous ce tailleur.


Dernière édition par Rigel Ditfridottir le Dim 13 Juil - 12:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'Rigel Ditfridottir' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Six faces' :


--------------------------------

#2 'OUI/NON' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

history was changed
Jane Foster (7ème tour)

L’L’enfer se matérialisait sous mes yeux avec l’apparence de cette femme qui n’avait que pour objectif de nous détruire tous. Chaque Héros avait réuni l’espoir et leur force en chaque coup donné mais rien ne semblait l’affecter. Elle était partout, se multipliant à l’infini. Mais où était-elle véritablement ? Tous s’acharnaient sur elle mais en vain et leur fatigue commençait à se faire ressentir. Calée contre des débris, j’observai ce combat qui n’en finissait pas. Le professeur Charles Xavier paraissait être incapable d’agi mentalement contre elle pour la calmer. C’était si étrange pour un mutant tel que lui d’être quasiment à la merci de cette … femme. Un silence persista quelques secondes comme si elle évaluait chaque mutant présent. C’était horrible de ne pas les aider, de devoir rester là sans rien faire. Mon corps était meurtri par tout ce que j’avais vécu au début, ma blessure au ventre s’était résorbée presque totalement grâce à l’agent du SHIELD mais elle me faisait mal. Puis soudain une onde énergétique secoua le sol, nous atteignant de plein fouet. Des projectiles s’élevèrent dans le ciel fonçant droit sur chacun d’entre-nous à une vitesse phénoménale. Elle voulait nous détruire. Détruire tous ces obstacles que nous représentions.

Rassemblant toutes mes forces qui pouvaient me rester, je me mis à courir vers les vestiges de la Maison Blanche mais il n’y avait aucun endroit de sûr. Tout avait était presque détruit. Ans mon dos j’entendais le combat se poursuivre. Les projectiles retombaient au peu partout autour de moi, je me protégeai comme je le pouvais, avec difficultés. C’était peine perdue. Je n’étais pas assez rapide pour éviter ces attaques venues du ciel.

Dès à 6 faces pour ma blessure:
 


L’éclat métallique se planta dans la chair de ma cuisse, et je perdis l’équilibre soudainement, dans un cri que je ne pus retenir dans la douleur me vrilla le corps, m’écrasant dans la poussière du sol. Je tentais d’amortir ma chute sur mes coudes, bougeant légèrement pour tenter de retirer ce qui m’entravait. Je retirai d’un coup sec le projectile, serrant les dents et rampant de nouveau sur le sol. Je n’avais pas de minutes à perdre, en sécurité, je pourrai soigner ma blessure.



Dernière édition par Jane Foster le Dim 13 Juil - 15:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'Jane Foster' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Six faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Feat : Dwayne Johnson
Messages : 673
Autre Identité : Power Man

Race : Humain
Localisation : Agence Héros à Louer, 5° Avenue, New-York
Emploi : Héros à Louer


Feuille de personnage
Pouvoirs:

history was changed
Nom du joueur

Purée... Qu'est-ce que ça peut faire mal. J'ai réussi à lui briser la mâchoire, mais apparemment elle est entrée dans une colère sans nom peu après, et ça m'étonnerait que ce soit la petite caresse du poing américain qui lui ait fait cet effet. En réalité, je soupçonne le Prof d'avoir tenté un truc comme tout à l'heure, quand il a parlé dans notre esprit. Sans doute a-t-il essayé l'un de ses trucs de télépathe sur cette chère Karima. Et là elle nous envoie une nouvelle onde de choc, comme celle qui a valu à Thor de se faire ensevelir tout à l'heure. Ça sent pas bon, tout ça, surtout quand elle nous envoie tout un tas de projectiles dont je n'arrive pas à déterminer la nature. Toujours est-il que je suis au sol, déjà bien mal en point même si la douleur a quand même un peu reflué, et qu'il faut que je réussisse à me sortir de ce mauvais pas. Je roule sur le côté pour commencer à me remettre debout, mais déjà je sens une vive douleur à mon mollet droit. Heureusement pour moi qu'il s'agisse de la jambe où j'ai déjà mon entorse, sinon j'aurais dû marcher comme un pingouin pendant encore un bon bout de temps. Vous imaginez, vous, un pingouin à la tête d'une équipe d'élite constituée d'anciens super-criminels ? Ce serait particulièrement ridicule, oui.

