compteur


 

Partagez | .
 

 ☩ Event ☩ And when history did not cooperate - Groupe C

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
avatar
VIP
Feat : John Simm
Messages : 1152
Autre Identité : L'Indic

Race : Humain

Feuille de personnage
Pouvoirs:

history was changed
James Lear

Hum... La suite du combat ne fut pas mieux contre les prisonniers... Tout le monde avait dû faire des epic fail parce que ce fut une tierce personne qui vint nous sauver !! On ne la vit pas, on sentit seulement un courant d'air et ce fut terminé... La traîné de sang allait jusqu'à notre destination et un grand sourire s'afficha sur mon visage !! Je l'avais reconnu le petit... Bon, cela signifiait qu'on était dans la merde mais je l'aimais bien ce personnage. Ce PNJ... Alors que Ross nous parlait, mort de trouille et essayant de nous redonner du courage, je dis sur un ton enjoué :

- Non mais vous allez-voir, il est cool ! Enfin je suppose que personne ici n'a vu Days of futur past ? Non ? Personne ?

Evidemment, le film n'était pas sortie dans ce monde. Mon pouvoir était peut-être bloqué mais j'avais toujours les souvenirs de ce que je savais d'avant... Et cette vitesse, seul vif d'argent pouvait la posséder. Pourquoi était-il avec hydra ? Aucune idée... Ils étaient présents ici à cause d'une scène bonus dont on ne sait rien... Sauf que dans la scène bonus il y a autre chose... un petit détail qui me fit hérisser les poils... Le sceptre de Loki... Je ne me souviens pas si on le voit directement, mais une chose est sûre il fait partie de cette histoire et il ne serait pas étonnant qu'on le voit débarquer d'une minute à l'autre... Quoi que, il était joueur, il participait pleinement depuis le début. Peut-être que c'était Ross... Ou pas... Je ne pouvais pas le savoir, peut-être même que c'était James ou Jean... après tout, Loki pouvait prendre l'apparence de n'importe qui. Tout ce que je savais, c'est que ce n'était pas moi, mais mon soupçon sur la présence de Loki dans notre équipe était de plus en plus présente. On entra dans la pièce et Vif d'Argent se dévoila... Alors qu'il nous demandait de baisser les armes je lui dit :

- Salut Pietro !! Décidément ton pouvoir est super cool !!

Au moins, je faisais semblant d'avoir toujours mes pouvoirs de je sais tout... même si en fait je ne savais rien de ce qu'il allait prévoir ou même pourquoi sa sœur était là. D'ailleurs, elle semblait particulièrement énervé contre le scientifique pas doué... Peut-être qu'il travaillait ici alors forcément elle veut le buter, surtout s'ils l'ont mit dans une cage en verre, c'est pas très cool... La cage se brisa sous ses pouvoirs et elle envoya un rayon sur le PNJ qui... ne lui fit rien. Je restai bouche-bée... Non, en fait, j'avais la bouche grande ouverte et le doigt pointé qui passait entre lui et la sorcière rouge... D'ailleurs, elle fut tellement en colère qu'elle envoya deux boules exploser à nos pieds... je me jetai sur le côté pour éviter ça avec brio tout en réfléchissant. Comment pouvait-il ne pas être touché par les pouvoirs de cette mutante ? Mon cerveau était en ébullition, j'étais obligé, j'avais pas mon pouvoir. Puis je me posais la question : pourquoi est-ce qu'on nous aurait mis un PNJ aussi peu doué pour nous aider ? Non, cela ne pouvait-être... Pourquoi pas ? Faire semblant d'être faible pour cacher un immense pouvoir, et puis l'illusion c'était sa spécialité non ? Le combat était lancé, dommage... j'aimais bien ces jumeaux moi, je les trouvais cool. Mais il fallait que je sache pour le scientifique, alors que Robocop faisait un bid, et que James avait réussi à toucher, je m'étais approché du PNJ pour lui glisser à l'oreille, sans être sûr de moi :

- Alors être sur le trône c'est cool ? Si je ne me trompe pas, tu risques de vouloir me tuer une nouvelle fois mais si cela peut te rassurer, je préfère te laisser faire tes petites affaires sans intervenir, après tout ce ne serait pas la première fois que je t'aide juste pour le plaisir...

Il n'y avait plus qu'à attendre la réaction. S'il tentait de me tuer, c'est que cet homme était vraiment Loki, sinon il dirait que j'étais fou et que je me trompai totalement sur sa personne. Il fallait agir, je décidai de m'attaquer à Pietro, même si je l'aimais bien et que c'était le plus dur à atteindre... On lance les dés, et j'ai complètement oublié de mettre les différentes possibilités... J'aurais le droit au fouet, mais le fait après le lancé serait presque de la triche, alors autant assumer son oubli... De toute façon comme je viens de faire un epic fail, je m'en prend plein la gueule, c'est la seule chose qui compte. Alors que tout le monde se concentre sur la sorcière rouge, vif d'argent est toujours en train de s'acharner sur Ross, il allait changer de cible pour s'attaquer à James après sa réussite et ce fut pile poil à ce moment-là que je tentais de m'attaquer à lui. S'il peut éviter les balles, le gaz ce n'est pas le même délire... je dirigeais ma bombe de gaz lacrymo entre Ross et Barnes pour être sûr de toucher, mais Vif D'argent fut, forcément, plus rapide... Alors que j'allais appuyer sur la gachette, la bombe avait miraculeusement changé de côté et je me pris le gaz en pleine tronche... PUTAIN CA FAIT MAL !! Je peux vous dire que mon contrôleur a déjà eu le même genre, je sais comment le décrire. Cette merde vous pique la bouche et la gorge comme si vous veniez de manger un piment cru... Le nez, bah le piment ça se sniffe ? Si on pouvait le faire, ça ferait le même effet... Et ne parlons pas des yeux, ils se fermèrent automatiquement et je pleurai à chaude larme !!

- Enfoiré !!

Bon... vu que je salive énormément à cause du gaz, on avait l'impression que la phrase avait été dite par un trisomique... Ouai c'était le mot. J'aurais dû le deviner, j'ai vu le film pourtant... Même s'il là il est un peu plus vieux, il est toujours aussi sadique et vicieux quand il s'agit d'attaquer les autres... J'avais mal partout, je ne voyais plus rien, je ne sentais plus rien. Autant dire que j'étais à la merci de n'importe qui, et évidemment je n'avais pas pensé à prendre une bouteille de lait dans mon inventaire au cas où... Faut dire que je me doutais pas qu'on retournerait mon arme contre moi... J'étais mal, je venais de me foutre dans la merde, surtout si le scientifique était vraiment Loki... [/i]



Dernière édition par James Lear le Ven 4 Juil - 18:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'James Lear' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'OUI/NON' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral

history was changed
Groupe C

Pietro Maximoff

Le chef de ce groupe disparate était hors-jeu, Pietro n’appréciait pas du tout qu’on cherche à faire du mal à sa sœur. Certes, il fallait avouer qu’elle avait commencé les hostilités. Mais après tout s’il n’y avait pas eu ce scientifique tout se serait bien passé. Ils auraient tous deux été libérés et seraient rentrés aux États-Unis. Depuis le temps qu’ils n’avaient pas vu leur chère patrie. Enfermé dans cette base depuis trop longtemps. Le Docteur Vlad Dazdapetrak, ce type était responsable de leur tourment : la torture, les expériences, tout découlait de lui. Rien d’étonnant au fait que sa sœur ait attaqué le vieil homme.  

Mais maintenant impossible de revenir en arrière. Voilà que l’homme le plus rapide au monde fonçait déjà vers sa prochaine cible. Mais en chemin, il fut distrait par l’un des mercenaires, un gringalet, qu’il s’apprêtait à lancer une bombe à gaz. Ce type semblait le connaître ? Qui était-il ? Aucune idée, et au final il s’en moquait royalement. Il courut jusqu’à lui et inversa le côté de la bombe de manière à ce que ce type se prenne sa propre attaque. S’il avait plus de temps il en aurait bien profité pour lui faire une autre blague, mais il y avait plus urgent. En effet, l’homme au bras mécanique venait d’attraper deux étranges armes, où les avait-il trouvés d’ailleurs ? Pietro maudit le petit bonhomme qui lui avait fait perdre son temps, le soldat eut le temps de tirer une rafale sur sa sœur. Pietro, toujours à pleine vitesse, ne pouvait pas arrêter ce tir d’énergie, mais il faisait confiance à sa sœur pour y résister. Il prit les armes des mains du soldat et frappa. Un coup de pied bien placé en plein sur les genoux.

“Fait gaffe ça glisse tu risques de tomber à nouveau, attend je vais t’aider à te relever.”

Alors que le soldat de l’hiver était genoux à terre, le mutant lui attrapa la tête et l’envoya dire bonjour au sien.

Puis aussi vite qu’il était arrivé, il repartit laissant un Bucky le nez cassé et le visage en sang. Et alors qu’il tournait autour de la salle il s’arrêta devant l’un des mercenaires. Il aimait bien ce type, il avait une bonne bouille. Oui, il allait s’amuser un peu avec lui, même s’il était vieux, bon ok quarante-cinquante ans ça passait encore, mais plus ça deviendrait problématique. Pietro tourna autour de lui à toute vitesse afin de rester hors de portée de l’homme et pour pouvoir l’inspecter tranquillement. Ainsi il trouva son prochain jouet. Il attrapa l’une des grenades fumigènes se trouvant à la ceinture du vétéran, la dégoupilla et la mise juste devant son visage. Il n’allait pas en mourir, mais il allait sacrément morfler. Et c’est dans un éclat de rire que Pietro reprit sa course. Mais quelque chose n’allait pas, l’air autour de lui s’emplissait d’une étrange énergie magique. Un simple regard vers sa soeur et il comprit.


Wanda Maximoff

Comment ce type avait-il pu absorber son attaque ? Elle avait de suite senti quelque chose d’étrange chez cet homme. Il n’était pas comme d’habitude, jamais auparavant il n’avait eu cette aura de puissance, une aura magique à n’en pas douter. Et bien sûr, ne pouvant pas voir à travers les illusions du dieu du mensonge, elle le prit pour son tortionnaire et eut peur que ses expériences sur elle lui aient donné une puissance inimaginable.

Folle de rage, elle envoya deux boules d’énergie qui, une nouvelle fois, ne firent pas de victimes. Elle suivit du regard le scientifique. Le pleutre se cacha derrière un pilier. Puis l’attaque magique qu’il lui envoya fut complètement absorbée par le bouclier de la Sorcière rouge. Wanda lui renvoya trois boules d’énergie et l’une d’elles le toucha. À ce moment-là, elle vit un autre visage sur le corps du scientifique. Que faisait-il ? Voulait-il la rendre folle, ne l’avait-il pas assez torturer comme cela ?

Quand le scientifique fut rejoint par le gringalet de l’équipe, ce dernier reçut sa propre attaque, un joli coup de son frère. Elle matérialisa trois petites boules d’énergie pas plus grosses que des billes, qu’elle réussit à envoyer au pied des deux individus.

“Bien pauvre choix d’allié. Désolé pour toi mais tu vas mourir.”

Ces mots était destinées au gringalet qui avait rejoint le scientifique. Les billes se mirent à luire d’une intense lueur rougeâtre.  L’explosion qui s’en suivit fut redoutable, la Sorcier Rouge doutait fortement que quiconque puisse survivre à cette attaque.

Pensant s’être débarrassée de son ennemi prioritaire, Wanda se calma quelque peu. La lueur qui l’englobait diminua un peu. La fureur partie elle semblait perdue, son regard n’était plus celui de la terrifiante sorcière, mais plutôt celui de l’enfant qu’elle était la première fois qu’elle fut placée dans cette prison de verre. Mais son visage changea à nouveau radicalement, reprenant le masque de la haine. Elle venait d’être touchée par une décharge énergétique. Elle chercha le responsable de cette infamie. Elle le trouva en la personne du Soldat de l’Hiver, mais ce dernier recevait une bonne correction de la part de son frère. Ne pouvant frapper son ennemi sans risquer de toucher son frère, elle fut prise d’une fureur sans précédent.

Le hurlement inhumain qu’elle poussa avait de quoi glacé le sang. Tout autour d’elle l’air s'emplit d’énergie magique. Elle perdait le contrôle. Puis ce fut le silence avant la tempête.

“ASSEZ !!!!!!!!”

Elle projeta une onde énergétique qui détruisit une bonne partie du laboratoire. Ce fut le chaos, tous ce qui se trouvait dans la salle fut éjecté. La salle semblait bien plus vide comme cela, les mercenaires qui n’était pas à l’abri furent éjectés contre les mur au même titre que les objets qui se trouvaient dans la salle.

Le seul encore debout fut Robocop. La sorcière se tourna vers lui, son regard était déformé par la haine. Elle savait qui il était, ce cyborg représentait la loi dans les rues de New York. Elle en était persuadé, il était là pour l’arrêter et l’enfermer à nouveau. C’est dans un nouveau cri de rage qu’elle envoya sur lui une décharge énergétique d’une puissance sans précédent. Le rayon cinabre arriva à une telle vitesse sur le soldat des rues qu’il lui fut impossible de l’esquiver.

Le cyborg fut propulsé en arrière jusqu’à aller percuter le mur derrière lui. Quasiment toutes les alertes de son armure se déclenchèrent, son intégrité était compromise. S’il pouvait encore bouger, il ne pouvait plus utiliser les capacités avancées de son armure. La force surhumaine que lui conférait son armure l’avait quittée, il ne pouvait plus compter que sur ses attaques à distance.

Au centre de la salle, Wanda lévitait à environ un mètre du sol. Les bras écartés, son visage était calme, ses iris et pupilles avaient disparu, elle semblait en transe. Tout autour d’elle, dans un rayon de deux mètres, des objets voltigeaient. On pouvait distinguer, tournant autour d’elle, telle une tornade, des particules magiques donnant à l’air une teinte vermeille.

Situation


Bon et bien, comme vous pouvez le voir, vous avez tous reçus pas mal de dégâts. Mais aucun de vraiment sérieux ou mortel. Vous êtes encore tous en état de combattre, prenez tout de même en compte vos nouvelles blessures.

James et Loki : L’explosion énergétique que vous recevez n’est pas mortelle, mais impossible à esquiver, les billes arrivent au pied de Loki.
Loki toi, tu reçois l’explosion de plein fouet tu es repoussé violemment contre le pilier qui commence à se briser et te tomber dessus. James tu es projeté au plafond que tu percutes violemment avant de retomber lourdement. Vous êtes tous deux sonnés et l’explosion énergétique vous laisse un sifflement inconfortable et constant dans les oreilles. Vous avez été protégés de l’onde magique par le pilier.

Bucky : Rien de bien grave, un genou luxé, le nez cassé et le visage en sang. Tu es un peu sonné et tu as une bonne migraine. L’onde magique t’a propulsée au loin, tu atterris au milieu de tables d’opération et autres bureaux qui ont été éjecté en même temps.

Robocop : Ton armure est endommagée,  tu va avoir besoin d’un bon check up en sortant de là. Tu ne peux plus compter que sur tes armes pour espérer blesser les jumeaux.

Jean : Tu es aveuglé et tes yeux sont irrités. Ton visage te brûle et tu as du mal à respirer, tu as respiré du gaz fumigène. De plus l’onde magique t’a propulsée contre un mur, tu as une épaule déboîtée. En prenant ton temps tu devrais pouvoir arriver à la remettre en place.