Une fois sur le dos, je peux voir l'étendue des dégâts. C'est pas très joli à voir, et Jessica va me tuer, encore une fois parce que mon pantalon a été déchiré et qu'il est encore une fois maculé de sang, le mien. À croire qu'elle a plus d'un tour en adamantium dans son sac, cette mutante cyborguifiée. Je m'enlève le shrapnel du mollet en espérant que mon facteur guérisseur le prendra rapidement en charge.

Aïe have a leg ache:
 

Je me relève tant bien que mal dans la tourmente. La Sentinelle Omega était à une vingtaine de mètres de moi. Sans doute m'estime-t-elle désormais comme une menace moindre, une variable rayée définitivement du tableau, au vu de mes blessures qu'elle m'a infligée, volontairement ou non. Mais on ne me raye pas de l'équation comme ça, je suis plus tenace que ça. Logan et l'elfe ont déjà attaqué, je vais moi aussi tenter ma chance. Je m'approche d'elle dans le dos pour la frapper en traître. Mon épaule gauche ne me lance plus, je peux tenter un petit quelque chose. Encore une surprise maison. Je joins les deux mains pour une attaque que j'ai vu dans un film d'Hercule.

Allez, encore un Epic Win, s'te plaît...:
 

Ma jambe me lance plus que je ne l'imaginais plus tôt. Ma cheville se dérobe sous mon poids tandis que je m'apprête à donner un coup de mes deux poings joints. Je trébuche maladroitement alors que mon attaque atteint la jambe droite de la Sentinelle. Rapidement -bon, bien sûr, c'est relatif à cause de l'étendue de mes blessures- je m'écarte de Karima pour éviter de me faire tuer. Je veux rouler sur un tas de décombres pour esquiver, mais elle m'envoie une rafale énergétique qui m'envoie dans un buisson de rosiers comme une carpette. Heureusement qu'elle n'a pas mis le paquet, je suis encore en un seul morceau. J'espère juste que mes alliés arriveront à bout de la menace...




Dernière édition par Luke Cage le Lun 14 Juil - 15:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'Luke Cage' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Six faces' :


--------------------------------

#2 'OUI/NON' :


--------------------------------

#3 'Six faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
VIP
Messages : 266
Emploi : Empêcheur de Loki en rond


Feuille de personnage
Pouvoirs:

history was changed
Thor

La douleur fut terrible. Durant quelques secondes, l'asgardien lutta pour ne pas perdre connaissance, les coups reçus le faisant de plus en plus souffrir. Mais il en fallait plus pour atteindre un dieu. Il avait connu de nombreuses batailles et son corps avait déjà subi de nombreux outrages, s'en remettant toujours. Dans un hurlement rageur, il parvint à s'extraire de ce piège de métal qui avait pris la forme d'une lance plantée dans sa cuisse. Mais bien vite, il fut face à l'évidence. Le combat allait se terminer ici et maintenant, ses capacités de mouvement étant bien trop amoindries. A moins que Rigel, qu'il aperçut venir en sa direction ne puisse utiliser ses capacités de soin. Son orgueil le pousserait à refuser, mais la raison était trop primordiale et il ne pouvait guère lui refuser cette aide.


les dés-dés de la souffrance:
 


Mais l'ennemi ne leur laissa pas le temps d'agir et une nouvelle vague d'énergie balaya la champ de bataille. Les débris volèrent, percutant les protagonistes. Thor reçut de nouveaux coups. Au point où il en était, ça ne changeait finalement pas grand chose. Enfin là, il semblait hautement improbable qu'il parvienne à mener une nouvelle offensive. Il était resté debout, fier comme un Prince, mais son visage avait perdu ses couleurs. Et sonc orps ne lui avait que très rarement semblé aussi lourd.