Objectif : Continuer à attaquer le duo infernal.

Lancer de Dés :
Le principe reste le même qu’au tour précédent, donc 2 Dés OUI/NON.

Note :
Jean tu loupe un tour.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

history was changed
Nom du joueur

L'autre Cyborg venait de se faire casser la gueule par le bolide.  les trous dans le sol ne semblaient même pas le ralentir. La sorcière se remit a nouveau en colère envoyant valdinguer James Lear et le scientifique gringalet, contre qui elle semblait particulièrement en colère soit dit en passant. Heureusement un pilier les avait protégés ... en partie. LE mercenaire français lui semblait totalement enfumé, et Murphy lui tenait a peu prés debout. Puis elle dégagea soudain une puissante vague d'énergie, finissant d'envoyer valser tout le monde, contre les murs , les tables,... Seul l'ex agent du SHIELD, désormais flic d'acier, se tenait debout. Il ne la tenait pas en joug, mais elle le fixa, et sa colère monta encore un cran au dessus alors qu'elle projeta toute sa rage en une puissante attaque qui le fit décoller du sol et le propulsa littéralement contre le mur, non sans laisser une trace de son passage a cet endroit. Puis il retomba lourdement au sol. Sa vision avait tendance a se brouiller, sa visière avait éclate laissant voir un œil humain derrière. Toute la coque était fissurée, un liquide rougeâtre, pouvant faire penser a du sang, bien qu'un peu plus marron coulait de certaines des fissures. Il se fit rouler sur le dos. Son genou droit était coincé, l'articulation devait être obstruée ou en endommagée. Ses servo-moteurs avaient un peu chauffés, mais rien de vraiment alarmant. Surtotu la perte du luiquide hyraulique qu irisquait de le bloquer a terme. Sinon son corps robotique avait plutôt bien tenu le coup, avec un outil ou deux, il arriverait surement a débloquer certaines de ses articulations mais la situation ne le permettait pas. Il se refit alors tourner sur le ventre et rampa tant bien que mal jusqu’à son canon cobra qui avait atterrit juste a côté.
Même sanction:
 

Dead or alive, you're coming with me !:
 

Il tire une nouvelle balle explosive sur le bouclier, maintenant que celle-ci est plsu calme, mais la jeune femme n'a pas baissé sa garde pour autant et si celui-ci vacille elle repére le cyborg et lui envoit l'énergie de son coup dans la tête. Il n'a que le temps de laisser leur regard se croiser... chacun a en fait le même regard, c'ets comme s'ils se regardaient chacun dans un miroir, la colère et la souffrance de la béte d'expérimentation. Murphy comprends désormais le moteur de la jeune femme, et qu'ils n'y sont pas allés comme il le fallait, ils n'ont pas pris la bonne méthode. Trop tard, le cyborg voit son casque quasiment se détruire laissant apparaitre désormais partiellement son visage , du coté gauche... un visage et des yeux trop humains pour une machine...




Dernière édition par RoboCop le Sam 5 Juil - 21:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'RoboCop' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Six faces' :


--------------------------------

#2 'OUI/NON' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

history was changed
James B. Barnes

"Fait gaffe ça glisse tu risques de tomber à nouveau, attend je vais t’aider à te relever.”

Oh le batard. Pas un autre mot pour décrire se petit trou du cul. Après lui avoir luxé le genoux, voilà qui lui cassait le nez. En plus de la pommette et de son arcade. Il allait sortir de là avec la tête toute gonflée comme un chou à la crème et il allait faire peur à tout le monde. Il aimait bien... Non, c'était une blague. Il détestait ça. C'était douloureux et désagréable. Comme toute fracture était douloureuse d'ailleurs. Et il détestait Pietro Maximoff. Il allait lui faire la peau et lui faire avaler sa remarque par où il le pensait. Il essaya de se relever. Une fois. Puis deux fois avant de pouvoir le faire réellement. Il regarda ensuite un peu partout, en essayant de voir où en était les mercenaires. Jean venait de se prendre une grenade fumigène dans la tronche et d'après ce qu'il venait de voir, cela faisait également très mal. Puis l'air s'emplit d'une espèce d'énergie magique et James se retrouva propulser plus loin. Beaucoup plus loin.

Et ça fait mal. Bon dieu se retrouver sur une table en métal recouvert de truc médical et de bureau en bois faisait mal. Et pas que physiquement. Plus on s'éloignait d'HYDRA et plus il se battait contre, plus il sentait que son esprit devenait plus clair. Moins embrumé, il avait une meilleur emprise sur lui même et sur les décisions qu'il prenait. L'emprise d'HYDRA commençait à s'estomper même après une semaine. C'était léger mais il le sentait. Un grognement sortit de sa gorge et il dégagea le bureau qui lui était tombé dessus. Quand il revit enfin la lumière de la pièce, il se releva avec difficulté. Ce fils de... Il ne l'avait pas loupé, le salaud. Il vit alors que Robocop était toujours debout et en mauvaise état et que les autres n'étaient en meilleure forme que lui. Quand il tint sur sa seule jambe valide, il s'avança doucement, attrapant quelques chose au passage pour sa prochaine attaque

Bon, on y croit, j'vais lui casser la tronche à ce trouduc' ! :
 

James avait attrapé une barre de fer sur une des tables qui s'était retournée et il regarda la pièce. Pietro tournait encore dans le pièce et Wanda lévitait au milieu de la pièce entourée d'objet. Impossible pour lui de l'atteindre, c'est donc tout naturellement que James se rabattit sur son frère. Une petite revanche sur lui même si il comprenait plus ou moins leur désire de quitter cet endroit. Lui aussi en avait envie. Il n'aimait pas HYDRA. Il ne voulait plus avoir à faire à eux.

Il leva la barre et se concentra sur les mouvements rapides de la bombe humaine et laissa passer quelques secondes avant d'abattre sa barre. Bon coup. Il venait de toucher Pietro au genoux et au vu du cri que le bonhomme venait de pousser, il était content.

" Connard " fut le mot qui sortit de sa bouche alors que Maximoff venait de se casser la tronche avant de reprendre sa course.


Dernière édition par James B. Barnes le Sam 5 Juil - 22:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'James B. Barnes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'OUI/NON' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

history was changed
Jean de Bury


Jean observa avec stupeur ses alliés se faire massacrer les uns après les autres, lui même fut très vite désarmé, tenu d'une clé de bras très douloureuse par un prisonnier pendant que l'autre approchait avec un couteau, il tenta de se dégager mais ses efforts étaient vains, l'homme bien plus jeune que lui et incroyablement fort pour un prisonnier mal nourri (sans doute la niaque de pouvoir se défouler), le tenait d'une prise ferme et impérieuse. Jean réussi à désarmer son adversaire d'un coup de pied dans sa main, le vieux avait encore de la ressource, une barre de fer le frappa au niveau du ventre, la douleur était abjecte, l'ex espion serra les dents. Alors que l'arme se relevait, sans doute pour le frapper au crane avec violence, il sentit un intense courant d'air qui envoya voler tous leurs adversaires. Jean était abasourdi, en l'espace d'un quart de secondes, tous leurs ennemis étaient au sol, ensanglantés. Une piste sanglante les menait apparemment vers une salle annexe. Jean sortit ses deux desert eagle, son M-16 récupéré ayant été brisé en deux pendant qu'il tentait de se défendre. Il était inquiet, gardant un oeil sur la grenade fumigène qu'il avait récupéré sur un des soldats plus tôt.

Il espérait ne pas avoir à fuir, d'autant que la fuite n'était pas une option selon Ross, cet abruti n'avait aucune idée de ce qu'il disait, bien sûr que la fuite était une option, disparaître serait facile pour des gens comme lui ou James, ils faisaient ça depuis toujours. Jean vérifia que ses pistolets étaient prêts et il fit son entrée dans la salle. Deux jeunes gens les attendaient, même si la chevelure blanche du garçon le troublait un peu, ce n'était rien en comparaison de la chevelure rouge flamboyante de la jeune fille. Jean était effaré, que foutaient ces deux gosses ici? Étaient-ils responsables de la petite scène précédente? Difficile à croire mais Jean avait appris ces dernières années à être moins incrédule. Après tout, quand on avait voyagé à travers les dimensions, pouvait-on vraiment parler d'impossible? Les choses s'emballèrent vite, la rouquine en avait après le scientifique, Jean qui se trouvait entre ce dernier et elle dut plonger pour éviter le tir d'énergie qui l'aurait sans doute pulvérisé, même si le vieil homme s'en sortait bien. Jean ramassa ses armes et se prépara à l'action mais Ross le devança, lâchant quelques balles sur la sorcière qui arrêta le coup sans même sembler faire un vrai effort, cela ne plut pas à... son frère? Son amant? peu importait. Ce dernier se rua sur Ross et lui asséna une correction que jean fut bien heureux de ne pas recevoir.

Tout s'emballa alors, les tirs fusèrent, Jean tenta de tirer sur le garçon mais il ne le voyait pas, il était tellement rapide qu'il en devenait imperceptible par les sens humains. quelle guigne, alors qu'il tentait de discerner un style chez le jeune homme, il mit facilement hors de combat James encore plus rapidement qu'il n'avait mis hors combat James. c'est alors qu'il s'en prit à lui alors que Jean s’apprêtait à lancer sa fumigène pour gêner le jeune homme. Il sentit la grenade disparaître puis son corps s'élever dans les airs. Le salopard faisait une tornade, il n'eut pas le temps de réagir qu'il sentit une épaisse fumée se diffuser. Jean jura avant de retomber au sol, la fumigène s'écrasa à quelques centimètres de son visage et il ne put rien faire pour s'empêcher d'inhaler la fumée. Il toussa comme jamais, ses yeux ne lui envoyaient que douleur et ténèbres. Il hurla de rage en se relevant, ce petit con allait payer.

C'est alors qu'il sentit son corps partir en arrière, poussé par une force intangible. Le contact avec le mur derrière lui lui tira un hurlement de douleur, incapable de voir l'obstacle, son épaule s'était démise, et ça faisait toujours aussi mal. Jean se releva, ses armes lui avaient été prises par son petit voyage dans les airs et il n'y voyait rien, la douleur dans son bras était très important. Bref, c'était la merde. Tâtonnant dans les ténèbres, il palpa son épaule, il pouvait s'occuper de ça, il se releva et fit face au mur. En prenant une grande inspiration, il pensa à son fils afin de ne pas penser à la douleur qu'il allait s'infliger. Son épaule frappa le mur une fois, deux fois, trois fois, quatre fois, chaque coup était insupportable. Au terme du cinquième coup, il sentit les os se remettre en place et la douleur s'atténuer, il sentit les larmes de douleur sur son visage et il se jura de faire payer à ce petit salopard. Ou était-il d'ailleurs? Les bruits de combat étaient repartis de plus belle mais il perçut James qui frappait quelque chose , ponctuant son action d'un "connard". Sans doute Pietro, Jean avait déjà évolué plus d'une fois dans l'obscurité, la vue n'était pas le seul sens dont il disposait pour savoir ou se trouvaient ses adversaires.


Pepper your angus:
 

Jean serra les dents, l'irritation de ses voies respiratoires et des ses yeux lui donnait la colère nécessaire pour se concentrer sur Pietro, ce sale petit con se croyait malin et sans doute très drôle mais il allait le faire descendre d'un étage ou deux. Il mit la main sur son couteau de combat qu'il dégaina pour le lancer d'un seul et même geste. Jean se concentra, il devait se trouver à deux ou trois mètres de lui, presque face à lui, un peu sur la droite, si son ouïe ne lui faisait pas défaut. Il bloqua sa respiration et entama de lever son bras, tenant le couteau par la lame, bien que prévu pour le corps à corps, Jean avait toujours mis un point d'honneur à ce que ce genre d'arme puisse être lancée en cas de besoin. Jean envoya son bras en avant dans un mouvement parfaitement maîtrisé par les années, il entendit l'arme fendre les airs avant de percuter Pietro qu'il entendit très distinctement avoir quelques soucis. Jean retint un sourire victorieux, si ses calculs étaient bons, la raclée n'allait pas tarder à arriver.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'Jean de Bury' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'OUI/NON' :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administrateur
Feat : Tom Hiddleston
Messages : 1912
Autre Identité : Mr. Liesmith

Race : Jotun
Localisation : Midgard
Emploi : Dominer le monde


Feuille de personnage
Pouvoirs:

history was changed
Loki Laufeyson

Très bien... cette peste était sacrément puissante pour une humaine. Il était limpide pour lui qu'elle avait été victime de tests provenant d'une source extraterrestre. Dans le cas contraire, les choses n'en seraient pas moins intéressantes cela dit. Ses pensées furent troublées par l'approche du gringalet qui avait soigné son oreille tout à l'heure. Son regard semblait avoir changé et dès lors il regardait le scientifique d'un tout autre œil et s'adressait avec un nouveau discours. Lorsque le mot trône fut prononcé, le souvenir de celui qui était venu le visiter de façon impromptue dans sa cellule sur Midgard lui revint. C'était donc pour cela que sa petite tête de fouine lui disait quelque chose. Le pire dans tout cela, c'était qu'il était visiblement persuadé d'avoir aidé Loki par le passé. Lui devait-il autre chose qu'un piètre divertissement nourrit par sa seule imagination ? Il l'aurait volonté attrapé à la gorge pour que ses doigts se referment sur sa trachée et voir ses yeux s'extirper de ses orbites, sentir son souffle se tarir jusqu'à ce que sa tête misérable et vide rougisse à l'extrême et que sa langue pende tel un vulgaire bout de viande mort et que son cœur s'arrête. Mais l'heure n'était pas au divertissement non non non.

Il ne se démonta pas. Après tout, on est dieu du mensonge ou on ne l'est pas ! Le vieux scientifique l'observa sans rien dire, la bouche légèrement entrouverte, l'air un peu perdu et méfiant à la fois. « Vous allez m'aider ? Comment vous comptez m'aider hein ? Vous l'avez vu ? Elle est complètement folle et l'autrle là ? On n'a aucune chance... » Dit-il, la voix s’étranglant dans un larmoiement de désespoir. « черт... »

D'ailleurs, en parlant de folle, la jeune fille envoya une nouvelle salve sur eux. Il fut projeté contre la pierre maintenant brisée d'une colonne qui lui retomba dessus par la même occasion. Cette fois, le scientifique était censé être définitivement mort. Un humain ne saurait survivre à ce genre d'expérience et il le déplora.

Cette fois il en avait sa claque de cette petite chipie caractérielle et psychotique. Lentement, il se dégagea de la pierre. Sa tête tournait et d'un revers de la manche il essuya le sang qui coulait de son nez. Les soubresauts d'un rire dément le prirent en frottant le liquide sirupeux entre ses doigts.  Elle avait détourné son attention de lui. Il laissa l'illusion du corps de Vladislav mort, écrasé par la colonne et se concentra pour que sa magie le protège des regards indiscrets. La mortelle était impressionnante. Il l'observait tandis qu'il traversait la salle. Allait-elle le remarquer ? Pour l'instant il semblait que non. Loki parvint à ce qui ressemblait le plus à une console principale. Il se pencha sur elle en grimaçant, tentant de délasser sa nuque. C'est que se manger une colonne avait tendance à lui mettre les muscles dans un petit état de tension bien désagréable.