L'elfe choisit ce moment pour intervenir. Rapidement sa magie commença son effet salvateur. La blessure était toujours présente, la douleur également, mais le champion d'Asgard reprenait des couleurs, et Mjolnir devenait de plus en plus léger. Il regarda la cybernétique mutante avec une nouvelle rage au fond de lui. Il devait y parvenir. Courber l'échine devant l'ennemi était inadmissible, seule la victoire était envisageable.


what's new pussycat ?:
 

Surmontant la douleur, le héros d'Asgard s'engage vers Karima. Les soins prodiguées par l'ambassadrice elfique se révèle particulièrement réussie tant la vitesse du dieu est prodigieuse. Dans un cri rageur, il pousse encore une accélération finale, visant à ne laisser aucune chance à l'ennemie. Et il y parvint. Mjolnir s'éleva dans les airs. Une première feinte visant la droite, une seconde feignant un passage par dessous et finalement, dans une ultime estocade, le géant blond frappa en plein visage son ennemie. Le choc fut si violent qu'une fumée intense s'éleva du sol, masquant le résultat final de l'assaut.



Riders on the Storm
Into this world we're thrown
   
   ©️Kali'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'Loki Laufeyson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés (hihihi)

'Six faces' :



Le membre 'Thor Odinson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'OUI/NON' :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Feat : Scarlett Johansson
Messages : 135
Autre Identité : Black Widow

Race : Humaine
Localisation : Juste derrière toi!
Emploi : espionne, ancien agent du S.H.I.E.L.D, Avenger à plein temps.


Feuille de personnage
Pouvoirs:

history was changed
Natasha Romanoff

Pourquoi Natasha avait-elle été tout sauf surprise de la tournure qu'avaient pris les événements? Honnêtement, quand on sait que l'HYDRA a infiltré une organisation gouvernementale telle que le S.H.I.E.L.D, on peut largement s'attendre à une nouvelle trahison quelque part ailleurs. Et quoi de mieux qu'un événements ultra médiatisé, mettant en scène le président des États-Unis en personne ainsi qu'une poignée de surhommes? Bien évidemment tout cela paraissait d'une évidence flagrante maintenant que le mal était fait. Mais au fin fond d'elle même, c'était comme si la russe s'y attendait. Voilà pourquoi elle avait à peine haussé un sourcil lorsqu'on annonça que le président s'était fait tirer dessus. Elle s'était contentée de se lever d'un bond pour rejoindre une des équipes d'intervention.

Et maintenant elle se trouvait là, après avoir vu Steve, blessé, se faire emmener par l'équipe avec laquelle elle était venue, croisé Jane Foster, malmenée par un ennemi, à qui elle avait donné de quoi se soigner, et rejoint les héros qui se battaient tous, chacun à leur manière mais avec énergie, ces machines qu'on appelle les sentinelles. A peine s'était-elle immobilisée qu'une voix avait envahi son esprit. Sensation fort désagréable, mais l'espionne ne protesta pas: elle savait que ce n'était que le professeur Xavier, et par conséquent, pas une menace. Quelques instants plus tard, les sentinelles s'effondraient, grâce au à l'homme en fauteuil roulant, offrant aux héros un moment de répit. Un peu court, malheureusement, puisqu'une nouvelle forme s'était dessinée au loin, une onde électrique accompagnant l'arrivée de cette nouvelle sentinelle, différente des autres. Natasha avait dû lutter contre l'engourdissement causé par cette onde d'énergie, parvenant à rester debout sur ses jambes.