Il commença à pianoter pour obtenir les renseignements qu'il cherchait lorsqu'il la sentit elle. L'humaine avait sentit sa magie et maintenant, elle l'observait avec une curiosité étrange. Loki détourna son attention de la console. Il n'y avait rien là-dedans pour lui ou bien le système était trop endommagé pour être utile. Il serra les dents et se redressa en souriant. Il avait fait tout ça pour rien ou presque. Le dieu asgardien se retourna pour affronter sa nouvelle ennemi. A quoi bon faire tout ce cinéma finalement ? Toute illusion tomba. Vlad disparu et la silhouette souveraine de Loki se dévoila. « Pourquoi se battre toi et moi ? Je n'ai rien contre toi, et à ce que je sache, tu n'as rien contre moi non plus. Eux en revanche, semblent vouloir ta mort. »  

Peut mieux faire :
 

Elle ne fut visiblement pas convaincu, ou bien était-ce dut à la rage que ses entrailles entretenaient avec tant de ferveur ? Elle l'attaqua de nouveau, déchaînant sur lui sa colère. Plus le temps passait, plus il la trouvait intéressante. Un sacré potentiel ! Et sa folie pouvait sans nul doute être exploitée si on y consacrait le temps voulu. Il repoussa les boules d'énergie d'un revers de main avant de lui faire goûter à la sienne. Elle parvint de justesse à éviter la puissante attaque mais pas son épaule.  








Le Mal est ma lueur
Le Mal est entré, meilleur ennemi. Il sait m'abandonner, je brûlerai avec lui.  Le Mal est ma lueur, son ombre est ma couleur, le Mal est ma lueur, mon parfum, son odeur. Prends ton mal en douceur.


Dernière édition par Loki Laufeyson le Jeu 10 Juil - 12:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'Loki Laufeyson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'OUI/NON' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral

history was changed
Groupe C



La situation n’était pas au beau fixe pour les mercenaires. Le robot venait de recevoir une décharge magique qui fit exploser une partie de son casque, à présent son regard humain était visible de tous. Si la Sorcière Rouge semblait avoir l’avantage sur son ennemi, on ne pouvait pas en dire autant de son frère. En effet, le soldat de l’hiver était arrivé à toucher son adversaire. Pietro était pour le moins surpris par ce résultat, et comme si soudainement les dés du destin étaient contre lui, un couteau vint s’enfoncer à l’arrière de l’épaule. La lame avait ricoché contre l’os et était ressortie de la plaie, mais la douleur était bien présente. Une attaque en traitre de la part du vétéran français, ce dernier avait réussi à toucher le bolide alors qu’il était aveuglé et qu’il étouffait à moitié, Maximoff était vraiment maudit. Il s’éloigna de ses ennemis afin de se mettre à l’abri derrière un pilier.

Wanda venait d’assister à la fuite de son frère et elle était en colère. Non pas contre Pietro, mais contre les deux hommes qui l’avaient blessé. Mais alors qu’elle allait le venger, elle sentit à nouveau cette étrange aura magique. Son regard parcourut la salle à la recherche du scientifique, lorsqu’elle le trouva gisant sous un pilier. Elle vit quelque chose d’étrange non loin. Était-ce la source de cette aura ? Mais elle ne vit rien. Puis soudain, l’air se troubla et apparut devant elle un homme. Elle ne pouvait se douter de qu’il était, mais elle pouvait sentir qu’il possédait une grande puissance magique. Quand il lui parla, elle ne sut pas s’il était sincère ou non. La seule chose qu’elle savait c’est qu’il était avec ces types qui essayaient de la tuer. Elle lui envoya deux boules d’énergie que le dieu dévia. N’étant plus forcé de garder l’apparence du vieux scientifique, l’homme pouvait à présent montrer le plein potentiel de ses pouvoirs. L’attaque qu’il lui envoya fut puissance, mais la sorcière Rouge pouvait compter sur son bouclier. Ainsi lorsque le sortilège passa le bouclier, elle en réchappa uniquement grâce à ses réflexes, mais le sort l’avait tout de même touché à l’épaule. À terre, elle se releva difficilement, son épaule la faisait souffrir, on eût dit qu’elle avait été brûlée. Elle hurla de rage et attaqua sans relâche le sorcier qui venait de l’attaquer. Chaque décharge d’énergie qu'elle envoya se soldait par un échec, mais elle intensifia le rythme de ses attaques et leurs puissances. Le sorcier finit par être submergé et reçut trois décharges de plein fouet. L’asgardien fut propulsé en arrière jusqu’à s’encastrer dans un mur.

La Sorcière Rouge s’intéressa de nouveau aux autres mercenaires, elle s’apprêtait à lancer une série de décharges d’énergie qui avait sans aucun doute pour but d’en finir avec eux. Mais alors qu’elle se concentrait, les murs métalliques se mirent soudainement à trembler violemment. Le plafond se déforma en se soulevant vers le haut. Lorsque le métal s’éventra, une vive lumière envahit la salle, l’éblouissant de mille feux. Les épaisses tôles de métal se soulevèrent agrandissant l’ouverture. Les murs repoussaient la terre qui les recouvrait jusque-là. Une ombre se dessina sur le sol, en regardant en l’air on pouvait voir un homme debout sur un disque de métal qui lévitait en direction du sol. Il portait une longue cape noire et un étrange casque. Aussitôt, tous les objets métalliques présents dans la pièce se mirent eux aussi à léviter. S’envolant dans les airs, tous ces objets se regroupèrent en un lieu unique avant d'imploser et d’aller frapper les mercenaires. Cela n’avait pas pour but de les blesser, mais seulement de les repousser. L’homme mit enfin pied à terre. Un champ magnétique était présent tout autour de lui, empêchant des projectiles métalliques de l’atteindre. Son regard azur se porta sur l'assistance. Lorsqu’il vit Pietro, il le rejoignit pour le mettre à l’abri dans un champ magnétique. Puis, son regard se posa sur la jeune femme.


« Wanda… »

Ce fut plus un murmure qu’autre chose, mais la jeune femme plongea son regard dans ceux de cet homme. Elle ignorait qui il était, mais avait le pressentiment qu’il tiendrait un grand rôle dans sa vie.

Sortant de l’ombre, derrière l’homme, Pietro arriva. Il semblait bien plus calme à présent, il ne chercha pas à attaquer les deux hommes qui l’avaient blessé, il resta en retrait derrière le vieil étranger. Ce dernier s’adressa alors au groupe de mercenaires.

« Laissez-la partir et vous n’entendrez plus jamais parler de nous.

-Jamais… Sale mutant. »

Cette légère voix rocailleuse qui venait de s’élever provenait de Ross qui avait repris connaissance. Toujours à terre, le général était sur le ventre, l’une de ses jambes étant cassées, ainsi que quelques côtes, il lui était impossible de se relever. Il pointait une arme à énergie, tel que celle qu’avait utilisée le soldat de l’hiver plus tôt, vers Wanda. Il connaissait l’homme qui venait d’entrer : le terroriste mutant du nom de Magneto. La décharge d’énergie sortie du canon de l’arme pour aller frapper la Sorcière Rouge. Aussitôt, Magneto tendit une main en direction de Ross, le générateur, se trouvant derrière le général, se mit à trembler, explosa en libérant une intense lumière rouge qui finit par s'estomper rapidement. Il s’écroula sur le général qui fut enfoui en dessous.

Wanda fut touchée par l’attaque, certes légèrement, mais cela ne l’empêcha pas de rentrer à nouveau dans une rage folle. Ne reconnaissant plus ses alliés de ses ennemis elle se mit à attaquer tout le monde en envoyant une dizaine de décharges énergétiques dans tous les sens. Magneto parvint à arrêter tous les tirs le visant grâce à son pouvoir, lui permettant de placer sur la trajectoire des tirs des plaques de métal. Les mercenaires ouvrirent le feu sur Wanda ainsi que sur Magneto, encore une fois ce dernier se protégeait, protégeant son fils également, grâce à un champ magnétique qui arrête tous les projectiles métalliques, les autres projectiles étant arrêtés de la même façon que les attaques de Wanda.


Situation


Dernier tour les amis !! On se donne à fond avec l'arrivée du métalophile (Oô)

Magneto est dans la place. Lui et Pietro ne vous attaquent pas, ils se contentent de se défendre. Aucune des attaques portées contre eux ne réussira, vous devez vous concentrer sur Wanda, elle est la seule menace présente, elle attaque tout le monde sans s’arrêter. Il y a bien Loki, si vous voulez l’attaquer, mais à vos risques et périls.

Loki : l’attaque de Wanda ne t’a pas blessé. En t’extrayant du mur, tu ressors juste avec quelques bleus et quelques coupures.

Objectif : survivre face aux assauts violents de Wanda + la combattre.

Vous avez comme les derniers tours, 2 dés pour attaquer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
VIP
Feat : John Simm
Messages : 1152
Autre Identité : L'Indic

Race : Humain

Feuille de personnage
Pouvoirs:

history was changed
James Lear

Tu te moques de moi ? Tu as vraiment quitté ton poste de fondateur ?

*Oui*

Mais tu es folle ? Tu te rends compte de ce que tu viens de faire ?

*Oui, il était temps de laisser la place.*

Et tu as pensé à moi ? Qu'est-ce que je vais devenir si ce n'est plus toi qui prend les décisions ? Loki a déjà le trône d'Asgard mais non, il faut qu'il dirige aussi le forum !! Moi je n'ai rien ici, la seule chose qui me sauvait un peu les fesses c'était ta place.

*Bien sûr que non !!*

Bien sûr que si !! Tu connaissais toute l'intrigue, tu gérais les missions, le MJ... C'était tout bénef pour moi !! Maintenant, si je tente d'utiliser le Courtier pour me sauver les fesses, Uatu va rappliquer pour m'en coller une !! Je suis carrément pas d'accord !!

*Non, je ne dérogeais pas à la règle du pas d'exception... De toute façon dans peu de temps tout va changer pour toi...*

Hein ? Qu'est-ce que tu veux dire ?

*Tu verras... En attendant on est en Event, ce n'est pas le moment de faire du hors-sujet... Retournes dans l'action...*


***

La réponse de celui que je croyais être Loki me perturba autant que la décision de mon contrôleur... Non mais quel idée... Elle devenait un membre comme les autres... Enfin ne parlons plus de ça, on avenir était en péril et je devais bien faire attention à ce que je faisais... Alors comme ça ce n'était peut-être pas Loki... Certes... Je tentais de me relever après m'être attaqué moi-même avec ma bombe lacrymogène... J'avais l'impression que mes yeux déversaient des rivières tant je pleurais. Mon visage me piquait encore, j'en avais au moins pour 20 bonnes minutes à avoir mal mais au moins j'arrivai à ouvrir les yeux, même si je voyais floue à cause de l'humidité qui y régnait. Je n'arrivai donc pas à suivre les scènes qui suivirent... Tout ce que je sentis, ce fut des tremblements et une vive lumière qui me refit fermer les yeux quelques secondes... tous les objets métalliques que je possédais m'échappèrent pour aller je ne sais où. Il n'y a qu'un homme qui peut contrôler le métal : Magneto. Pas étonnant quand on sait qu'il est le père de nos deux adversaires, mais le savaient-ils ? En tous cas, il ne semblait pas agressif... Il nous demanda même de les laisser partir en toute sécurité et qu'ils nous laisseraient tranquille. C'était une bonne idée ça non ? Parce que bon, contre Magneto on avait aucune chance... Mais c'était sans compter sur Ross qui insulta Magneto de sale mutant et qui tira sur la Sorciere Rouge !! Non mais il était fou ou quoi ? On était pour Hydra, pas pour tuer des mutants qui semblaient prisonniers des scientifiques de ce complexe plus qu'autre chose !! Alors qu'il venait de finir sa phrase, je lui disais, en colère :

- Hey !! La guerre civile c'est terminé !!

Oui, le président avait même demandé une rencontre avec Charles Xavier dans le but d'une trêve contre Hydra... On était pas là pour ça et si c'était le cas je ne comptais pas y participer. J'étais désormais allié avec les Clandestins, grâce à William et Phillia, je n'allais pas attaquer des mutants tout simplement parce qu'ils en étaient. J'allais retourner mes dès contre Ross quand Magneto se chargea de lui à ma place, faisant tomber un générateur sur lui. Wanda se mit dans une colère noire et envoya des charges magnétiques dans tous les sens... je courus, me mettant à l’abri derrière le générateur qui écrasait le corps inerte de Ross... Je vis au loin le corps du Scientifique également... Il était mort ? Impossible... Un PNJ qui ne nous as servi à rien ? Était-ce seulement de la décoration ? Mais qu'avaient tous ces contrôleurs en tête ? Puis le corps disparu... Je me risquai à regarder la salle... Loki... J'avais donc eu raison !! Un sourire s'afficha sur mon visage, mais il disparu aussitôt. Si mon contrôleur avait gardé sa position, j'aurais sûrement pu faire quelque chose, du genre un truc épique en disant que j'en étais sûr et qu'il avait bien joué le jeu. Mais maintenant j'étais un simple joueur, et le système de dès n'aidait pas à faire ce genre d'action. On nous demandait d'attaquer Wanda, je n'en avais clairement pas envie, et je n'avais pas envie de mourir. Autant laisser faire les autres et rester là... Pourquoi je n'avais pas pris la pomme que je voulais mettre dans mon inventaire ? Je me serais bien vu la manger en cet instant. Qu'est-ce que j'allais bien pouvoir faire ? Loki me faisait beaucoup plus peur qu'avant, il était devenu le chef de mon contrôleur... Bravo... ENCORE BRAVO... Je les hais tous... Ils me bousillent mon charisme... Je tapotais du doigt sur le sol, sifflant et attendant que ça se termine... Espérant également que je ne me ferais pas toucher. Des fois, une charge magnétique explosait non loin de moi, faisant remonter mes bras en mode défense avant de me remettre à siffler...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

history was changed
Alex Murphy

Le cyber flic senti l’arrivée du mutant. Même si sa composition était pas trés sensible aux champs magnétiques l’électronique et les petites pièces plus sensibles qui le composaient étaient comme ... entrées en résonance. Murhpy tenta de se relever, et se traina vers là où avait atterrit ses armes. Ross avait mit la sorcière hors d'elle même et elle attaquait tout le monde. Même magnus. Il fallait absolument l’arrêter. IL évite alors quelques décharges de peu. et essaye d'observer la situation. C'est apocalyptique. l'excentrique lui se contente de regarder... Quel mercenaire... Il déploie a nouveau le trépieds du canon cobra et le pose sur une table, mais ne s'en sers pas. Il se glisse a une autre table où un objet, ressemblant a une sorte d’émetteur d'onde. Il le garde de côté pour plus tard.



Let the dice roll !:
 

Il tente alors d'attirer l'attention de Wanda, sans attaquer. Celle-ci enervée lui envoi une décharge, il l'évite mais elle lacèrent son armure. Il tire une rafale avec l'auto neuf, et fait glisser jusqu'a l'un de ses partenaires l'emetteur d'ondes pour qu'il s'en serves. Il continue d'attirer son attention, tirant diverses rafales essayant d'attirer un peu plus ses foudres. les attaques ne le mettent pas a terre mais endommagent a chaque fois un peu plus son armure. En espérant que l'un de ses collégues arrive a placer un tir réussi ! Les coups deviennent trop fort il fini alors pas se jeter derrière un mur encore debout, afin d'éviter la mort, une nouvelle fois...