Bien évidemment, sitôt le choc passé, chacun des héros s'était lancé à l'assaut de la nouvelle venue. Les dents serrées, l'espionne avait silencieusement observé chacune de ces personnes bien plus fortes et plus avantagées qu'elle, insignifiante humaine, se lancer à l'assaut de leur nouvelle ennemie commune, qui ne se priva pas de les envoyer balader de manière plus ou moins sauvage. Un véritable carnage... Puis la russe se leva à son tour, prête à tenter un combat rapproché avec cette dangereuse jeune femme. Au moment même où elle s'apprêtait à mettre en pratique tout ce qu'on lui avait appris, Natasha vit le pied de la mutante foncer vers elle, percutant son ventre. La Veuve Noire en eut le souffle coupé. Son corps étourdi fit un vol plané, rencontrant au passage celui de Luke Cage, avant de finir sa course parmi les débris de la Maison Blanche. Sans doute l'espionne perdit-elle connaissance quelques instants sous la violence du coup qu'elle venait de prendre. Lorsqu'elle retrouva complètement ses esprits, son estomac et ses côtes, probablement fêlées pour la plupart, hurlaient leur douleur. Grimaçante, Natasha se releva... Pour constater que ses alliés avaient toujours autant de mal à mettre la mutante en difficulté. Pourtant ce n'étaient ni les tentatives ni la motivation qui manquaient. Cette... chose devait pourtant bien avoir un point faible! Si Clint avait été là, il aurait sûrement été d'une grande aide à ce sujet. Mais secrètement, Natasha était confortée dans l'idée qu'il n'était pas là pour risquer sa vie face à des ennemi trop puissants pour eux. Ce n'était pas plus mal.

Au moment même où la jeune femme pensait que la situation ne pourrait être pire, une nouvelle onde d'énergie frappa tout le monde de plein fouet, et cette fois-ci la rouquine fut incapable de tenir debout. Ses jambes se dérobèrent sous le poids écrasant de l'onde. Lorsque Natasha releva la tête vers la sentinelle, elle aperçut la nouvelle attaque qu'elle préparait. Elle semblait être entrée dans une rage sans nom. Des milliers de petits morceaux se détachaient d'elle, avant de foncer dans tous les sens, prêts à blesser grièvement quiconque se trouverait sur leur chemin.

Dé à 6 faces pour les blessures.:
 

Romanoff, toujours à terre, eut le réflexe de protéger sa tête des projectiles aiguisés. Elle sentit la peau de ses mains, ses bras et ses jambes se faire entailler de parts et d'autres. Un juron dans sa langue natale s'échappa d'entre ses lèvres. Heureusement, aucun organe vital n'avait été touché. Malgré ses nouvelles blessures, et une grimace tordant sa bouche, la jeune femme se redressa avec ce qui lui restait d'énergie, avant de dégoter de ses poches placées sur sa ceinture ses capsules électriques, capables de délivrer un bon coup de jus chacune. Accroupie, Natasha se dirigea silencieusement vers l'ennemie, profitant du fait que son attention soit détournée par les autres combattants. Dans un dernier effort, une fois qu'elle fut assez près, la russe lança ses projectiles en direction de la sentinelle.

Un win pour ma Sifization siouplé!:
 

«C'est pas vrai!» murmura-t-elle avant de se replier un peu plus loin dans les décombres. Aucune de ses capsules n'avait atteint leur cible. La tireuse d'élite avait échoué, et n'en revenait pas. A défaut d'anéantir complètement la sentinelle, elles auraient au moins eu le mérite de la désorienter ou l'immobiliser quelques instants... Qu'allait-il se passer maintenant? Quelques-uns des alliés de Natasha avaient réussi à déstabiliser leur adversaire, mais cela n'avait pas suffi. Apparemment, il ne restait plus qu'à prier pour qu'un miracle survienne.


That was hell of a smile she had. Most men probably did a lot of stupid things for one of those. And she probably gutted them with a stiletto without changing her expression.

  



Dernière édition par Natasha A. Romanoff le Mar 15 Juil - 17:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

☩ Event ☩ And when history did not cooperate - Groupe A

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» ☩ Event ☩ And when history did not cooperate - Groupe A
» ☩ Event ☩ And when history did not cooperate - Groupe C
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avengers Now :: Event :: ☩ Event ☩ And when history did not cooperate-