Dernière édition par RoboCop le Lun 14 Juil - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'RoboCop' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'OUI/NON' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

history was changed
Jame B. Barnes

Génial. C'était tout simplement génial. Un nouveau compagnon en folie venait de rejoindra les deux frères et sœurs. Il ne manquait plus que ça. Ils n'auraient donc jamais un mission normal. Du genre on rentre, on tue tout le monde et on ressort. Ce n'était pas possible ça? Un truc simple comme des fois il pouvait en avoir. Pourquoi était-il là d'ailleurs? Ah oui. Haine à HYDRA, problème de mémoire, vouloir des réponses. Un joyeux programme qui va se solder par des semaines de convalescence à se cacher il ne savait où. Il aurait dû restrer assommer quand le bonhomme en pierre lui avait collé une mandale tient. Cela lui aurait éviter de voir tout en rouge et que son genoux fasse un mouvement bizarre quand il posait le pied par terre.

Il regarda de nouveau les personnes devant lui. Le scientifique qui n'était apparement pas un scientifique avait lancer deux trois trucs magiques sur la bonne femme avant de se retrouver dans le mur et Robocop n'était pas dans le meilleur des états. Le champs magnétique que formait le nouveau venu donnait à son bras un envie irrésistible d'aller embrasse le nouveau et James soupira en remarquant ça. Jamais tranquille hein. Manquerait plus qu'il rate son action sur la sorcière et le pompom serait décroché. Sur cette mission, ils n'avaient vraiment pas eut de chance. Ils étaient tous plus ou moins mal en points et on voyait sur les visages la surprise qu'avait provoqué l'arrivé du nouveau mutant. Ross s'était réveillé à se moment là et bien sur, il n'avait pas put fermé sa bouche de militaire, ajoutant un petit commentaire bien sentit à l'encontre du nouveau mutant magnétique. Alors que James reportait son attention sur les trois mutants, il se décida d'attaquer malgré son état un peu bancal.

Dernier touuuur ! :
 



Après quelques secondes de reflexion, le brun regarda la brune puis autours de lui avant de voir une arme du même genre que la première qu'il avait utilisé sur Wanda. Avec un petit sourire, le jeune homme -pas si jeune que ça- l'attrape discrètement et le pointe sur la sorcière rouge. Une seconde plus tard, un jet de couleur s'échappe de l'arme pour se diriger vers la bonne femme. L'ayant à moitié vu venir, Magnéto fit en sorte de protéger Wanda un cours instant avant de river ses yeux vers le Soldat de l'Hiver. Il allait encore passer un mauvais quart d'heure....



Dernière édition par James B. Barnes le Mar 15 Juil - 7:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'James B. Barnes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'OUI/NON' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

history was changed
Jean de Bury

Enfer et damnation, alors que sa vue revenait peu à peu, Jean entendit un gigantesque fracas, comme si la terre était broyée par une gigantesque machinerie. C'était quoi encore cette histoire. Jean observa autour de lui en clignant des yeux pour évacuer ce qui devait sans doute gêner sa vision. Il finit par apercevoir deux formes familières au sol, ses desert eagle. Il se dirigeât vers eux en courant, inutile de prendre le risque de se faire intercepter, les deux armes semblaient en bon état et prêtes à servir. Jean pouvait s'estimer heureux, il était bien peu blessé par cette petite escapade. Lorsqu'il releva les yeux, chassant quelques unes des particules gênant sa vue de ses yeux toujours aussi irrités et à présent baignés de larmes, il vit un homme étrange descendre, Jean se pétrifia. Les services de renseignement avaient la tête de ce type placardé sur la liste des criminels les plus recherchés. Magneto. Ce mec contrôlait le métal, Jean vit alors ses armes s'élever dans les airs ainsi que tout un tas d'autres objets avant que ces derniers ne viennent rencontrer son visage et son corps.

Jean ouvrit les yeux, constatant avec bonheur l'absence de blessure, il avait juste été repoussé sur plusieurs mètres et était collé contre le mur. Magneto était trop puissant pour eux, mal préparés qu'ils étaient ils n'avaient aucune chance. Le moindre morceau de métal pouvait se révéler une arme mortelle dès qu'il usait de son pouvoir. Jean vit ses armes au sol, malgré les larmes qui brouillait sa vision, il s'en saisit de nouveau, le mutant annonça qu'il partait et que personne n'allait l'en empêcher, Jean était rassuré, au moins il n'était pas là pour leur casser la tronche, Jean bvaissa ses armes, de toute manière il était inutile de gaspiller ses balles sur...


-Jamais… Sale mutant.

Jean se pétrifia, tournant la tête, il perçut la silhouette floutée de Ross lever une arme et ouvrir le feu sur Wanda. Jean ne pouvait rien faire et visiblement cette ultime bravade avait mis en rogne la jeune fille qui entama de bombarder la salle de projectiles magiques. Jean se mit à courir et se jeta derrière un petit tas de décombres, il se mit en position fœtale et attendit la fin du bombardement avant de se relever et ouvrir le feu sur Wanda, Magneto était passif pour l'instant et si il devait passer ses derniers instant à combattre, autant combattre la personne qui voulait sa mort. Les balles rebondirent sur le bouclier et Jean accentua l'intensité des coups de feu, espérant que l'une de ses balles touche, sinon il y avait toujours la mystérieuse arme de Robocop.

DIE! DIE! DIE!:
 

Jean n'avait pas confiance dans cette arme, bien qu'elle soit puissante et sans doute capable de blesser la sorcière, il préférait ne pas se retrouver avec un joujou peut-être expérimental entre les mains, il avait donné. Les deux desert eagle crachèrent les balles sans s'arrêter jusqu'à ce que le seul son qui en sorte soit un cliquetis désagréable qui indiquait à Jean qu'il était à court d'option, la sorcière ne se préoccupait même pas de lui, laissant son bouclier faire tout le travail. Jean alla voir l'état de Ross en courant, si il était le seul à revenir sans vie de la mission, il préférait avoir une preuve à ramener, sinon il était bon pour disparaître de manière définitive, jamais il ne pourrait se refaire une aussi bonne couverture que celle qu'il avait à l'heure actuelle.


Dernière édition par Jean De Bury le Mar 15 Juil - 15:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'Jean De Bury' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'OUI/NON' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administrateur
Feat : Tom Hiddleston
Messages : 1912
Autre Identité : Mr. Liesmith

Race : Jotun
Localisation : Midgard
Emploi : Dominer le monde


Feuille de personnage
Pouvoirs:

history was changed
Loki Laufeyson

Encastré dans un mur par une midgardienne. Elle était bien bonne celle-là. L’asgardien s’en extrait sans trop grand mal. A vrai dire, même si il était évident que cela piquait un peu, il avait connu pire. Il épousseta évasivement sa veste et se recoiffa d’un rapide passage de ses mains dans ses cheveux. Par Odin, que cette fille était susceptible ! Cela dit, il l’était plus encore et sournois, et mauvais, et maléfique et puissant. Il allait le lui prouver et lui faire passer à jamais l’envie de lever ses yeux sur lui.

Un élément perturbateur retint sa main. Le plafond fut arraché, littéralement. « Et après on me traite de Diva… » Loki protégea son visage d’éventuels éclats mais aussi des débris qui pleuvaient. C’était quoi ça encore ? Loki distingua sans mal la source de ce chaos. Un vieillard ? Un vieillard certes, mais un vieillard puissant à n’en pas douter. Cette planète recélait décidément bien des surprises. Le roi d’Asgard fronça ses sourcils. Il était évident qu’il souhaitait protéger les jumeaux… les protéger ou bien s’accaparer leurs pouvoirs. Le général Ross –que Loki ne pensait ni mort ni vivant étant donné qu’il s’en contrefichait divinement- refit surface, dans un piteux état pour affronter les êtres qu’il semblait haïr comme personne. C’était louable. Même si cela lui valut de manger un générateur… au moins avait-il été égal à lui-même jusqu’à la fin.

Ce rustre était tout de même parvenu à toucher la peste qui, à nouveau, telle une sale gosse caractérielle pourrie gâtée repartie dans le caprice classique du « je vais pas bien alors l’univers doit être annihilé ! » Finalement, peut-être avait-il plus de liens en commun avec elle mais cela, il n’allait certainement pas l’avouer. Bref, c’était repartit pour un tour, les coups de feu fusèrent, les bouts de métal volaient en tous sens, menaçant de les oblitérer au moindre pas de travers et dans tout ce tumulte agaçant, Laufeyson rageait. On n’avait pas même fait attention à lui et personne ne semblait vouloir s’acharner sur sa personne. Alors ça c’était une première. Est-ce qu’on le reconnaissait au moins ? Il n’eut pas l’impression. Bon, au moins, cela n’allait pas contrarier ses plans alors quelque part, c’était un mal pour un bien.

L’homme qui lévitait semblait contrôler le métal en particulier et cela lui conférait une nette avance sur les mercenaires et il était évident qu’ils allaient tous mourir tôt ou tard. En effet, le vieil homme contrait leurs attaques avec une facilité déconcertante et Loki eut tout le loisir pour l’observer, lui et les deux rejetons humains qu’il protégeait de par son pouvoir –malgré le faire que la peste essayait aussi de le pourfendre. Sympathique tableau.

D’une œillade, il vit James Lear qui tentait de se protéger. Oui James Lear. Son nom lui était revenu. Sa visite en cellule l’avait intrigué et dérangé à la fois. Mais beaucoup intrigué surtout. Une, deux, trois secondes…
Il l’avait reconnu lui. Il était une menace, lui.
Il devait s’en débarrasser, c’était une évidence.

Sans se soucier le moins du monde des attaques de la sorcière, il se dirigea vers le jeune homme. Son visage n’exhalait pas la moindre émotion et plus rien au monde ne semblait alors exister pour Loki, plus rien d’autre que James Lear. Robocop avait épuisé ses dernières réserves et l’homme aux bras de métal n’eut pas plus de succès. Ce qui le tira de son pas lent vers sa cible se fut une décharge d’énergie qui frôla son visage pour lui entailler la joue, un fin filet de sang carmin s’en échappant. Il serra les dents en se tournant vers celle que les autres appelaient Wanda. Elle envoya une autre décharge qu’il dégagea d’un mouvement du poignet avec rage. Cette fois il en avait plus qu’assez.

« Puisque tu souhaites absolument avoir mon attention, tu l’as maintenant. »


Fais un effort bordel ! Je suis un dieu azy :
 

Un sourire ourla ses lèvres. En une seconde, il était prêt à se défendre face à ses attaques incessantes mais aussi à la tuer purement et simplement. Il esquiva toutes ses attaques et celles qui l’atteignirent ne l’empêchèrent pas d’attaquer à son tour. Une déferlante d’attaques énergétiques s’extirpèrent de ses mains pour foncer sur la donzelle à une vitesse vertigineuse. La grande majorité de ses attaques furent contrées soit par le vieil homme, soit par le bouclier énergétique. Même ses coups pouvaient leur faire mal, c’était un moindre mal, car ils avaient pour but de les tuer, purement et simplement.





Le Mal est ma lueur
Le Mal est entré, meilleur ennemi. Il sait m'abandonner, je brûlerai avec lui.  Le Mal est ma lueur, son ombre est ma couleur, le Mal est ma lueur, mon parfum, son odeur. Prends ton mal en douceur.


Dernière édition par Loki Laufeyson le Mar 15 Juil - 17:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral
Le membre 'Loki Laufeyson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'OUI/NON' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MAITRE DE JEU
Messages : 664
Localisation : Dans le plan astral

history was changed
Groupe C


Magneto regarda les mercenaires s’acharner sur sa fille. Il était hors de question qu’il reste là sans rien faire. Lorsque la jeune femme reçut une décharge magique de la part du dieu du mensonge, qu’il reconnut comme étant l’alien à l’origine de l’invasion des Chitauris, le choc la blessa et le concentré magique la projeta au loin. Elle percuta un pilier et tomba lourdement au sol. Le combat semblait finit, mais Magneto pouvait sentir la tension qui pesait encore. L’homme qui venait de mettre hors jeu sa fille ne semblait pas vouloir en rester là. Magneto s’interposa alors entre Wanda et l’asgardien.

« Assez ! Ce combat n’a plus lieu d’être. Ils ne sont plus une menace, laissez-moi les emmener. »

Après un dernier regard vers les mercenaires, le mutant fit signe à Pietro de le rejoindre. Et alors que Magneto créait un nouveau disque métallique de grande taille, le jeune homme porta sa soeur jusqu’au nouveau moyen de transport, sur lequel les trois mutants partirent en empruntant le passage du plafond.

À présent seuls, les mercenaires purent se remettre de leurs blessures. Ils constatèrent que Ross était totalement enfoui sous le générateur, impossible de le bouger, son poids dépassait tout ce qu’ils pouvaient soulever. Ils purent en conclure que leur chef était mort.

Sur ce qui restait de sa visière, Robocop reçut alors un nouvel ordre de mission comportant les intitulés de la véritable mission de Ross. Il s’agissait d’une sécurité se déclenchant au cas où le général se retrouverait dans l’incapacité de mener sa mission à bien. Il devait récupérer les plans secrets d’une super-arme de l’Hydra. L’origine de l’arme était inconnue, mais selon les informations que détenait l’armée, les plans devaient se trouver dans l’un des ordinateurs de la base. Après une rapide expertise de la pièce, il s'avérait que deux portes cachées étaient présentes. L’une d’elles menait à une salle des serveurs, où il parvint à trouver ce qu’il cherchait.

La seconde porte menait à un hangar souterrain, dont le toit avait été éventré en même temps que celui de la salle d'expérimentations quand Magneto était arrivé. Là, les mercenaires, sans Loki qui avait disparu peu de temps après le départ des mutants, trouvèrent un hélicoptère de l’Hydra. Ils décidèrent de le prendre afin d’évacuer. Avant leur départ, Bucky avait pu trouver, dans la salle des serveurs, les codes d'autodestruction de la base. À peine avaient-ils décollé que celle-ci fut engloutie par les flammes.

Situation

Voilà, c’est la fin de cet évent, j’espère qu’il vous aura plus. Voici les dernières petites informations vous concernant.

Loki : tu part peu de temps après le départ du trio infernal. Dès leur départ tu récupère l'entièreté de tes pouvoirs. Tu peux comprendre que c'était la présence de Wanda qui les alternait.

James : tout comme Loki ton pouvoir est revenu quand les mutants sont partis.

Bucky : avant de quitter la base tu peux trouver des informations sur ton passé dans la salle des serveurs.

Robocop : à part un bon check up complet et le remplacement de ta carapace métallique, tout se passe relativement bien pour toi.

Jean : tu peux chercher des informations sur ton fils, mais l’Hydra ne semble ne pas être impliqué dans son enlèvement.

HRP
 
Ceci est donc le dernier post MJ, vous êtes libres de répondre autant que vous voulez entre vous, à l’intérieur de l'hélicoptère, en attendant la conclusion de l’event, qui devrait arriver d’ici une dizaine de jour.

Note : Robocop fait attention pour tes RPs (notamment sur ce tout dernier), tu as fait moins que les 400 mots obligatoires. Cette erreur s’étant déroulé au dernier tour, nous ne t’avons pas demandé de modifier ton message, mais fais attention pour tes futurs RPs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

☩ Event ☩ And when history did not cooperate - Groupe C

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» ☩ Event ☩ And when history did not cooperate - Groupe A
» ☩ Event ☩ And when history did not cooperate - Groupe C
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avengers Now :: Event :: ☩ Event ☩ And when history did not cooperate-